Actualités

  • Ce qui change sur la paie d’octobre 2018

    31 octobre 2018

    Le point sur les changements applicables à la paie des assistantes maternelles pour le mois d'octobre 2018.
  • Le complément mode de garde est revalorisé au 1er avril 2018

    28 mars 2018

    Les montants du complément mode de garde (CMG) de la PAJE sont revalorisés de 1 % au 1er avril 2018.
  • Pas de revalorisation des indemnités kilomètriques en 2018

    29 janvier 2018

    Le montant maximal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles ne sera pas revalorisé.

Récemment mis à jour

  • Complément libre choix du mode de garde

    19 octobre 2018

    Les parents employant une assistante maternelle peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d'aides financières destinées à atténuer l'impact des charges liées à la garde des enfants sur le budget familial.

  • Salaire brut et salaire net

    19 octobre 2018

    Le salaire brut de l'assistante maternelle employée par un particulier est diminué des cotisations sociales salariales.

  • La formation professionnelle continue

    11 octobre 2018

    Les assistantes maternelles peuvent, comme n'importe quel salarié, bénéficier d'actions de formation professionnelle continue.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 172 octobre 2018

    172 octobre 2018

    > La protection contre les accidents du travail ;
    > Besoins fondamentaux : comment les combler ?
  • L'assmat n° 171 septembre 2018

    171 septembre 2018

    > Contrat de travail et maternité ;
    > Du nouveau pour le bulletin de paie
  • L'assmat n° 170 juillet-août 2018

    170 juillet 2018

    > Le secret professionnel et le partage d’informations ;
    > Le préavis
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Questions relatives à la paie de l'assistante maternelle et son calcul : le salaire de base, les indemnités et majorations de salaire, les absences, le bulletin de salaire.
  • Page :
  • 1

SUJET : Licenciement début contrat

Licenciement début contrat il y a 2 mois 1 semaine #1

Bonjour,
J’aurais besoin de votre aide pour une situation un peu particulière. La nounou à domicile est tombée très malade et les parents cherchaient quelqu’un pour la remplacer sur le long terme pensant qu’elle ne reviendrait pas. Je n’avais pas prévu de travailler cet été donc nous avons convenu d’un commun accord de poser 3 semaines sans soldes en juillet, suivi des 3 semaines de congés en août.

J’ai débuté le contrat (CDI) le 27/06 : 52h – 44 semaines à 4.67€ brut.
Mensualisation de 889.46€brut.

- Nous avons fait un peu plus d’une semaine d’adaptation. 2j en juin que nous avons calculé au réel (11.50h).
- La mensualisation a débuté en juillet avec une semaine d’adaptation (27.75h). Suivi donc des 3 semaines de congés sans soldes + 2j de vacances prévues. Le calcul de la cour de cassation a donné : 192.39 € brut (heures potentielles mois 230 / heures absence 180.25)
- Pour le mois d’août : suite des 3 semaines des vacances prévues + semaine de réadaptation prévue (36.50h) + semaine suivant avec les heures prévues au contrat.
Le calcul de la cour de cassation me donne 829.66€ brut.

Sauf que nous venons d’apprendre que finalement la nounou à domicile est arrivée au terme de son arrêt maladie et veut absolument reprendre son travail. Le licenciement devrait donc bientôt voir lieu pour moi.
Mais finalement le salaire perçu par la mensualisation sera beaucoup plus élevé par rapport au nombre d’heures réellement effectuées. Est-ce normal ? Est-ce que mes calculs sont bons ?

Désolée pour ce pavé. Merci d’avance

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Licenciement début contrat il y a 2 mois 1 semaine #2

Tu es sûre du calcul pour le mois d'août ? Ça me paraît énorme avec 3 semaines de congés non acquis.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1