Actualités

  • Revalorisation des frais de déplacement

    28 février 2019

    Le montant minimal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles est revalorisé.
  • Exonération des heures complémentaires et supplémentaires

    25 janvier 2019

    Le décret précisant le montant de l’exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires et complémentaires est paru au Journal officiel.
  • Plafonds de ressources 2019 du complément mode de garde

    17 janvier 2019

    Les plafonds de ressources des prestations familiales sont revalorisés de 1 % pour l'année 2019.

Récemment mis à jour

  • Les droits à congés payés

    27 juin 2019

    Dès son premier jour de travail, l'assistante maternelle acquiert des droits à congés payés.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'Agenda de L'assmat 2020

    L'Agenda de L'assmat 2020

    L'Agenda de L’assmat 2020, une solution incontournable pour les assistantes maternelles !
  • L'assmat n° 179 octobre-novembre 2019

    179 octobre 2019

    > Le droit à l’assurance chômage
    > Absences de l’enfant : quelles incidences ?
  • L'assmat n° 178 août-septembre 2019

    178 août 2019

    > Le contentieux administratif
    > Le déménagement de l’assistante maternelle

Décompte des congés

Comment décompter les congés pour un accueil à temps partiel ?

Tout salarié, qu'il soit à temps plein ou à temps partiel, acquiert 2,5 jours ouvrables de congés payés pour 4 semaines de travail.

Sont considérés comme jours ouvrables tous les jours de la semaine sauf le dimanche – ou le jour de repos hebdomadaire si celui-ci n'est pas le dimanche – et les jours fériés. Cette règle s'applique quel que soit le temps de travail hebdomadaire habituel.

Le nombre de jours de congés pris par l'assistante maternelles est décompté du 1er jour de congé qui aurait habituellement dû être travaillé au jour qui précède la reprise du travail. Ainsi peu importe le nombre de jours de travail hebdomadaire habituel de l'assistante maternelle, une semaine de congés correspond, en l'absence de jours fériés, à 6 jours ouvrables de congés.

Exemple.
Une assistante maternelle travaille uniquement le mardi et le jeudi. Elle pose une semaine de congés.
Le décompte des congés pris est réalisé depuis le mardi (1er jour de congé qui aurait habituellement été travaillé) au lundi suivant (veille du jour de reprise du travail). On décomptera donc 6 jours ouvrables de congé pour cette période (le dimanche qui est le jour de repos hebdomadaire n'est pas considéré comme un jour ouvrable).

Si l'assistante maternelle avait repris le travail le jeudi suivant, 8 jours ouvrables de congés auraient été décomptés : mardi-mercredi-jeudi-vendredi-samedi-lundi-mardi-mercredi.

Calculer en ligne le nombre de jours de congés entre deux dates

Pour en savoir plus