Actualités

  • Revalorisation des frais de déplacement

    28 février 2019

    Le montant minimal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles est revalorisé.
  • Exonération des heures complémentaires et supplémentaires

    25 janvier 2019

    Le décret précisant le montant de l’exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires et complémentaires est paru au Journal officiel.
  • Plafonds de ressources 2019 du complément mode de garde

    17 janvier 2019

    Les plafonds de ressources des prestations familiales sont revalorisés de 1 % pour l'année 2019.

Récemment mis à jour

  • Les frais kilométriques

    19 mars 2019

    L'assistante maternelle qui utilise son véhicule pour transporter l’enfant est indemnisée selon le nombre de kilomètres effectués.

  • Calcul de la paie : les absences

    06 mars 2019

    En cas d'absence non rémunérée, une retenue doit être opérée sur le salaire lors de l'établissement de la paie du mois concerné.

  • La formation professionnelle continue

    17 janvier 2019

    Les assistantes maternelles peuvent, comme n'importe quel salarié, bénéficier d'actions de formation professionnelle continue.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 174 déc. 2018 - jan. 2019

    174 décembre 2018

    > Démissionner : Formalités et droit au chômage
    > Le nouveau paysage de la formation initiale
  • L'assmat n° 173 novembre 2018

    173 novembre 2018

    > SMS, Emails, Réseaux sociaux… Quelle valeur juridique ?
    > La réforme de l’assurance chômage
  • L'assmat n° 172 octobre 2018

    172 octobre 2018

    > La protection contre les accidents du travail ;
    > Besoins fondamentaux : comment les combler ?
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Questions relatives à la paie de l'assistante maternelle et son calcul : le salaire de base, les indemnités et majorations de salaire, les absences, le bulletin de salaire.
  • Page :
  • 1

SUJET : Licenciement début contrat

Licenciement début contrat il y a 6 mois 2 semaines #1

Bonjour,
J’aurais besoin de votre aide pour une situation un peu particulière. La nounou à domicile est tombée très malade et les parents cherchaient quelqu’un pour la remplacer sur le long terme pensant qu’elle ne reviendrait pas. Je n’avais pas prévu de travailler cet été donc nous avons convenu d’un commun accord de poser 3 semaines sans soldes en juillet, suivi des 3 semaines de congés en août.

J’ai débuté le contrat (CDI) le 27/06 : 52h – 44 semaines à 4.67€ brut.
Mensualisation de 889.46€brut.

- Nous avons fait un peu plus d’une semaine d’adaptation. 2j en juin que nous avons calculé au réel (11.50h).
- La mensualisation a débuté en juillet avec une semaine d’adaptation (27.75h). Suivi donc des 3 semaines de congés sans soldes + 2j de vacances prévues. Le calcul de la cour de cassation a donné : 192.39 € brut (heures potentielles mois 230 / heures absence 180.25)
- Pour le mois d’août : suite des 3 semaines des vacances prévues + semaine de réadaptation prévue (36.50h) + semaine suivant avec les heures prévues au contrat.
Le calcul de la cour de cassation me donne 829.66€ brut.

Sauf que nous venons d’apprendre que finalement la nounou à domicile est arrivée au terme de son arrêt maladie et veut absolument reprendre son travail. Le licenciement devrait donc bientôt voir lieu pour moi.
Mais finalement le salaire perçu par la mensualisation sera beaucoup plus élevé par rapport au nombre d’heures réellement effectuées. Est-ce normal ? Est-ce que mes calculs sont bons ?

Désolée pour ce pavé. Merci d’avance

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Licenciement début contrat il y a 6 mois 2 semaines #2

Tu es sûre du calcul pour le mois d'août ? Ça me paraît énorme avec 3 semaines de congés non acquis.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1