Actualités

  • Assistantes maternelles : les points à retenir pour la première paie de 2020

    27 janvier 2020

    Prélèvement à la source, rémunérations minimales, complément mode de garde... Ces nouveautés qui impactent la rémunération des assistantes maternelles pour 2020.
  • Revalorisation des frais de déplacement

    28 février 2019

    Le montant minimal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles est revalorisé.
  • Exonération des heures complémentaires et supplémentaires

    25 janvier 2019

    Le décret précisant le montant de l’exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires et complémentaires est paru au Journal officiel.

Récemment mis à jour

  • Complément libre choix du mode de garde

    02 avril 2020

    Les parents employant une assistante maternelle peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d'aides financières destinées à atténuer l'impact des charges liées à la garde des enfants sur le budget familial.

  • Les frais kilométriques

    02 mars 2020

    L'assistante maternelle qui utilise son véhicule pour transporter l’enfant est indemnisée selon le nombre de kilomètres effectués.

  • La formation obligatoire

    21 janvier 2020

    Après son agrément, chaque assistante maternelle doit suivre une formation avant de débuter son activité professionnelle.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 182 avril - mai 2020

    182 avril 2020

    > Le projet d’accueil de l’assistante maternelle
    > Accueillir un enfant de parents militaire
  • L'assmat n° 181 février-mars 2020

    181 février 2020

    > Arrêt maladie : Quelles conséquences ? Quelle indemnisation ?
    > Prélèvement à la source
  • L'assmat n° 180 décembre 2019-janvier 2020

    180 décembre 2019

    > Le retrait d’agrément
    > Assistantes familiales affiliées à la convention collective de 1966
Bienvenue, Invité
13 Mar 2020
Pour une information sur les conséquences de l'épidémie de Covid-19 sur l'activité des assistantes maternelles et sur la prise en charge des enfants accueillis :
> www.lassmat.fr/actualites/nouvelles-professionnelles

La réponse à vos questions quant à l'accueil des enfants, la rémunération ou l'indemnisation de l'assistante maternelle :
> www.lassmat.fr/statut-juridique/les-doss...-foire-aux-questions
  • Page :
  • 1
  • 2
  • 3

SUJET : Conjoint ass mat personne vulnerable

Conjoint ass mat personne vulnerable il y a 3 jours 17 heures #7

Misstigris, je ne sais pas ce que vous n'avez pas compris... Pourtant je pense avoir été claire.
Mon mari est personne à risque, et en ALD. Il ne peut pas reprendre son travail car il est personne à risque. Son entreprise n'est pas encore apte à le le faire travailler dans des condition de sécurité.
Donc si lui est est présent au domicile, le protocole me recommande de ne pas accueillir. Nous ne prenons pas de risque, nous sommes deconfinés mais nous continuons à vivre prudemment vue la pathologie de mon mari. Si vous avez d'autres questions comme ça, n'hésitez pas. Mais svp lisez avant.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Conjoint ass mat personne vulnerable il y a 3 jours 6 heures #8

désolée Chauba mais en vous lisant ,on peut comprendre que votre mari attend que son employeur reprenne une activité suffisante pour rappeler son personnelle.
moi je l'ai compris comme cela aussi.:)

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Conjoint ass mat personne vulnerable il y a 3 jours 3 heures #9

L'entreprise de mon mari est ouverte avec un minimum de personnel. Tout le monde n'a pas encore repris.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Conjoint ass mat personne vulnerable il y a 3 jours 2 heures #10

Bonjour,
C'est vrai que ce n'est pas très clair.
Je vous relis et quand vous écrivez :"mon mari est considéré comme personne à risque et comme son entreprise ne l'a pas encore contacté pour reprendre, tant qu'il est à la maison, je ne peux reprendre".
D'accord, mais la moindre des choses aurait été de prévenir vos employeurs.
Ensuite, vous écrivez que vous n'avez pas voulu en parler à votre employeur par peur de licenciement et aucune obligation de lui parler de l'état de santé de votre mari.
Heu...vu le contexte, vous avez manqué de transparence.
Je comprends le mécontentement de votre employeur, moi aussi je l'aurais mal pris, pas vous????
relisez vous-même votre post...

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Conjoint ass mat personne vulnerable il y a 3 jours 2 heures #11

Disons que dans un contexte habituel, nous n'avons pas à nous étendre sur les problèmes de santé de nos familles.
Dans un cas comme en ce moment, ou tout le monde ne sait pas trop quand, comment et si on va reprendre le travail, il me parait juste normal et cohérent de prévenir nos employeurs d'une difficulté qui nous empècherai de travailler, il faut bien que les parents puissent s'organiser aussi.
Mais ce n'est pas simple. Il y a le coté risque pour la santé, mais aussi le coté financier.
Pour mon cas, coté santé, je ne devrais pas reprendre, ce serait plus prudent et pour mon époux, mais aussi pour moi car je dois subir une intervention chirurgicale début juillet.
Mais si le chômage partiel disparait pour juin, je n'aurais peut être plus le choix. Hélas, on ne connaitra les nouvelles mesures que toute fin mai. Comment faire alors pour prévenir les parents bien en amont ???

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Conjoint ass mat personne vulnerable il y a 3 jours 2 heures #12

Il ne me semble pas avoir parlé de "peur de licenciement" de la part. Si ? Je ne lui ai pas parlé de la santé de mon mari car je ne voyais pas la relation entre son travail et le mien. Il a déjà été malade sans que ça n'ait d'incidence sur l'accueil de mes petits. C'est en lisant le protocole que nous avons reçu du Ram que je me suis rendu compte que si lui est présent, je ne peux pas accueillir. La chose est simple. En prenant du recul et en anticipant j'aurais dû dire à mes employeurs que mon mari est personne à risque, mais sur le coup, ltout le monde était en confinement, je n'ai pas vu la relation entre le statut de mon mari et ma reprise. Je le redis, j'étais prête à reprendre... Les lits, tout est resté pour accueillir les enfants.
J'ai reçu un SMS de mon employeur ce matin disant que je recevrais ma lettre de licenciement sous peu. Je comprends. J'aurais fait la même chose. Pas de souci. Cette situation ne m'amuse pas, et la situation des parents me désole. Vu comme c'est parti, je le noterai sur mes futurs contrats que j'ai une personne à risque à mon domicile.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1
  • 2
  • 3