Actualités

  • Le complément mode de garde est revalorisé au 1er avril 2018

    28 mars 2018

    Les montants du complément mode de garde (CMG) de la PAJE sont revalorisés de 1 % au 1er avril 2018.
  • Pas de revalorisation des indemnités kilomètriques en 2018

    29 janvier 2018

    Le montant maximal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles ne sera pas revalorisé.
  • Plafonds de ressources 2018 du complément mode de garde

    04 janvier 2018

    Les plafonds de ressources des prestations familiales sont revalorisés de 0,2 % pour l'année 2018.

Récemment mis à jour

  • La formation professionnelle continue

    11 octobre 2018

    Les assistantes maternelles peuvent, comme n'importe quel salarié, bénéficier d'actions de formation professionnelle continue.

  • Salaire brut et salaire net

    07 février 2018

    Le salaire brut de l'assistante maternelle employée par un particulier est diminué des cotisations sociales salariales.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 170 juillet-août 2018

    170 juillet 2018

    > Le secret professionnel et le partage d’informations ;
    > Le préavis
  • L'assmat n° 169 juin 2018

    169 juin 2018

    > Le remplacement de l’assistante maternelle ou familiale ;
    > Violences éducatives ordinaires : de quoi parle-t-on ?
  • L'assmat n° 168 mai 2018

    n° 168 mai 2018

    > L’autorité parentale et l’enfant confié ;
    > Les motifs du licenciement

Plafonds de ressources 2018 du complément mode de garde

Un article de publié le jeudi 04 janvier 2018 dans : Actualités, Politique familiale

Les plafonds de ressources des prestations familiales sont revalorisés de 0,2 % pour l'année 2018.

Plafonds de ressources 2018 du complément mode de garde

Selon un communiqué de la Caisse nationale d'allocations familiales, le montant des plafonds de ressources permettant le bénéfice de certaines prestations familiales - dont le complément mode garde (CMG) de la prestation d'accueil du jeune enfant (PAJE) - sont revalorisés de 0,2 % pour l'année 2018.

Les plafonds de ressources sont revalorisés par arrêtés au 1er janvier de chaque année, conformément à l'évolution en moyenne annuelle des prix à la consommation hors tabac de l'année civile de référence. Pour 2018, les différents plafonds sont revalorisés de 0,2 % correspondant à l’évolution en moyenne annuelle des prix hors tabac de l’année 2016.

La revalorisation de la base mensuelle des allocations familiales et donc du montant des prestations devrait intervenir - s'il y a lieu - au 1er avril 2018 (1).

Détail des montants applicables selon les ressources à compter du 1er janvier 2018.

Le montant du CMG est modulé selon les ressources de la famille. Les barèmes sont différents selon que l'enfant est né avant ou après le 1er avril 2014.

Enfant né avant le 1er avril 2014

Barème prévisionnel au 1er janvier 2018 sous conditions d'activité professionnelle suffisante
Nombre d'enfants à charge

Revenus 2016 inférieurs à

Revenus 2016 ne dépassant pas Revenus 2016 supérieurs à
1 enfant 21375 € 47500 € 47500 €
2 enfants 24610 € 54688 € 54688 €
3 enfants 28492 € 63314 € 63314 €
4 enfants 32374 € 71941 € 71941 €
Âge de l'enfant Montant mensuel de la prise en charge
De 3 à 6 ans 231,39 € 145,93 € 87,54 €

Enfant né à compter du 1er avril 2014

Barème au 1er janvier 2018 sous conditions d'activité professionnelle suffisante
Nombre d'enfants à charge

Revenus 2016 inférieurs à

Revenus 2016 ne dépassant pas Revenus 2016 supérieurs à
1 enfant 20550 € 45666 € 45666 €
2 enfants 23467 € 52148 € 52148 €
3 enfants 26384 € 58630 € 58630 €
4 enfants 29300 € 65112 € 65112 €
Âge de l'enfant Montant mensuel de la prise en charge
Moins de 3 ans 462,78 € 291,82 € 175,07 €
De 3 à 6 ans 231,39 € 145,93 € 87,54 €

Les prestations familiales liées à la base mensuelle de calcul des prestations familiales sont les suivantes :
Les allocations familiales, la prestation d’accueil du jeune enfant, le Complément familial, l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé, l’allocation journalière de présence parentale, l’allocation de soutien familial, la prime de déménagement, l’allocation de rentrée scolaire, et l’allocation de parent isolé pour les DOM.