Actualités

  • Revalorisation des frais de déplacement

    28 février 2019

    Le montant minimal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles est revalorisé.
  • Exonération des heures complémentaires et supplémentaires

    25 janvier 2019

    Le décret précisant le montant de l’exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires et complémentaires est paru au Journal officiel.
  • Plafonds de ressources 2019 du complément mode de garde

    17 janvier 2019

    Les plafonds de ressources des prestations familiales sont revalorisés de 1 % pour l'année 2019.

Récemment mis à jour

  • Les droits à congés payés

    27 juin 2019

    Dès son premier jour de travail, l'assistante maternelle acquiert des droits à congés payés.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 177 juin-juillet 2019

    177 juin 2019

    > Durée du travail : Quelles sont les règles ?
    > La première rencontre avec les parents
  • Hors-série spécial Paie et Impôts 2019

    Hors-série Paie et impôt avril 2019

    > Tous les conseils des spécialistes de L'assmat pour éviter les erreurs de la fiche de paie à la déclaration d'impôts !
  • L'assmat n° 176 avril - mai 2019

    176 avril 2019

    > La formation continue des assistantes maternelles
    > Soutenir l'accueil des enfants porteurs de handicap
Bienvenue, Invité
Le retrait d'enfant, la démission de l'assistante maternelle, les indemnités de rupture, le préavis, la régularisation de salaire et le solde de tout compte.
  • Page :
  • 1

SUJET : Indemnité compensatrice de congés

Indemnité compensatrice de congés il y a 3 mois 2 semaines #1

Bonjour

J'ai une fin de contrat cet été.

Mes congés de juin 2018 à Mai 2019 m'ont étés payé fin juin ( 27 jours) .

J'ai une collègue qui me dit que j'ai le droit à une indemnité à ma fait de contrat du faite que je n'ai pas pu posé ces 27 jours ?

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Indemnité compensatrice de congés il y a 3 mois 2 semaines #2

Faux.

Elle confond avec l'année complète où l'employeur payé les congés acquis non pris au moment de la rupture, ce montant s'appelle l'indemnité compensatrice de CP.

Pour l'année incomplète, les congés ont été payés en juin (comme l'autorise la CCN), il ne reste plus que les congés acquis entre juin et la rupture du contrat à calculer et à payer. L'indemnité compensatrice de CP est donc constituée des congés payés en juin et des congés payés au moment de la rupture.

S'il avait été convenu le paiement en une fois au moment de la prise (autre possibilité de la CCN), les congés auraient été payés à la fin du contrat (congés acquis entre juin de l'année précédente et mai + les congés juin à. La rupture) : il n'y a pas à payer les congés encore une fois sous prétexte que pas pris !

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1