Actualités

  • Assistantes maternelles : les points à retenir pour la première paie de 2020

    27 janvier 2020

    Prélèvement à la source, rémunérations minimales, complément mode de garde... Ces nouveautés qui impactent la rémunération des assistantes maternelles pour 2020.
  • Revalorisation des frais de déplacement

    28 février 2019

    Le montant minimal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles est revalorisé.
  • Exonération des heures complémentaires et supplémentaires

    25 janvier 2019

    Le décret précisant le montant de l’exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires et complémentaires est paru au Journal officiel.

Récemment mis à jour

  • Complément libre choix du mode de garde

    02 avril 2020

    Les parents employant une assistante maternelle peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d'aides financières destinées à atténuer l'impact des charges liées à la garde des enfants sur le budget familial.

  • Les frais kilométriques

    02 mars 2020

    L'assistante maternelle qui utilise son véhicule pour transporter l’enfant est indemnisée selon le nombre de kilomètres effectués.

  • La formation obligatoire

    21 janvier 2020

    Après son agrément, chaque assistante maternelle doit suivre une formation avant de débuter son activité professionnelle.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 182 avril - mai 2020

    182 avril 2020

    > Le projet d’accueil de l’assistante maternelle
    > Accueillir un enfant de parents militaire
  • L'assmat n° 181 février-mars 2020

    181 février 2020

    > Arrêt maladie : Quelles conséquences ? Quelle indemnisation ?
    > Prélèvement à la source
  • L'assmat n° 180 décembre 2019-janvier 2020

    180 décembre 2019

    > Le retrait d’agrément
    > Assistantes familiales affiliées à la convention collective de 1966
Bienvenue, Invité
13 Mar 2020
Pour une information sur les conséquences de l'épidémie de Covid-19 sur l'activité des assistantes maternelles et sur la prise en charge des enfants accueillis :
> www.lassmat.fr/actualites/nouvelles-professionnelles

La réponse à vos questions quant à l'accueil des enfants, la rémunération ou l'indemnisation de l'assistante maternelle :
> www.lassmat.fr/statut-juridique/les-doss...-foire-aux-questions
Partagez votre point de vue, faites part de vos réactions et échangez ici autour de l'actualité professionnelle du métier d'assistante maternelle.
  • Page :
  • 1

SUJET :

Obligation de l'assistante maternelle périscolaire il y a 2 ans 2 mois #1

Bonjour, les contrats étant succincts, je souhaiterai avoir des informations sur les obligations d'un(e) assistant(e) pour un enfant périscolaire.
Certes, les contrats périscolaires ne sont pas les plus appréciables pour vous toutefois, je rencontre des difficultés relationnelles sur le refus de récupérer un enfant à l'école. La maîtresse appelant pour de la fièvre, sachant que les parents étaient au travail, pour moi l'évidence, étant quelle aurait dû le sortir de l'école. De plus, la prescription du doliprane avait été faite devant elle donc, je ne comprends pas le refus de donner du paracétamol pédiatrique à un enfant.
Entre le refus d'aller chercher un enfant pour une fièvre défensive qui n'a durée qu'un soir et le refus de porter assistance, j'ai de plus en plus de mal à faire confiance. Pouvez-vous m'orienter sur les droits et devoirs qui incombent aux AMA ? Merci d'avance de vos retour. Cordialement.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Obligation de l'assistante maternelle périscolaire il y a 2 ans 2 mois #2

Bonsoir

Si j'ai bien compris, votre assmat a refusé d'aller chercher l'enfant à l'école en pleine journée alors que l'école vous (ou elle) a prévenue qu'il était fièvreux et elle n'a pas voulu lui donner de doliprane ?

Elle n'est pas en tort.

Vous avez signé un contrat avec votre assmat pour certains horaires et en dehors de ces horaires là, une assistante maternelle n'a aucune obligation.
Si un enfant est malade, l'école doit appeler les parents et pas du tout l'assmat.

Je suppose que votre assmat a d'autres enfants en accueil. Il me parait évident qu'elle ne peut pas abréger la sieste ou le repas des petits. D'ailleurs, nombre de puéricultrices de PMI interdisent les trajets d'écoles à répétition (matin, midi et après midi) pour que le rythme des bébés soit respecté.

En ce qui concerne le doliprane, théoriquement, on ne doit pas administrer de médicaments. Dans la pratique, on "prend" le droit de donner un médicament uniquement s'il y a une ordonnance médicale avec la posologie exacte, le poids de l'enfant. Et même dans ce cas, les pmi ne sont pas très favorables. Il faut savoir que si l'enfant fait une réaction, ou s'étouffe avec le médicament, les assmat sont pénalement responsables.

Je comprend que vous soyez en colère, mais légalement parlant, elle n'a rien à se reprocher. Elle a le droit de ne pas prendre en charge un enfant, malade de surcroit, en dehors des horaires de son contrat. La maîtresse n'étant pas médecin, personne ne pouvait savoir ce que l'enfant avait, peut être une maladie contagieuse pour les autres enfants qu'elle a en accueil ?

Soit l'enfant est très malade et l'école doit appeler les secours, soit il est juste fiévreux et ce sont les parents qui doivent être contactés. Si l'assmat peut se déplacer sans que cela gène l'accueil des autres, pourquoi pas, mais pas d'obligation......
Ce message a reçu les remerciements de : Rose2166, Fluorine

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Obligation de l'assistante maternelle périscolaire il y a 2 ans 2 mois #3

Bonjour,

je rajouterais que lorsque nous administrons un médicament à un enfant qui a vu le médecin avec l'ordonnance, un autorisation du médecin et une autorisation parentale nous prenons déjà un risque (c'est pour cela qu'il est demandé que les traitements soient prescrits de préférence en 2 prises matin et soir) car nous ne sommes ni un parent de l'enfant ni une infirmière.
Là ce que vous auriez souhaité c'est de l'auto-médication (puisque l'enfant n'a pas vu le médecin) et là les risques sont encore plus importants (l'AM n'est ni un parent ni un médecin), même si le médecin a fait un protocole c'est à utiliser avec la plus grande prudence et d'ailleurs beaucoup de médecins refusent de faire une telle prescription.
Si votre enfant était vraiment mal c'est le 15 que l'école aurait du appeler pas l'AM.
Le seul cas où nous pouvons administrer un médicament sans risque c'est lorsque le médecin du SAMU nous dit de le faire (et à moins que votre enfant soit sujet à des convulsions je doute qu'il ait donné l'aval à votre AM pour un antipyrétique car la fièvre est là généralement pour combatte une infection et ce n'est donc pas la fièvre que l'on veut combattre mais l'infection elle-même).
Nous appelons les parents quand un enfant est fébrile pour qu'il vienne le rechercher et qu'il puisse voir un médecin ce n'est pas pour aller rechercher ceux qui sont à l'école et qui ont de la fièvre :( .

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Obligation de l'assistante maternelle périscolaire il y a 2 ans 2 mois #4

  • dacia
  • Portrait de dacia
  • Absent
  • Assistante maternelle
  • Messages : 11343
  • Remerciements reçus 2460
votre AM a signé un contrat périscolaire pour un accueil dit "normal" pas un accueil enfant malade, ce n'est pas notre role de nous substituer aux parents
peut etre qu'auparavant elle accueillait votre enfant meme lorsque celui-ci était malade mais en cas de fièvre l'un des parents doit etre disponible ou une autre personne notée au contrat comme pouvant venir chercher l'enfant, un accueil chez une assistante maternelle a aussi qques contraintes liées à l'état des enfants accueillis, il ne faut pas penser qu'elle va etre un substitut parental

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1