Actualités

  • Le complément mode de garde est revalorisé au 1er avril 2018

    28 mars 2018

    Les montants du complément mode de garde (CMG) de la PAJE sont revalorisés de 1 % au 1er avril 2018.
  • Pas de revalorisation des indemnités kilomètriques en 2018

    29 janvier 2018

    Le montant maximal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles ne sera pas revalorisé.
  • Plafonds de ressources 2018 du complément mode de garde

    04 janvier 2018

    Les plafonds de ressources des prestations familiales sont revalorisés de 0,2 % pour l'année 2018.

Récemment mis à jour

  • Salaire brut et salaire net

    07 février 2018

    Le salaire brut de l'assistante maternelle employée par un particulier est diminué des cotisations sociales salariales.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 170 juillet-août 2018

    170 juillet 2018

    > Le secret professionnel et le partage d’informations ;
    > Le préavis
  • L'assmat n° 169 juin 2018

    169 juin 2018

    > Le remplacement de l’assistante maternelle ou familiale ;
    > Violences éducatives ordinaires : de quoi parle-t-on ?
  • L'assmat n° 168 mai 2018

    n° 168 mai 2018

    > L’autorité parentale et l’enfant confié ;
    > Les motifs du licenciement
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1

SUJET : départ difficile

départ difficile il y a 4 ans 1 semaine #1

Bonjour,
J'accueille une petite puce de 22 mois qui a un caractere bien trempé et qui est pleine d'énergie. En règle générale, les journées se passent bien mais dès que l'un des parent arrive le soir, c'est du grand n'importe quoi. Elle crie, tourne en rond et cherche à faire des betises comme jeter les chaussures par terre ou taper sur ma fille. L'autre jour je l'ai prevenue que je ne voulais pas de cris; ben elle a fait expres de hurler dès que son papa est arrivé. Le lendemain idem avec la maman.
J'ai remarqué que le soir elle était hyper excitée, du coup j'ai dis à la maman et la puce qu'elle resterai pres de nous; j'ai du rappeler à l'ordre la maman qui l'avais posée par terre.
Habituellement, la maman lui dit d'aller jouer pendant qu'on discute de la journée (mon entrée donne directement dans ma piece de vie); et elle prend son temps pour partir (10 à 15 mn).
Je suis sencée finir à 18h ou 18h30 selon les jours mais le temps qu'elles partent, il est 18h15 / 18h45. Et il faut encore que je m'occupe de mes enfants de 5 ans (douche, repas, ...)
Alors je viens vers vous pour avoir des conseils car les cris m'insupportent.
J'ai décidé de ne pas continuer le contrat à la rentrée prochaine (la petite ira à l'ecole) et d'en profiter pour faire une pause dans mon activité mais là, je me demande si je vais supporter de continuer encore 1 an.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

départ difficile il y a 4 ans 1 semaine #2

Bonjour,

visiblement il y a deux problèmes : la petite qui court partout quand vous discutez et les discussions qui s'éternisent bien au-delà de ton heure de fin.
Une solution serait d'instaurer un petit cahier de liaison où tu consignes les moments importants de la journée, comme ça le soir le départ est plus rapide.
Tu peux expliquer à la maman que le soir sa fille a hâte de la retrouver, que c'est pour ça qu'elle est énervée et donc qu'il vaut mieux qu'elle ne s'éternise pas.
Le temps de travail se termine quand l'enfant quitte ton domicile avec ses parents, donc là tu fais tous les jours 1/4 d'heure complémentaire que tu es en droit de facturer aux parents à la fin du mois.

Il y a deux façons de considérer le problème, toi de voir qu'elle solution est la plus intéressante à mettre en place pour toi :

- faire 1/4 d'heure de plus ne te gène pas et tu signales à la maman qu'il va falloir faire un avenant au contrat pour rajouter ce quart d'heure puisque l'heure de fin de la journée a été mal évalué (avec bien sûr augmentation de la mensu ;) );

- tu as envie de finir à l'heure prévue pour t'occuper de ta famille et tu mets en place ce qu'il faut pour éviter des discussions le soir (au pire tu habilles la petite dès que tu vois arriver les parents ;) ).

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

départ difficile il y a 4 ans 1 semaine #3

tatiemelusine écrit: Bonjour,
J'accueille une petite puce de 22 mois qui a un caractere bien trempé et qui est pleine d'énergie. En règle générale, les journées se passent bien mais dès que l'un des parent arrive le soir, c'est du grand n'importe quoi. Elle crie, tourne en rond et cherche à faire des betises comme jeter les chaussures par terre ou taper sur ma fille. L'autre jour je l'ai prevenue que je ne voulais pas de cris; ben elle a fait expres de hurler dès que son papa est arrivé. Le lendemain idem avec la maman.
J'ai remarqué que le soir elle était hyper excitée, du coup j'ai dis à la maman et la puce qu'elle resterai pres de nous; j'ai du rappeler à l'ordre la maman qui l'avais posée par terre.
Habituellement, la maman lui dit d'aller jouer pendant qu'on discute de la journée (mon entrée donne directement dans ma piece de vie); et elle prend son temps pour partir (10 à 15 mn).
Je suis sencée finir à 18h ou 18h30 selon les jours mais le temps qu'elles partent, il est 18h15 / 18h45. Et il faut encore que je m'occupe de mes enfants de 5 ans (douche, repas, ...)
Alors je viens vers vous pour avoir des conseils car les cris m'insupportent.
J'ai décidé de ne pas continuer le contrat à la rentrée prochaine (la petite ira à l'ecole) et d'en profiter pour faire une pause dans mon activité mais là, je me demande si je vais supporter de continuer encore 1 an.


Bonjour "tatiemelusine",
eh bien !! la réponse de "NoounouC" va sûrement régler le problème de cris de cette petite fille : faites payer aux parents les heures complémentaires passées à parler de la journée :-)

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

A travaillé 14 ans en Néo-Nathologie.
Directrice de crèche familiale pendant 3 ans.
Puéricultrice de PMI pendant 21 ans.

départ difficile il y a 4 ans 1 semaine #4

Bonjour,

Comme dit précédemment, le quart d'heure se facture ( et on le rappelle aux parents).
Pour ce qui est du comportement de la petite, j'ai eu le même, mais j'ai expliqué à l'enfant devant le parent qu'il fallait continuer à respecter les règles qui sont appliquées dans la journée ( pas de cris, on en court pas, on ouvre pas les portes...)
J'ai expliqué à la maman ( à part) que pour les retrouvailles se passent bien je lui rappelle les règles et le parent approuve tout de suite en disant " tatie (nounou) a raison, tu dois obéir même quand je suis là" .
Si ça ne suffit pas je punis l'enfant ( sur une chaise) le temps qu'on parle.
Au bout d'une ou deux fois, je n'ai plus eu de problèmes ( il réessaye de temps en temps)!!
Bon courage!!

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

départ difficile il y a 4 ans 1 semaine #5

Une amie des bébés écrit:

tatiemelusine écrit: Bonjour,
J'accueille une petite puce de 22 mois qui a un caractere bien trempé et qui est pleine d'énergie. En règle générale, les journées se passent bien mais dès que l'un des parent arrive le soir, c'est du grand n'importe quoi. Elle crie, tourne en rond et cherche à faire des betises comme jeter les chaussures par terre ou taper sur ma fille. L'autre jour je l'ai prevenue que je ne voulais pas de cris; ben elle a fait expres de hurler dès que son papa est arrivé. Le lendemain idem avec la maman.
J'ai remarqué que le soir elle était hyper excitée, du coup j'ai dis à la maman et la puce qu'elle resterai pres de nous; j'ai du rappeler à l'ordre la maman qui l'avais posée par terre.
Habituellement, la maman lui dit d'aller jouer pendant qu'on discute de la journée (mon entrée donne directement dans ma piece de vie); et elle prend son temps pour partir (10 à 15 mn).
Je suis sencée finir à 18h ou 18h30 selon les jours mais le temps qu'elles partent, il est 18h15 / 18h45. Et il faut encore que je m'occupe de mes enfants de 5 ans (douche, repas, ...)
Alors je viens vers vous pour avoir des conseils car les cris m'insupportent.
J'ai décidé de ne pas continuer le contrat à la rentrée prochaine (la petite ira à l'ecole) et d'en profiter pour faire une pause dans mon activité mais là, je me demande si je vais supporter de continuer encore 1 an.


Bonjour "tatiemelusine",
eh bien !! la réponse de "NoounouC" va sûrement régler le problème de cris de cette petite fille : faites payer aux parents les heures complémentaires passées à parler de la journée :-)


J'avoue que je n'ai pas encore assez l'habitude de vos écrits pour savoir s'il s'agit d'humour ou pas :( .

Il est évident que faire payer le quart d'heure ne rendra pas cette petite plus calme, et que si ce quart d'heure de discussion devait perdurer il faudrait trouver une solution pour que ce moment se passe mieux. Mais comme Tatiemelusine ne semblait pas souhaiter que la journée se prolonge au delà de ce qui est prévu u contrat je n'ai pas jugé bon de développer davantage.

Je pense que si la maman sait qu'elle devra payer le quart d'heure de plus, elle fera en sorte que le départ du soir ne s'éternise pas ;) et du coup la petite sachant qu'elle va partir s'énervera moins (son comportement étant certainement aussi une façon de montrer à son parent que ces discussions s'éternisent beaucoup trop).

Pour ma part je pense que les échanges du soir doivent être brefs (cela fait partie des points que j'évoque dès le départ avec les parents) car il nous faut rester vigilante et disponible pour les autres enfants en accueil.
Si un sujet en particulier demande à être évoqué plus longuement il vaut mieux programmer une rencontre en dehors des heures d'accueil.

Comme je l'ai dit plus haut une solution pour que cela ne s'éternise pas c'est de consigner par écrit un certain nombre d'éléments (les parents peuvent d'ailleurs utiliser le même moyen pour les infos qu'ils souhaitent nous faire passer le matin et qu'ils pourraient oublier).

Lorsqu'ils sont chez nous les parents ont parfois du mal à "faire des remarques" à leur enfant, ils ne savent pas forcément si c'est à eux d'intervenir ou alors à nous (car c'est notre domicile).
Je crois qu'il est important de "rendre" au parent son rôle d'éducateur lorsqu'il arrive chez nous en l'épaulant s'il en a besoin, il ne faut pas qu'il se sente dépossédé de cela.
Néanmoins rien n'empêche de rappeler certaines règles à l'enfant en présence du parent s'il fait quelque chose qui n'est pas admis chez toi.
Cette petite est assez grande pour comprendre si tu lui dis "maman/papa a le droit de te gronder si tu fais une bêtise chez moi" et "ce n'est pas parce que maman/papa est là que les règles changent".

Il y a un point dans la réponse de Rosy77 qui me semble très important c'est que lorsqu'elle a expliqué à la maman comment faire pour que les retrouvailles se passent bien, elle l'a fait hors présence de l'enfant.
Je pense que cela permet de ne pas mettre le parent mal à l'aise devant son enfant et lui permet d'asseoir ensuite son autorité.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1