Actualités

  • Revalorisation des frais de déplacement

    28 février 2019

    Le montant minimal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles est revalorisé.
  • Exonération des heures complémentaires et supplémentaires

    25 janvier 2019

    Le décret précisant le montant de l’exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires et complémentaires est paru au Journal officiel.
  • Plafonds de ressources 2019 du complément mode de garde

    17 janvier 2019

    Les plafonds de ressources des prestations familiales sont revalorisés de 1 % pour l'année 2019.

Récemment mis à jour

  • Les frais kilométriques

    19 mars 2019

    L'assistante maternelle qui utilise son véhicule pour transporter l’enfant est indemnisée selon le nombre de kilomètres effectués.

  • Calcul de la paie : les absences

    06 mars 2019

    En cas d'absence non rémunérée, une retenue doit être opérée sur le salaire lors de l'établissement de la paie du mois concerné.

  • La formation professionnelle continue

    17 janvier 2019

    Les assistantes maternelles peuvent, comme n'importe quel salarié, bénéficier d'actions de formation professionnelle continue.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 174 déc. 2018 - jan. 2019

    174 décembre 2018

    > Démissionner : Formalités et droit au chômage
    > Le nouveau paysage de la formation initiale
  • L'assmat n° 173 novembre 2018

    173 novembre 2018

    > SMS, Emails, Réseaux sociaux… Quelle valeur juridique ?
    > La réforme de l’assurance chômage
  • L'assmat n° 172 octobre 2018

    172 octobre 2018

    > La protection contre les accidents du travail ;
    > Besoins fondamentaux : comment les combler ?
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Discussion sur les démarches à entreprendre pour employer une assistante maternelle, les aides à l'embauche, l'engagement réciproque, le contrat de travail.
  • Page :
  • 1
  • 2

SUJET : Employeur restant silencueux

Employeur restant silencueux il y a 4 ans 7 mois #1

Bonjour,
L'un de mes employeurs ne réponds pas à mes messages : l'avenant à mon contrat initial prend fin au 31 juillet.
C'est un enfant que j'ai d'abord gardé les L Ma J V (ni me, ni vac. scol.) de la sorti de l'école le midi jusqu'à 17h30 (repas + goûter inclus).
Nous avons fait un avenant quand il est entré à l'école l'après midi aussi. Je ne l'avait plus qu'entre midi et 13h40+les transports maison/bus ; bus/maison, tjs sur les mêmes jours et hors vacances soit 22h30/mois(sur 1 agrément à temps plein).
Depuis le début de cette semaine, je leur ai envoyé un mail pour savoir ce qu'ils envisageaient, puis j'ai déposé dans leur boîte aux lettres un courrier avec un projet d'avenant et le calcul fait sur ce site ; aujourd'hui, je leur ai envoyé à chacun (M. et Mme) un SMS pour avoir une réponse ce soir au plus tard. Mais à cette heure, pas de réponse de leur part. Ils ne sont pas en vacances (ils habitent à quelques maison, nous sommes aussi voisins et semblions avoir de très bonnes relations), car je vois régulièrement leur fille et ils travaillent.
Je perçoit actuellement, de manière non régulière, un complément de Pôle Emploi pour un contrat qui s'est arrêté en Février.
J'ai retrouvé un périscolaire il y a 2 mois.
J'ai un agrément pour 4 temps plein.
Les parents de ce garçon se disent étourdis, d'où mes relances.. En effet, je recevais mon salaire très tardivement, devais les relancer pour qu'ils fassent la déclaration Pajemploi (qu'ils dataient tjs du 1er comme le chèque)... bref, ils ne sont pas très rigoureux.
Je suis à la limite de démissionner purement et simplement, mais perdrais, je pense, le bénéfice du complément d'activité (et en ce moment, je ne croule pas sous les demandes. :(
Auriez-vous des conseils à me donner si je devais ne pas avoir de réponse ce soir ? Je pars en vacances vendredi matin et je voudrais, quelque soit leur décision, que ce soit réglé début de semaine prochaine, afin que les papiers puissent être en ordre avant mon départ.
Merci par avance.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Employeur restant silencueux il y a 4 ans 7 mois #2

Pour moi j'irai des ce soir avec mon mari taper à leur porte.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

unsa-assmat.org

Employeur restant silencueux il y a 4 ans 7 mois #3

POLLUX écrit: Pour moi j'irai des ce soir avec mon mari taper à leur porte.


Euh, non quand même !!

Je ne comprends pas en fait le dilemme,,, Votre contrat court toujours, ce n'est pas à vous de proposer un avenant mais si l'employeur veut baisser vos heures d'accueil, c'est à lui de vous le proposer.

S'il ne vous paye pas en heures et en temps, alors il faut lui faire un courrier RAR en lui rappelant ses obligations... Mais le reste, c''est à dire coup de fil, sms, ou bien visite impromptue, celà peut-etre considéré comme du harcelèment.
STOP
Ce message a reçu les remerciements de : bani

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Employeur restant silencueux il y a 4 ans 7 mois #4

bonjour

Comment cela , l'avenant prends fin fin juillet 2014!! Une rupture ne se présume pas ,l'avenant n'est pas un CDD !

Ne démissionner pas = pas d'indemnisation chomage !

Contactez un syndicat dés la rentrée (eh oui , eux aussi sont en vacances ;) )

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

SUPNAAFAM-UNSA
ANAMAAF
Des outils professionnels sur www.supnaafam-unsa.org/
Un syndicat UNSA assistants maternels ,assistants familiaux et accueillants familiaux sur facebook :) www.facebook.com/supnaafam.unsa.org

Employeur restant silencueux il y a 4 ans 7 mois #5

metal1988 écrit:

POLLUX écrit: Pour moi j'irai des ce soir avec mon mari taper à leur porte.


Euh, non quand même !!

Je ne comprends pas en fait le dilemme,,, Votre contrat court toujours, ce n'est pas à vous de proposer un avenant mais si l'employeur veut baisser vos heures d'accueil, c'est à lui de vous le proposer.

S'il ne vous paye pas en heures et en temps, alors il faut lui faire un courrier RAR en lui rappelant ses obligations... Mais le reste, c''est à dire coup de fil, sms, ou bien visite impromptue, celà peut-etre considéré comme du harcelèment.
STOP


Je suis ok avec toi , le contrat est toujours effectif ,donc pourquoi aller chez son employeur !!

Théoriquement ,le salaire se paye en fin de mois et le mois n'est pas passé non plus !!!

:whistle:
Ce message a reçu les remerciements de : bani

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

SUPNAAFAM-UNSA
ANAMAAF
Des outils professionnels sur www.supnaafam-unsa.org/
Un syndicat UNSA assistants maternels ,assistants familiaux et accueillants familiaux sur facebook :) www.facebook.com/supnaafam.unsa.org

Employeur restant silencueux il y a 4 ans 7 mois #6

Je réponds à tout le monde en même temps,

Je ne peux pas y aller avec mon mari, je n'en ai pas.

Le problème est qu'avant d'être des employeurs, nous étions des voisins et avions des relations limite amicales sans aller jusqu'à diner les uns chez les autres : petit village de 400 habitants, nos enfants dans la même classe, les 1ers comme les 2nds...

Pourquoi je m'inquiète ? parce qu'ils ne m'ont jamais payé mon salaire ni même fait ma déclaration avant environ 10 j (antidaté bien sûr) ; que pour les avenant, ils me mettent devant le fait accompli et ne me le donne que le jour même. Que je n'ai pas l'enfant pendant les vacances et donc ne les vois pas, et que je part vendredi matin prochain (le 1er) pour 3 semaines. Eux aussi d'ailleurs.

L'avenant a été signé pour une période précise : du 01/05 au 31/07, et mensualisé sur cette période parce qu'avant, l'enfant faisait ses siestes chez moi et que depuis mai il les fait à l'école.

Ce que je n'aime pas, c'est le fait qu'ils fassent l'autruche. Ils me laissent, à une semaine de la fin de l'avenant dans l'attente sans même me dire s'il continue, mettent l'enfant à la cantine à la rentrée, me licencient...

En fait, il a une autre nounou qui s'en occupe les mercredi et les vacances.

Par ailleurs, au début, bien gentiment, je ramenais même leur fils du bus pour le remettre à la mamie qui habite en face de chez eux et a des pb cardiaques.

Un de mes employeur m'a dit ce soir que si l'avenant arrivait à sa fin, le contrat initial reprenait le relais (s'ils ne se manifestent pas)...

Marie45 : depuis bientôt un an que je travaille pour eux, j'ai toujours dû réclamer : mon salaire, la déclaration... ils "oublient" disent-ils. Et on est loin du harcèlement, je les ai prévenu que je partais le 1er matin et souhaitais savoir comment nous fonctionnions dans la continuité, mais les horaires d'école ont changé avec les nouveaux rythmes mis en application seulement en septembre de cette année dans notre RPI ; nous ne seront plus sur le même temps, le même salaire...
Par ailleurs, contacter un syndicat à la rentrée, c'est 2 mois sans salaire de leur part.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1
  • 2