Actualités

  • Assistantes maternelles : les points à retenir pour la première paie de 2020

    27 janvier 2020

    Prélèvement à la source, rémunérations minimales, complément mode de garde... Ces nouveautés qui impactent la rémunération des assistantes maternelles pour 2020.
  • Revalorisation des frais de déplacement

    28 février 2019

    Le montant minimal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles est revalorisé.
  • Exonération des heures complémentaires et supplémentaires

    25 janvier 2019

    Le décret précisant le montant de l’exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires et complémentaires est paru au Journal officiel.

Récemment mis à jour

  • Complément libre choix du mode de garde

    02 avril 2020

    Les parents employant une assistante maternelle peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d'aides financières destinées à atténuer l'impact des charges liées à la garde des enfants sur le budget familial.

  • Les frais kilométriques

    02 mars 2020

    L'assistante maternelle qui utilise son véhicule pour transporter l’enfant est indemnisée selon le nombre de kilomètres effectués.

  • La formation obligatoire

    21 janvier 2020

    Après son agrément, chaque assistante maternelle doit suivre une formation avant de débuter son activité professionnelle.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'Agenda de L'assmat 2021

    L'Agenda de L'assmat 2021

    L'Agenda de L’assmat 2021, une solution incontournable pour les assistantes maternelles !
  • L'assmat n° 185 octobre - novembre 2020

    185 octobre 2020

    > Les règles du contrat à durée déterminée
    > Les règles du contrat à durée déterminée
  • L'assmat n° 184 août - septembre 2020

    184 août 2020

    > Travailler en maison d’assistantes maternelles
    > Pajemploi et les heures majorées et complémentaires
Bienvenue, Invité
13 Mar 2020
Pour une information sur les conséquences de l'épidémie de Covid-19 sur l'activité des assistantes maternelles et sur la prise en charge des enfants accueillis :
> www.lassmat.fr/actualites/nouvelles-professionnelles

La réponse à vos questions quant à l'accueil des enfants, la rémunération ou l'indemnisation de l'assistante maternelle :
> www.lassmat.fr/statut-juridique/les-doss...-foire-aux-questions
Discussion sur les démarches à entreprendre pour employer une assistante maternelle, les aides à l'embauche, l'engagement réciproque, le contrat de travail.
  • Page :
  • 1

SUJET :

prud'hommes il y a 2 semaines 2 jours #1

Bonsoir à tous.
J'ai posté un premier message concernant un litige avec des parents. Si vous vouliez bien m'aider pour cette question suivante, s'il vous plaît...
désolée pour le pavé mais il faut que vous sachiez le contexte.

Je gardais donc les enfants de ces parents depuis 5 ans. Tout s'est toujours bien passé, toujours payée à l'heure, si eux ou moi avaient un problème, on s'arrangeait. Combien de fois j'ai déduis des heures d'enfant malade sans avoir de certificat médical, combien de fois j'ai conduis la maman à son travail car pas de bus, combien de fois je suis allée chercher les enfants chez eux car ils ne voulaient pas les sortir car il pleuvait de trop, j'ai même accepté de baisser les heures de mon contrat de travail car soi disant ils avaient du mal à me payer (mais allaient acheter pour 90€ de bonbons après..). Bref. Au mois d'avril, pendant le confinement, ma fille de 11 ans est tombée malade. Pneumonie bactérienne qui a duré prés de 2 mois. J'ai vraiment eu peur pour elle car elle a été bien secouée. Ce qui fait qu'une fois le confinement fini (la maman travaille dans la restauration, donc le confinement à duré plus longtemps pour elle), j'ai prévenu les parents que je ne souhaitais pas garder leurs enfants pour le moment, pour le bien de ma fille mais aussi pour le bien de leurs enfants car ma fille toussait toujours énormément et on ne savait pas d'où ça venait. Consciente que ça pouvait être embêtant pour eux, je leur ai proposé de rompre le contrat et de faire un promesse d'embauche pour août ou septembre, comme ça ils étaient sûrs de me retrouver et moi aussi. Une autre nounou leur avait même proposé de venir chercher leurs enfants chez eux et de les garder le temps que je reprenne. Ils n'ont pas voulu et m'ont payé le mois de mai comme si j'avais travaillé. La maman a utilisé ses congés, et moi, par acquis de conscience, je leur ai rendu la somme qu'ils devaient payer de leur poche après avoir reçu les aides de pajemploi. De cette façon, ils ne déboursaient rien pour moi. Le mois de juin, ils ont voulu passer par le chômage partiel. Et le mois de juillet, ils m'ont de nouveau payé comme si j'avais travaillé.La maman avait trouvé un arrangement pour ses horaires de travail. Tout allait toujours bien, on s'appelait de temps en temps pour prendre des nouvelles mutuellement. Fin juillet, les parents me disent que je vais continuer a avoir leur deuxième fille en garde en septembre, mais qu'ils allaient rompre le contrat pour leur première fille car elle allait aller à l'école toute la journée, donc plus besoin de moi. Ok pas de souci, je le savais de toutes façons. En août, j'étais en congés prévus depuis un an pendant 2 semaines puis les parents avaient leurs vacances également les deux dernières semaines. Mi-août, la maman me dit à demi mot qu'ils vont déménager (dans la même rue où ils étaient avant mais bref..) et qu'ils préféraient mettre leur deuxième fille en créche, que c'était plus facile pour eux pour aller chercher les enfants à l'école et à la crèche. C'est moi qui ai du employer les mots "licenciement" car elle me demandait mon avis..Bon, ok pas de souci. Je fais la déclaration et remplis les papiers (ah oui parce que, à leur demande, c'est moi qui faisais toujours les déclarations pajemploi car ils n'avaient pas d'ordinateur et qu'ils ne comprenaient pas comment il fallait faire...). Je leur dis la somme à me régler. Fin août, ils me virent 2/3 de la somme en me disant qu'ils m'ont payé parce qu'ils avaient été remboursé par pajemploi mais que pour le moment ils ne pouvaient pas plus car prob financiers et que la banquière refusait de payer ET la nounou ET EDF. Je n'allais pas leur faire couper l'électricité donc j'accepte d'attendre leur paye de septembre en sachant que, du coup, je suis au chômage car plus de contrat et que je n'allais toucher que 200€ au mois de septembre par pole emploi. Fin septembre, je leur rappelle ce qu'lls me doivent. Oui oui, on s'en occupe! me répondent ils. Début octobre, rien sur le compte. La semaine dernière je leur ai envoyé un sms pour leur dire que si le 6 octobre je n'avais pas été payée, j'aurais recours à toute voie de droit. A ce jour, aucune nouvelle et rien sur le compte. Je ne sais pas s'ils ont déménagé, donc je ne sais pas leur éventuelle nouvelle adresse.

Mes questions:
-Suis-je dans mon droit de réclamer mon salaire?
-les parents peuvent ils mettre en avant que pendant 3 mois ils m'ont payé "à rien faire"?
-combien coûte une procédure aux prud'hommmes? Car je n'ai pas de protection juridique...N'y a-t-il pas une médiation avant d'aller aux prud'hommes? C'est payant également?

je vous remercie de m'avoir lue. Je suis tellement déçue que cela se finisse comme ça, j'en ai marre de me battre pour mon dû.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par audray.

prud'hommes il y a 2 semaines 2 jours #2

bonjour
bien qu'il faut réclamer.
les parents n'avez pas rompu le contrat donc non,ils ne peuvent rien mettre en avant
les prud'hommes sont gratuits

par contre rendre de l'argent a son employeur alors qu'ils ont touchés les aides.c'est de la fraude.
une chose et sur vous etes assistante maternelle et non pas assistante sociale.
maintenant c'est vous qui êtes dans la m.........et eux n'on rien a faire de vous .
bon courage

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

prud'hommes il y a 2 semaines 2 jours #3

Bonjour.
Excusez-moi audray mais vous devriez vous positionner en tant que professionnelle.
Tous ces services rendus, ah oui bien sûr vos employeurs étaient bien contents.
C'est le genre d'erreurs à ne pas commettre, pourtant vous ne débutez pas dans la profession.
Je pense que vous devez revoir votre positionnement, vous en serez que plus respectée.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

prud'hommes il y a 2 semaines 1 jour #4

caline12 écrit: Bonjour.
Excusez-moi audray mais vous devriez vous positionner en tant que professionnelle.
Tous ces services rendus, ah oui bien sûr vos employeurs étaient bien contents.
C'est le genre d'erreurs à ne pas commettre, pourtant vous ne débutez pas dans la profession.
Je pense que vous devez revoir votre positionnement, vous en serez que plus respectée.

+1
plus vous ferez de cadeaux a vos employeurs moins vous serez respectée et prise au sérieux... et dans 90% ça va toujours en litige..
à méditer...

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1