Actualités

  • Le complément mode de garde est revalorisé au 1er avril 2018

    28 mars 2018

    Les montants du complément mode de garde (CMG) de la PAJE sont revalorisés de 1 % au 1er avril 2018.
  • Pas de revalorisation des indemnités kilomètriques en 2018

    29 janvier 2018

    Le montant maximal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles ne sera pas revalorisé.
  • Plafonds de ressources 2018 du complément mode de garde

    04 janvier 2018

    Les plafonds de ressources des prestations familiales sont revalorisés de 0,2 % pour l'année 2018.

Récemment mis à jour

  • Complément libre choix du mode de garde

    19 octobre 2018

    Les parents employant une assistante maternelle peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d'aides financières destinées à atténuer l'impact des charges liées à la garde des enfants sur le budget familial.

  • Salaire brut et salaire net

    19 octobre 2018

    Le salaire brut de l'assistante maternelle employée par un particulier est diminué des cotisations sociales salariales.

  • La formation professionnelle continue

    11 octobre 2018

    Les assistantes maternelles peuvent, comme n'importe quel salarié, bénéficier d'actions de formation professionnelle continue.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 172 octobre 2018

    172 octobre 2018

    > La protection contre les accidents du travail ;
    > Besoins fondamentaux : comment les combler ?
  • L'assmat n° 171 septembre 2018

    171 septembre 2018

    > Contrat de travail et maternité ;
    > Du nouveau pour le bulletin de paie
  • L'assmat n° 170 juillet-août 2018

    170 juillet 2018

    > Le secret professionnel et le partage d’informations ;
    > Le préavis
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : enfant angoissé retour de vacances

enfant angoissé retour de vacances il y a 1 an 7 mois #1

Bonjour,

je cherche des ass mat qui auraient vécu la même expérience que moi et qui pourraient m'aider...

BB de 15 mois avec qui tout s'est toujours bien passé jusqu'à son retour de vacances il y a 2 semaines.
C'était la 1ère fois qu'il partait en vacances avec ses parents, assez loin, 6 h de décalage horaire.
Depuis son retour, il pleurs quasiment tout le temps, il vient 40 h par semaine!!! Il ne dort presque plus à la sieste.
On pensait au décalage horaire dans un 1er temps... Le vendredi suivant son retour, il a eu la gastro avec un passage au urgences ( pas de perf...). Donc, on pensait qu'il etait fatigué ç cause de la déshydratation, mais il mange correctement maintenant.

Je précise que dans la foulée, les parents se sont disputés, séparés pendant quelques jours puis remis ensemble...

Il est perturbé par tout ça et j'en suis parfaitement consciente et attristée mais je craque vraiment!!!!
Environ 30h de pleurs et de cris par semaine, c'est devenu insoutenable... j'ai perdu 4 kg depuis son retour et je n'arreête pas de pleurer...

La maman a consulté, pédiatre et ostéopathe mais rien n'y fait. Sur les conseils du relais d'ass mat, j'ai parlé d'un pédopsy à la maman mais elle a pas l'air de vouloir le faire.
Apparemment, chez lui, BB ne pleurs pas autant, il dort 12h par nuit et fait de bonnes siestes.

J'envisage de démissioner...

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

enfant angoissé retour de vacances il y a 1 an 7 mois #2

Je précise que mes 2 filles (8 eét 12 ans) et mon mari sont excédés et inquiets pour moi... les autres mamans qui m'emploient aussi.
Cette situation me tracasse tellement que je fais des bêtises avec les autres enfants: j'ai oublié de vérifier la température d'une purée et j'ai oublié (5 secondes..) dans une pièce pendant une activités, c'est rien mais ça aurait pu être grave...

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

enfant angoissé retour de vacances il y a 1 an 7 mois #3

Bonjour,

Je vous donne juste ma réponse personnelle si je rencontrais moi-même cette situation , ça n'est donc pas un conseil :

J'ai décidé qu'il était plus important de me protéger (santé, famille........) que de vouloir persévérer dans une situation qui me mettrais si mal en point que je risquerais de faire une grosse bêtise quelle qu'elle soit !

Même si on comprend bien ici , que tout se passait bien avant et que cela puisse revenir bien avec beaucoup de patience et de persévérance , de posture professionnelle (bien que je soit convaincue que savoir dire stop est aussi une forme de professionnalisme , quand on y arrive pas ou plus , mieux vaut passer le relais) .

Il semblerait que cet enfant craigne une forme d'abandon et souffre de perte de repères mais on ne peut malheureusement pas passer le relais comme en crèche a une collègue .

Je n'attendrais donc pas d’être au plus mal et donnerais ma démission le plus vite possible en expliquant a la maman et au papa que je ne me sens plus capable de pouvoir gérer correctement la situation actuelle et que ma posture professionnelle me pousse a justement passer le relais !

En argumentant notamment que par dessus , l'enfant ressent surement aussi mon angoisse de ne pouvoir réussir à l'apaiser .

Je me protège également aussi en acceptant pas de familles avec qui le courant passe moyennement lors d'un entretien ou si je sens qu'ils ne sont pas très réglo !

çà me donne quelques angoisses car les contrats ici ne courent pas les rues mais je préfère cette angoisse la à une angoisse lié à une relation enfant ou parent qui tourne mal !

Encore une fois , ça n'est qu'une réponse personnelle sur ce que je ferais si un tel cas se présente un jour .

Et puis peut-etre qu'effectivement cela se passe bien chez lui si son mal-être est lié à une angoisse de séparation avec les parents par exemple mais je me suis aperçu que dans certains cas , les familles ne nous disent pas toujours toute la vérité sur comment ça se passe à la maison pour l'enfant .
Donc prudence car tout n'est pas paroles d’évangiles parfois !
Ce message a reçu les remerciements de : salmilie

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

enfant angoissé retour de vacances il y a 1 an 7 mois #4

merci beaucoup!!!

Si vous saviez comme votre réponse me rassure...
Démissionner est ce que tout mon entourage me conseille mais c'est pas facile "d'abandonner"... Je me dis toutefois que cela se passerai mieux avec une ass mat plus "fraîche" si je puis dire :) moins usée par cette situation.
J'ai travaillé 10 ans en crèche avant de devenir nounou et c'est vrai qu'identifier le moment où on ne peut plus et pouvoir passer le relais est tellement essentiel.

Demain, le bb en question revient, sa maman m'a allégé un peu mes horaires car elle voit que ça va pas... mais j'angoisse déjà! J'ai commencé à prendre des anxiolitiques (...légers).
Je me laisse encore cette semaine et on verra... mais je sais pas comment on fera pour le préavis, 1 mois ca va vraiment pas être possible. J'espère qu'elle sera un peu compréhensive.

Merci encore... beaucoup.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

enfant angoissé retour de vacances il y a 1 an 7 mois #5

Bonjour,
Avez-vous pensé à en parler à la puéricultrice afin qu'elle vous accompagne dans cette épreuve.C'est aussi son travail... qui consiste à éviter à cet enfant un changement d'assistante maternelle dont il ne comprendra pas la raison, si on ne lui explique pas de façon adaptée.
Il risque alors de le vivre comme un abandon qui le destabilisera à nouveau et compliquera sa relation avec une autre assistante maternelle. ..
Je ne dis pas que vous ne devez pas arrêter, mais que vous devez vous faire accompagner dans votre décision dans l'intérêt de ce petit qui a besoin d'aide aussi !
J'espère que celà vous aidera, bon courage.
Ce message a reçu les remerciements de : salmilie

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

A travaillé 14 ans en Néo-Nathologie.
Directrice de crèche familiale pendant 3 ans.
Puéricultrice de PMI pendant 21 ans.

enfant angoissé retour de vacances il y a 1 an 7 mois #6

Bonjour,

merci pour votre réponse. Je n'ai pas encore fait appel à ma puéricultrice car la responsable de notre relais est psychologue. Elle m'a donné quelques pistes à suivre mais je ne suis pas convaincue que la maman les suivra et dans une situation comme celle-ci, c'est plus que jamais un travail d'équipe!

Je suis consciente que de démissionner sera une nouvelle épreuve pour l'enfant et ça me fend le coeur mais dans l'état de stress où je suis en ce moment, je me fais peur... faut-il attendre que je fasse une erreur professionnelle pour tirer la sonnette d'alarme et tout arrêter?

J'ai bien pesé le pour et le contre, et, si la situation reste ainsi bien sûr, les dommages collatéraux sont moins nombreux si j'arrête. Si la situation s'arrange, ce sera avec le plus grand des plaisirs que je continuerai à accueillir cet enfant, il est tellement adorable en temps normal... :(

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.