Récemment mis à jour

  • Complément libre choix du mode de garde

    22 août 2022

    Les parents employant une assistante maternelle peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d'aides financières destinées à atténuer l'impact des charges liées à la garde des enfants sur le budget familial.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n°200 avril - mai 2023

    200 avril 2023

    > Travailler dans la fonction publique
    > Le titre professionnel « assistant maternel-garde d’enfants »
  • L'assmat n°199 février -  mars 2023

    199 février 2023

    > Le régime de prévoyance des assistantes maternelles
    > La réforme du complément de libre choix du mode de garde (CMG)
  • L'assmat n°198 - décembre 2022-janvier 2023

    198 décembre 2022

    > Critères et éthique de l’agrément
    > La nouvelle régularisation de salaire
Bienvenue, Invité
23 Fév 2023
Bonjour,
Nous faisons face depuis plusieurs jours à des attaques de spamming intenses malgré nos sécurités et notre vigilance, rendant l'utilisation du forum inconfortable et peu lisible.
En attendant une solution pérenne, l'accès au forum est temporairement réservé aux utilisateurs déjà enregistrés. La création de nouveaux comptes est momentanément suspendue.

SUJET :

Assistante maternelle enceinte agrément il y a 7 ans 4 mois #13

Ok merci bien,
Je vais essayer de voir avec les PE pour un licenciement

Connexion pour participer à la conversation.

Assistante maternelle enceinte agrément il y a 7 ans 4 mois #14

Si les pe peuvent vous licencier pour une cause extérieure à la grossesse, il m'a toujours semblé qu'avoir une bébé n'était pas totalement une cause n'ayant rien à voir avec la grossesse. Donc pas sûr que les parents puissent.

De plus, si, ayant un enfant, tu peux démissionner sans préavis, s'il s'agit d'un licenciement, tu auras un préavis que tu ne seras pas en mesure de respecter. Dans la ccn ,il est écrit "Si le préavis n'est pas effectué, la partie responsable de son inexécution doit verser à l'autre partie une indemnité égale au montant de la rémunération qu'aurait perçue le salarié s'il avait travaillé." Donc c'est toi qui devras le leur payer.

Pour finir, la pmi risque d'être au courant et de voir cette manigance d'un mauvais œil. Moi, je ne m'y risquerais pas.

Connexion pour participer à la conversation.

Assistante maternelle enceinte agrément il y a 7 ans 4 mois #15

Djune écrit: Si les pe peuvent vous licencier pour une cause extérieure à la grossesse, il m'a toujours semblé qu'avoir une bébé n'était pas totalement une cause n'ayant rien à voir avec la grossesse. Donc pas sûr que les parents puissent.

De plus, si, ayant un enfant, tu peux démissionner sans préavis, s'il s'agit d'un licenciement, tu auras un préavis que tu ne seras pas en mesure de respecter. Dans la ccn ,il est écrit "Si le préavis n'est pas effectué, la partie responsable de son inexécution doit verser à l'autre partie une indemnité égale au montant de la rémunération qu'aurait perçue le salarié s'il avait travaillé." Donc c'est toi qui devras le leur payer.

Pour finir, la pmi risque d'être au courant et de voir cette manigance d'un mauvais œil. Moi, je ne m'y risquerais pas.


Non il n'y aura pas de préavis puisque son agrément ne lui permet plus d'accueillir cet enfant.

Connexion pour participer à la conversation.

Assistante maternelle enceinte agrément il y a 7 ans 4 mois #16

narcisse67 écrit: Ok merci bien,
Je vais essayer de voir avec les PE pour un licenciement


Téléphonez au syndicat que je vous ai indiqué.
Ce message a reçu les remerciements de : narcisse67

Connexion pour participer à la conversation.

Assistante maternelle enceinte agrément il y a 7 ans 4 mois #17

J'ai donc téléphoné au syndicat , ils me confirme comme vous Biscotte ,
Les PE doivent me licencier sans préavis à la fin de mon congé maternité tout simplement .

Merci à tous pour vos renseignements

Connexion pour participer à la conversation.

Assistante maternelle enceinte agrément il y a 7 ans 4 mois #18

Bonjour,

je ne vois pas pourquoi il faudrait à tout prix demander une extension?
Ces âges ont été définis au départ à la demande de l'AM et cela a été validé par la PMi, alors pourquoi quand on a un enfant on devrait décider systématiquement de demander un agrément supplémentaire pour "compenser" le fait que notre bébé occupe une place? Je pense au contraire qu'être jeune maman c'est source de fatigue supplémentaire (nuits écoutées notamment) alors faire le choix de garder ses agréments en l'état me semble plutôt une décision raisonnable (en tout cas tant que bébé est petit et qu'on ne se sent pas en capacité ou qu'on ne souhaite tout simplement pas accueillir un enfant de plus).

Quand bébé sera là il va occuper la place "bébé", cela s'impose à la salarié comme à l'employeur donc comme lors d'une suspension d'agrément, il n'y aura donc plus de place disponible pour le "petit" de 18 mois et le licenciement s'impose aux deux parties tout comme l'impossibilité d'effectuer le préavis.

Je ne vois pas en quoi la PMI verrait d'un mauvais oeil le licenciement, au contraire je pense que la puer appréciera que notre collègue qui vient visiblement de commencer la profession au vu de son agrément évalue la situation de la sorte.

Connexion pour participer à la conversation.