Actualités

  • Ce qui change sur la paie d’octobre 2018

    31 octobre 2018

    Le point sur les changements applicables à la paie des assistantes maternelles pour le mois d'octobre 2018.
  • Le complément mode de garde est revalorisé au 1er avril 2018

    28 mars 2018

    Les montants du complément mode de garde (CMG) de la PAJE sont revalorisés de 1 % au 1er avril 2018.
  • Pas de revalorisation des indemnités kilomètriques en 2018

    29 janvier 2018

    Le montant maximal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles ne sera pas revalorisé.

Récemment mis à jour

  • Complément libre choix du mode de garde

    19 octobre 2018

    Les parents employant une assistante maternelle peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d'aides financières destinées à atténuer l'impact des charges liées à la garde des enfants sur le budget familial.

  • Salaire brut et salaire net

    19 octobre 2018

    Le salaire brut de l'assistante maternelle employée par un particulier est diminué des cotisations sociales salariales.

  • La formation professionnelle continue

    11 octobre 2018

    Les assistantes maternelles peuvent, comme n'importe quel salarié, bénéficier d'actions de formation professionnelle continue.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 172 octobre 2018

    172 octobre 2018

    > La protection contre les accidents du travail ;
    > Besoins fondamentaux : comment les combler ?
  • L'assmat n° 171 septembre 2018

    171 septembre 2018

    > Contrat de travail et maternité ;
    > Du nouveau pour le bulletin de paie
  • L'assmat n° 170 juillet-août 2018

    170 juillet 2018

    > Le secret professionnel et le partage d’informations ;
    > Le préavis
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Discussion sur les démarches à entreprendre pour employer une assistante maternelle, les aides à l'embauche, l'engagement réciproque, le contrat de travail.
  • Page :
  • 1
  • 2

SUJET : Propreté de l’enfant accueilli...

Propreté de l’enfant accueilli... il y a 4 semaines 2 jours #1

J’ai commencé à en parler en juillet.. en leur expliquant qu’il faut commencer la propreté avec papa et maman..
Comme d’habitude.. la propreté est un sujet qui doit être abordé en accord entre Pe et l’assistante Maternelle. On pourrait commencer..
Ils m’ont dit que rien ne pressait.. très bien. En septembre, le petit bonhomme est revenu de vacances (tout août) il a 2 ans et 10 mois toujours avec la couche.. Les pe m’ont expliqué qu’ils essaieraient de l’habitué au pot cet été.. Parfait.. mais Il n’en a rien été. Le petit ne savait même pas ce qu’est un pot.. Au retour les PE honnêtes m’ont expliqué qu’ils n’ont pas eu la patience avec le petit et qu’ils n’avaient pas envie de « gâcher » leurs vacances avec cette « corvée »... (Ça fait plaisir !).
Ce matin, ils m’expliquent qu’il faut mettre le petit toute les heures sur le pot.. et qu’il doit rester en slip à la maison.. (chez moi)..
Chose qu’ils ont commencé à faire dimanche (hier). Mais nous sortons chaque matin avec les petits.. (parc, promenade, ram.. etc).
Nous rentrons vers 11h45 / repas/ pot / jeux et dodo..etc
Tout d’un coup les parents sont super pressés.. ils savent depuis peu que j’ai signé pour l’arrivée de deux tous petits (5 mois et 10 mois) et ils m’ont dit qu’il fallait que je fasse vite question propreté avec le leur petit garçon.. comme paniqués car après je n’aurai pas le temps de m’occuper de la Propreté de leur garcon.. (ça fait plaisir)..Nous avons une très bonne relation mais là.. j’ai été très choquée cet été ils n’ont absolument rien fait et là il faut se dépêcher..
Bref.. je sais que le petit est prêt.. il « collabore » mais les parents qui ne s’intéressaient pas du tout à la propreté (travail, Pas patients du tout) viennent de réagir aujourd’hui dans l’urgence.. D’un coup d’un seul..

Merci pour vos conseils.. même si j’ai toujours réussi de manière (naturelle et sans pression) avec les parents à ce que les petit soient propres avant la Maternelle.. (C’est leur premier..)

Belle soirée.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Propreté de l’enfant accueilli... il y a 4 semaines 2 jours #2

Et oui, problème récurrent...

J'explique aux parents ( avant la signature du contrat puis pendant...) que l'apprentissage de la propreté se fait à la maison ( pendant une période de congés des parents). Ensuite je prends le relais quand l'enfant DEMANDE le pot. Si je vois qu'il fait plusieurs fois dans la culotte je remets une couche...Ce n'est pas à nous d'éduquer l'enfant à la propreté mais d'y participer quand les parents ont commencé et que l'enfant est prêt.
Je n'ai jamais eu de soucis avec les enfants accueillis car j'en parle beaucoup en amont. Généralement le "miracle" (pour les plus réticents )se produit pendant les vacances d'été juste avant l'entrée à l'école.
Ce message a reçu les remerciements de : sunnyday

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Propreté de l’enfant accueilli... il y a 4 semaines 1 jour #3

Merci Boucledor,
J’ai tout fait dans les règles de l’art.. vraiment.
Ce qui m’a déçu c’est que les parents n’ont absolument rien fait pendant les congés d’été pour amorcer un début d’approche à la propreté ce qu’ils s’étaient « engager » à faire de manière détendue.. présentation du pot au moins.. Là tout d’un coup.. la maman s’est rendue compte que peut être qu’il fallait réagir et aider le petit dans ce sens.. (c’est bien) Elle a eu comme un déclic..vraiment. Ce qui m’a contrarié, c’est qu’elle me dise qu’il ne faut pas perdre de temps (avec la propreté du petit) avant l’arrivée des deux petits nouveaux.. (il faut oser) Bref, Boucledor tout dans votre message reflète ce que j’ai expliqué aux parents. Mais ils n’en n’ont rien fait. Mais là c’était presque « débrouillez-vous » notre fils doit être propre dès que possible.. rapidement serait le mieux ! J’ai cru rêver.. je précise que ce sont des parents sympathiques mais là ce matin ils étaient maladroits, dans l’urgence c’est comme si qu’ils avaient passé le week end à faire « réunion sur réunion » pour savoir comment aborder le sujet et me « refiler » leur presque «non implication » de parents concernant l’apprentissage de la propreté..
Je sais Boucledor c’est récurent c’est vrai.. Ils y a des pe qui misent tout sur l’assmat.. j’étais sûre que ces pe ne feraient pas parti de ceux-là ! Perdu.. C’est précisément à ce moment précis que la relation peut se « tendre »... Des demain, je verrai avec le petit. Il ne faut pas qu’il sente un désaccord entre les grands à son sujet. Tranquillement. Merci Boucledor . Bonne nuit.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Propreté de l’enfant accueilli... il y a 4 semaines 1 jour #4

Bonjour,

j'avoue que j'ai toujours du mal avec cette notion de "on va commencer la propreté", "on va mettre l'enfant sur le pot toutes les heures".
Pour moi l'acquisition de la propreté est une acquisition au même titre que l'acquisition de la marche. Alors tout comme il ne me viendrait pas à l'idée de dire "on va commencer la marche" et "on va faire dix allers-retours de canapé en se tenant bien chaque jour" je ne planifie pas pour la propreté.
Bien sûr il faut pour que l'enfant puisse aller sur le pot (ou les toilettes) lui faciliter la tâche le moment venu (en lui mettant des vêtements et des couches qu'il peut facilement retirer, en mettant son pot ou une marche pour aller sur les toilettes à disposition) et l'encourager quand il réussit, mais c'est pareil que pour la marche où on va faire en sorte qu'il soit libre de ses mouvements (avec des vêtements confortables), et qu'il soit chaussé correctement (ou pas du tout d'ailleurs car à pied nus c'est très bien aussi dans la maison) et où on va l'encourager.

Les parents ont une idée fausse de ce qu'est l'acquisition de la propreté, il la voient encore comme un "dressage" c'est ce qui explique leur demande.
Une fois qu'ils ont compris que l'on n'apprend pas aux enfants à être propres, tout comme on ne leur apprend pas à marcher, tout comme on ne leur apprend pas à parler mais que ce sont des acquisitions qui se font naturellement ça va mieux... même s'il faut parfois une petite piqure de rappel face au stress de la rentrée à l'école (et le stress pour certains parents peut venir très tôt, parfois un an avant ;) ).
Ces parents se sentent eux-mêmes dépassés par ce qu'ils imaginent être un travail à plein temps : "rendre leur enfant propre", alors comment peuvent-ils imaginer que vous allez vous en sortir alors que vous aurez deux autres bébés en accueil. Ils ont juste besoin d'être rassurés.
Ce message a reçu les remerciements de : Une amie des bébés, Sarah Connor, sunnyday

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Propreté de l’enfant accueilli... il y a 4 semaines 1 jour #5

Merci NounouC
Je viens de voir la maman ce matin.. qui est arrivée très « décidée » avec un stock de slips et de jogging..
Elle m’a dit aimablement : « Merci de lui proposer le pot toutes les heures.. » (c’est n’importe quoi..) régulièrement c’est mieux..
Je lui ai dit qu’en Août dernier elle aurait dû l’aider un peu.. Elle a perdu son sourire..Retournement de situation..
« Vous savez il n’était pas prêt du tout » Elle m’avait dit en septembre (au retour chez moi de son petit garçon).. que la propreté était une « corvée » et qu’elle n’a pas eu envie de gacher ses vacances.. et j’oubliais « la rentrée se fera en septembre 2019.. mon fils a tout son temps » et là hop.. elle me dit il y a quelques minutes « qu’il n’était pas prêt en Août ».. Bref. De toute façon.. le petit deviendra propre ce n’est pas un problème.. mais c’est le côté « tordu » et « moche » qui ne me plait pas.. Merci NounouC.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Propreté de l’enfant accueilli... il y a 4 semaines 1 jour #6

Alors là c'est non pour moi, je ne suis pas dame-pipi et il n'y a rien de pire pour un petit bout et son estime de soi que de se faire dessus plusieurs fois par jour, sans parler les petits copains qui pourraient faire du quatre pattes dedans le temps de tout nettoyer! Pourquoi pas vous demander de le laisser "cul nu" tant qu'elle y est :angry:
Désolée mais ça m'énerve.
Si cet enfant est prêt, il a son pot, il reste en couches si c'est plus simple (pull-up par exemple) et quand la couche restera sèche à plusieurs reprises et qu'il se sentira prêt on lui mettra des slips.
C'est l'enfant qui est prêt pas le parent qui décide qu'à partir d'aujourd'hui on supprime le budget couches.
En laissant l'enfant acteur de sa propreté je n'ai quasiment pas d'accident quand on passe au slip tout au plus un ou deux (l'enfant pris par le jeu attend un peu trop longtemps) et surtout c'est lui qui va tout seul sur le pot quand il sent qu'il a envie, le seul moment où j'interviens c'est quand on va faire une balade car il y aura toute une période où le pot ne sera pas disponible, mais je n'impose pas, je propose.
Et pour autant les petits sont toujours propres avant d'entrer à l'école.

Malheureusement la propreté est parfois un point délicat surtout quand les mamies s'en mêlent avec des "à son âge tu étais déjà propre", "moi j'étais propre à 15 mois" (en oubliant de dire qu'avant on avait des chaises hautes avec des pots intégrés, alors c'est sûr que si on laisse l'enfant une bonne partie de la journée assis dessus il y a de grandes chances pour qu'il fasse dedans... mais ce n'est pas ce que j'appelle être propre).
Ce message a reçu les remerciements de : Une amie des bébés, Sarah Connor, sunnyday

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1
  • 2