Actualités

  • Quelle rémunération pour les assistantes maternelles ?

    30 août 2017

    Un rapport de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) apporte quelques précisions sur la rémunération des assistantes maternelles.
  • Le complément mode de garde est revalorisé au 1er avril 2017

    03 avril 2017

    Les montants du complément mode de garde (CMG) de la PAJE sont revalorisés de 0,3 % au 1er avril 2017.
  • Hauts-de-France

    02 mars 2017

    Les familles de la région Hauts-de-France bénéficient d'une nouvelle aide à la garde d'enfants.

Récemment mis à jour

  • Le congé parental d'éducation

    17 octobre 2017

    L'assistante maternelle qui souhaite réduire ou suspendre son activité pour se consacrer à l'éducation de son jeune enfant âgé de moins de trois ans peut demander un congé parental.

  • La formation professionnelle continue

    10 septembre 2017

    Les assistantes maternelles peuvent, comme n'importe quel salarié, bénéficier d'actions de formation professionnelle continue.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'Agenda de L'assmat 2018

    L'Agenda de L'assmat 2018

    L'Agenda de L’assmat 2018, une solution incontournable pour les assistantes maternelles !
  • L'assmat n° 162 octobre 2017

    n° 162 octobre 2017

    > Accueillir une fratrie : paie et contrat ;
    > De nouvelles missions pour les RAM
  • L'assmat n° 161 septembre 2017

    n° 161 septembre 2017

    > Bien calculer le salaire mensuel ;
    > Réussir l'adaptation du tout petit
Bienvenue, Invité
Adresse courriel : Mot de passe : Se souvenir de moi
La durée du travail, les congés payés, les jours fériés, les congés pour événements familiaux, le contentieux du travail.

SUJET : [RESOLU ?] Avenant et impasse

Avenant et impasse il y a 1 semaine 1 jour #1

  • Augustine
  • Portrait de Augustine
  • Hors ligne
  • Messages : 94
  • Remerciements reçus 7
Bonjour, j'ai besoin de conseils et d'avis et aussi un peu de vider mon sac car ça fait une semaine que ça dure et j'en ai quasi par dormi de la nuit tellement la situation semble bloquée. Alors je vais essayer d'expliquer au mieux sans faire trop long.

J'accueille une enfant handicapée qui va avoir 3 ans en décembre (avec une mensu en-dessous de 300€ sur 36 sem) et là elle va à l'école le matin (AVS) et les parents souhaitent me faire un avenant (à la base ils proposaient une mensu à 90€) avec un salaire divisé par 2. j'estime que c'est un gros manque à gagner (déjà avec mes 3 contrats cumulés je n'atteints pas un SMIC) et j'ai demandé à conserver mon salaire, refus des parents (ils ne peuvent pas). il faudrait que j'aille la chercher le mardi et le vendredi à midi sachant que le mardi elle repartirait à 15H30 car séance de piscine dans le cadre de sa thérapie sauf que j'estime que c'est compliqué niveau organisation car le temps de rentrer de l'école, chauffer les repas, faire manger tout le monde( elle ne mange pas seule et les repas sont laborieux), préparation à la sieste, le coucher puis elle la réveiller à 15H, la mettre sur le pot, l'habiller, lui donner son goûter afin qu'elle soit prête tout en ayant 2 autres enfants qui à tout moment peuvent se réveiller...

ils ne peuvent pas financièrement me proposer mieux que 135€ pour 15H/sem ni plus d'heures de toute façon car quasi tous les jours, l'enfant a des RDV( kiné, psychomot...)

J'ai beau expliquer mon point de vue, la maman ne veut pas arrêter le contrat avec moi car ils ont besoin de moi (le papa est au chômage depuis le début mais au cas où il trouverait un emploi...). Elle me fait limite du chantage affectif, me dit que je profite de l'occasion pour me débarrasser d'eux, que je ne veux plus de leur fille...J'estime que j'ai le droit aussi décidé de penser à moi,que c'est légitime, chacun ses problèmes, je n'ai plus rien à la fin du mois alors j'appréhende avec une partie de mon salaire diviser/2...
j'ai dit et répété que si j'acceptais l'avenant ça serait sur du court terme, que dès que j'aurais une opportunité avec un accueil où j'aurais une meilleure mensu, je démissionnerai mais bien sûr ça ne convient pas (ce que je peux comprendre).
on tourne en rond, elle m'a demandé de réfléchir et de la rappeler ce soir mais ma position reste inchangée, je veux bien accepter l'avenant de 15H mais je démissionnerai si j'ai une meilleure opportunité. bref il faut qu'une décision soit prise mais je sens que ça tourner en boucle encore.

Qu'en pensez-vous ? il paraît que ça ne se fait pas de refuser un avenant sous prétexte que la mensu est à la baisse, qu'il ne doit pas y avoir bcp d'assistantes maternelles qui font ça...
Merci et bonne journée
Augustine
Veuillez vous connecter pour répondre à ce message.

Avenant et impasse il y a 1 semaine 1 jour #2

  • kikine747
  • Portrait de kikine747
  • Hors ligne
  • Messages : 758
  • Remerciements reçus 111
Augustine écrit:
Bonjour, j'ai besoin de conseils et d'avis et aussi un peu de vider mon sac car ça fait une semaine que ça dure et j'en ai quasi par dormi de la nuit tellement la situation semble bloquée. Alors je vais essayer d'expliquer au mieux sans faire trop long.

J'accueille une enfant handicapée qui va avoir 3 ans en décembre (avec une mensu en-dessous de 300€ sur 36 sem) et là elle va à l'école le matin (AVS) et les parents souhaitent me faire un avenant (à la base ils proposaient une mensu à 90€) avec un salaire divisé par 2. j'estime que c'est un gros manque à gagner (déjà avec mes 3 contrats cumulés je n'atteints pas un SMIC) et j'ai demandé à conserver mon salaire, refus des parents (ils ne peuvent pas). il faudrait que j'aille la chercher le mardi et le vendredi à midi sachant que le mardi elle repartirait à 15H30 car séance de piscine dans le cadre de sa thérapie sauf que j'estime que c'est compliqué niveau organisation car le temps de rentrer de l'école, chauffer les repas, faire manger tout le monde( elle ne mange pas seule et les repas sont laborieux), préparation à la sieste, le coucher puis elle la réveiller à 15H, la mettre sur le pot, l'habiller, lui donner son goûter afin qu'elle soit prête tout en ayant 2 autres enfants qui à tout moment peuvent se réveiller...

ils ne peuvent pas financièrement me proposer mieux que 135€ pour 15H/sem ni plus d'heures de toute façon car quasi tous les jours, l'enfant a des RDV( kiné, psychomot...)

J'ai beau expliquer mon point de vue, la maman ne veut pas arrêter le contrat avec moi car ils ont besoin de moi (le papa est au chômage depuis le début mais au cas où il trouverait un emploi...). Elle me fait limite du chantage affectif, me dit que je profite de l'occasion pour me débarrasser d'eux, que je ne veux plus de leur fille...J'estime que j'ai le droit aussi décidé de penser à moi,que c'est légitime, chacun ses problèmes, je n'ai plus rien à la fin du mois alors j'appréhende avec une partie de mon salaire diviser/2...
j'ai dit et répété que si j'acceptais l'avenant ça serait sur du court terme, que dès que j'aurais une opportunité avec un accueil où j'aurais une meilleure mensu, je démissionnerai mais bien sûr ça ne convient pas (ce que je peux comprendre).
on tourne en rond, elle m'a demandé de réfléchir et de la rappeler ce soir mais ma position reste inchangée, je veux bien accepter l'avenant de 15H mais je démissionnerai si j'ai une meilleure opportunité. bref il faut qu'une décision soit prise mais je sens que ça tourner en boucle encore.

Qu'en pensez-vous ? il paraît que ça ne se fait pas de refuser un avenant sous prétexte que la mensu est à la baisse, qu'il ne doit pas y avoir bcp d'assistantes maternelles qui font ça...
Merci et bonne journée
bonjour
dans ce cas il n'y a pas à réfléchir tu explique a la maman que tu ne peux pas accepter la baisse financière par conséquent soit elle maintient le contrat en l'état, soit elle te licencie (et tu pourras toucher un complément pôle emploi)

perso je refuserais aussi et le chantage affectif :angry: ils n'ont pas de scrupule a te diviser ton salaire par 2 alors pourquoi devrais tu en avoir ?
Veuillez vous connecter pour répondre à ce message.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Augustine

Avenant et impasse il y a 1 semaine 1 jour #3

  • boucledor
  • Portrait de boucledor
  • Hors ligne
  • Messages : 1120
  • Remerciements reçus 194
Vous avez été mal renseignée.

Lors d'une proposition de baisse de salaire ( avenant de la part des parents) vous avez un délai de réflexion( pas plus'd'un mois) et deux solutions.

Vous acceptez l'avenant...( en demandant une hausse du taux horaire par exemple pour ne pas trop y perdre).

Vous le refusez.Dans ce cas l'employeur n'a pas d'autre choix que de vous LICENCIER ou maintenir le contrat aux conditions initiales.

Je vous conseille donc de ne pas accepter cet avenant et vous pourrez avoir un petit complément par pôle-emploi.

Ne vous laissez pas faire, tout salarié a le droit de refuser une perte de salaire !!!! ( demandez à la maman ce qu'elle ferait si son employeur faisait la même chose ?)
Veuillez vous connecter pour répondre à ce message.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Augustine

Avenant et impasse il y a 1 semaine 1 jour #4

  • boucledor
  • Portrait de boucledor
  • Hors ligne
  • Messages : 1120
  • Remerciements reçus 194
Je rajouterai que les parents se sont rendu compte qu'à partir des 3 ans de l'enfant la caf leur verserai moins à partir de janvier.

Actuellement vous ne leur coûtez presque rien ( aide de 290 euros plus remboursement par les impôts de 50 °/° de ce qui leur reste à charge).

En janvier ils vont percevoir 145 euros de la caf + 50 °/° des impôts.

Ce contrat comporte beaucoup de contraintes horaires et vous prend une place à temps complet. Pensez aussi à votre future retraite car pour valider un trimestre il faut avoir travaillé un certain nombre d'heures ( là du coup, je ne crois pas que vous validez grand chose !).

N'acceptez pas l'avenant sur une courte durée car vous allez vous faire piéger...Si avenant accepté c'est pour une période indéterminée ( donc même au delà des six ans de l'enfant) tant que le parent ne vous a pas licenciée....
Veuillez vous connecter pour répondre à ce message.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Augustine

Avenant et impasse il y a 1 semaine 1 jour #5

  • Augustine
  • Portrait de Augustine
  • Hors ligne
  • Messages : 94
  • Remerciements reçus 7
Merci Kikine,

à la base j'ai dit que je n'accepterai pas une baisse de salaire car il était déjà bas mais j'ai eu droit à toute une argumentation plus qques pics ( comme quoi ils étaient arrangeants avec moi au niveau du nombre d'heures hebdo car je ne faisais pas les 30H prévues...j'ai répondu que c'était leur choix, pas le mien, que je n'avais jamais refusé l'accueil aux horaires prévus)

tu as raison, à la base c'est simple, le PE propose un avenant, on accepte ou on refuse et dans ce cas, licenciement...

ça me rend malade d'en arriver là, ses relations et échanges quotidiens tendus. j'ai le sentiment de n'être qu'un bouche-trou et qu'ils désirent uniquement me garder au cas où le papa trouverait enfin un emploi et aussi parce qu'ils savent qu'ils vont galérer pour trouver une autre ass mat vu le petit contrat et l'handicap de leur fille sans parler du changement que ça impliquerait pour leur fille (ce que je comprends).

j'ai l'impression que c'est moi qui doit porter le chapeau, que la maman se dédouane sur moi et que c'est pour ça qu'elle ne tranche pas.

j'ai déjà fléchis en me disant prête à accepter l'avenant avec une mensu diviser par 2 (alors qu'à la base j'ai dit salaire maintenu sinon non), je suis consciente de leur effort( à la base c'était seulement 90E) sauf que je suis honnête et que je préviens que j'y mettrais un terme dès que j'aurais de mon côté une meilleure opportunité.

je ne change pas d'avis là-dessus même après réflexion pendant la nuit donc je sens que l'appeler ce soir, ça va encore tourner en rond grrrr...ça m'use!

et eux quand ils n'ont plus besoin de nous, ils finissent bien un jour par mettre fin au contrat que ça nous arrange ou pas...
Augustine
Veuillez vous connecter pour répondre à ce message.

Avenant et impasse il y a 1 semaine 1 jour #6

  • NoounouC
  • Portrait de NoounouC
  • Hors ligne
  • Messages : 2113
  • Remerciements reçus 471
Bonjour,

arrêtez de culpabiliser, cet avenant pose 2 problèmes :
- il vous met dans l'embarras financièrement;
- il vous met dans l'embarras au niveau de votre organisation (vous allez réveiller un enfant qui dort, va sans doute être ronchon, réveiller les autres...);
et en plus les parents vous mettent la pression alors à votre place je dirais simplement que je ne peux pas me permettre ni financièrement ni au niveau de mon organisation ces changements et que soit le contrat reste en l'état soit les parents me licencient.

Cela m'est déjà arrivé de refuser un avenant qui me posait le même genre de soucis et ça a été positif pour moi sur tous les plans (financièrement j'ai perçu plus par pole emploi) et j'ai pu rapidement trouver un autre accueil qui ne me posait pas tous ces soucis.

Bon courage.
Veuillez vous connecter pour répondre à ce message.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Augustine