Actualités

  • Revalorisation des frais de déplacement

    28 février 2019

    Le montant minimal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles est revalorisé.
  • Exonération des heures complémentaires et supplémentaires

    25 janvier 2019

    Le décret précisant le montant de l’exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires et complémentaires est paru au Journal officiel.
  • Plafonds de ressources 2019 du complément mode de garde

    17 janvier 2019

    Les plafonds de ressources des prestations familiales sont revalorisés de 1 % pour l'année 2019.

Récemment mis à jour

  • Le congé parental d'éducation

    18 avril 2019

    L'assistante maternelle qui souhaite réduire ou suspendre son activité pour se consacrer à l'éducation de son jeune enfant âgé de moins de trois ans peut demander un congé parental.

Les nouveautés de L'assmat

  • Hors-série spécial Paie et Impôts 2019

    Hors-série Paie et impôt avril 2019

    > Tous les conseils des spécialistes de L'assmat pour éviter les erreurs de la fiche de paie à la déclaration d'impôts !
  • L'assmat n° 176 avril - mai 2019

    176 avril 2019

    > La formation continue des assistantes maternelles
    > Soutenir l'accueil des enfants porteurs de handicap
  • L'assmat n° 175 février - mars 2019

    175 février 2019

    > La nouvelle formation initiale des assistantes maternelles
    > Ce qui va changer avec Pajemploi+
Bienvenue, Invité
Partagez votre point de vue, faites part de vos réactions et échangez ici autour de l'actualité professionnelle du métier d'assistante maternelle.
  • Page :
  • 1

SUJET : comment voyez vous votre métier

comment voyez vous votre métier il y a 4 ans 8 mois #1

bonsoir,
je voulais avoir votre avis quant à la façon dont nous exerçons notre métier. Je m'explique : je suis inscrite sur un groupe fb où chacune est libre de s'exprimer. Il ne se passe pas une journée sans qu'au moins 10 posts concernent les IE, les congés et rémunération. La plupart ne sont font pas payer d' IE, où alors les proratisent , (elles calculent 0.33 cts dès la première heure x nombres d'heures journée. )
Lorsque je leur dis que c'est hors convention, qu'il faut la lire , je me fais proprement jetée !
Le pompon ce soir : une asstmat poste une photo de son chat étalé de tout son long ds un lit bébé et bien croyez-moi si vous voulez mais il y a déjà une vingtaine d'assmtats qui trouvent ça trop mignon et font pareil chez elle :(
non mais où va-t-on ?
je ne parle même pas des fautes de français, des phrases que l'on n'arrive pas à déchiffrer même en s'y reprenant à plusieurs fois et si vous donnez un avis autre que ce quelle attendent elles vous disent (je n'en rajoute pas) " ho mais qui t'es pour venir foutre le bordel ?" :( :(
je vous avoue qu'en lisant toutes ces inepties j'ai un peu honte d'être assistante maternelle...
voilà, c'était ma minute caliméro :)
Ce message a reçu les remerciements de : Une amie des bébés, haribo

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

comment voyez vous votre métier il y a 4 ans 8 mois #2

En te lisant je me dis qu'il faut que tu changes de groupe et surtout que pole emploi arrête d'envoyer des femmes qui ne savent pas quoi faire de leurs vies et font ce métier par dépit et sans aucune conscience professionnelle.... Heureusement il y a des ass mats passionnées et avec un minimum d'éducation ...
Ce message a reçu les remerciements de : Une amie des bébés, haribo

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

comment voyez vous votre métier il y a 4 ans 8 mois #3

cricriiiii écrit: En te lisant je me dis qu'il faut que tu changes de groupe et surtout que pole emploi arrête d'envoyer des femmes qui ne savent pas quoi faire de leurs vies et font ce métier par dépit et sans aucune conscience professionnelle.... Heureusement il y a des ass mats passionnées et avec un minimum d'éducation ...



Il faudrait que le conseil général arrête de donner des agréments a la pelle.....des fois ici ca fait peur, et quand certaines essaies d expliquer, et bein on fait la sourde oreille , moi ça me :woohoo: :woohoo:
Ce message a reçu les remerciements de : haribo, brune

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

La pire des personnes est la double face qui présente un visage à certains et un autre à d'autres
Ex UNSA 91 et fière de l'être, vu comment nous sommes traitées....:)
Dernière édition: par Devine qui je suis ....

comment voyez vous votre métier il y a 4 ans 8 mois #4

Bonsoir

Alors je vais être raide, mais tant pis.

Lors de mes 2 formations, il faut bien reconnaître que l'image que renvoyait une bonne partie d'assmat n'était pas reluisante.

Une façon de parler limite "ziva ouaich ouaich ", peu d'éducation ou de savoir vivre, réflexion et culture générale plus que limite.
La caricature même de la femme qui ne peut rien faire d'autre.
A les entendre parler, je ne leur aurais pas confier mes enfants.

Ensuite, des femmes, qui, pour une raison x ou y avaient quitté leur travail et souhaitaient conjuguer vie professionnelle et familiale.

Et enfin, une petite partie pour qui c'est vraiment une vocation.

Mais au final, qui sera une bonne assmat, qui sera une mauvaise ?

Laisser un chat dormir dans un lit de bébé, c'est à l'encontre du b.aba de notre métier, mais peut être qu'à coté de ça, elles sont géniales avec les enfants? :oops:

Et une autre, nickel au point de vue hygiène et sécurité avec un bon niveau de connaissances, ne s'en occupera pas de la journée ?

Quand au respect de la convention collective, bah, c'est certain qu'il faut se creuser un peu les méninges pour la comprendre, l'expliquer aux pe et la faire appliquer :whistle:

On dit que les gens ne nous prennent pas au sérieux, mais il faudrait qu'on ait déjà toute la conviction que notre travail est un vrai métier.
En même temps, il ne faut pas exagérer non plus, on n'est pas prof de fac ou chirurgien :woohoo:

Personnellement, je fais partie du 2ème groupe dont je parle plus haut. j'ai du quitté, par la force des choses, un boulot passionnant, toujours en mouvement ou il fallait être réactif, en contact avec des personnes venues du monde entier et de classes sociales diverses et variées.

Ma reconversion s'est faîte en fonction de mes besoins (familiaux), de l'offre de mon secteur et de mes gouts.
Je ne vais pas dire qu'être assmat me passionne et m'épanouisse complètement, mais j'ai réussi à trouver un équilibre et je fais mon travail du mieux possible, avec conscience professionnelle.

Je respecte les besoins, le confort et la sécurité des enfants, je partage leurs jeux sur différents moments de la journée, mais je ne reste pas sur le tapis de jeux toute la journée non plus :P

On sort, on fait quelques activités, des calins. Mais je ne pleure pas quand le contrat s'arrête et ils ne me manquent pas pendant les vacances. :lol:

Et si je fais des erreurs par rapport à la CCN, c'est indépendant de ma volonté :silly:
Ce message a reçu les remerciements de : rosy77

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

comment voyez vous votre métier il y a 4 ans 8 mois #5

bonjour
alors moi ca ne m'étonne pas.
moi je vois des personne qui fonctionnent et qui travaillent chez elles, qui vivent de la même manière le boulot et la vie privée, qui n'on pas fait la part des choses, bien ou mal ?
qui font du coup comme bon leur semble,la convention,pfouu ,c'est vrai pas facile du tout, on explique a la formation des choses hors cette convention, donc pourquoi faire autrement, chacun sa sauce.
mais avec les années ,quand elles ce feront pourrir la vie par certains parents.
Quand au anciennes ,elles fonctionnent d'une certaine manière depuis si longtemps, qu'elles ne pensent pas ou ne veulent en sortir.
qui peut nous dire le pourcentage de personnes qui fait ce métier par vocation. Qui va aller mettre le nez dans tout ces contrats bâclés.
moi je le répète mais le CG devrait nous faire un petit livret avec les bases et les exemples de calcul pour nos contrats.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

comment voyez vous votre métier il y a 4 ans 8 mois #6

cedila écrit: Bonsoir

Alors je vais être raide, mais tant pis.

Lors de mes 2 formations, il faut bien reconnaître que l'image que renvoyait une bonne partie d'assmat n'était pas reluisante.

Une façon de parler limite "ziva ouaich ouaich ", peu d'éducation ou de savoir vivre, réflexion et culture générale plus que limite.
La caricature même de la femme qui ne peut rien faire d'autre.
A les entendre parler, je ne leur aurais pas confier mes enfants.

Ensuite, des femmes, qui, pour une raison x ou y avaient quitté leur travail et souhaitaient conjuguer vie professionnelle et familiale.

Et enfin, une petite partie pour qui c'est vraiment une vocation.

Mais au final, qui sera une bonne assmat, qui sera une mauvaise ?

Laisser un chat dormir dans un lit de bébé, c'est à l'encontre du b.aba de notre métier, mais peut être qu'à coté de ça, elles sont géniales avec les enfants? :oops:

Et une autre, nickel au point de vue hygiène et sécurité avec un bon niveau de connaissances, ne s'en occupera pas de la journée ?

Quand au respect de la convention collective, bah, c'est certain qu'il faut se creuser un peu les méninges pour la comprendre, l'expliquer aux pe et la faire appliquer :whistle:

On dit que les gens ne nous prennent pas au sérieux, mais il faudrait qu'on ait déjà toute la conviction que notre travail est un vrai métier.
En même temps, il ne faut pas exagérer non plus, on n'est pas prof de fac ou chirurgien :woohoo:

Personnellement, je fais partie du 2ème groupe dont je parle plus haut. j'ai du quitté, par la force des choses, un boulot passionnant, toujours en mouvement ou il fallait être réactif, en contact avec des personnes venues du monde entier et de classes sociales diverses et variées.

Ma reconversion s'est faîte en fonction de mes besoins (familiaux), de l'offre de mon secteur et de mes gouts.
Je ne vais pas dire qu'être assmat me passionne et m'épanouisse complètement, mais j'ai réussi à trouver un équilibre et je fais mon travail du mieux possible, avec conscience professionnelle.

Je respecte les besoins, le confort et la sécurité des enfants, je partage leurs jeux sur différents moments de la journée, mais je ne reste pas sur le tapis de jeux toute la journée non plus :P

On sort, on fait quelques activités, des calins. Mais je ne pleure pas quand le contrat s'arrête et ils ne me manquent pas pendant les vacances. :lol:

Et si je fais des erreurs par rapport à la CCN, c'est indépendant de ma volonté :silly:


J'aurai pu écrire cette réponse!! c'est un choix ( plus pour la famille), et moi aussi je fais mon métier du mieux que je peux mais je garde en tête que c'est mon métier et non du bénévolat, j'aime les enfants que je garde mais ça reste superficiel ( ça me manque pas non plus pendant les vacances) d'ailleurs je reprends aujourd'hui et j'aurai aimé rester en vacances!!!

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1