Récemment mis à jour

  • Les droits à congés payés

    23 février 2021

    Dès son premier jour de travail, l'assistante maternelle acquiert des droits à congés payés.

  • La régularisation de salaire

    12 février 2021

    À la rupture du contrat de travail basé sur une année incomplète, il convient de vérifier si toutes les heures d'accueil ont été rémunérées.

  • Le certificat de travail

    03 février 2021

    Un certificat de travail doit être remis à l'assistante maternelle à l'issue du contrat de travail.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 187 février - mars 2021

    187 février 2021

    > Les assurances professionnelles
    > Les rémunérations minimales au 1er janvier 2021
  • L'assmat n° 186 decembre 2020 - janvier 2021

    186 décembre 2020

    > Valider son expérience professionnelle
    > Audience syndicale : mode d’emploi du scrutin 2021
  • L'Agenda de L'assmat 2021

    L'Agenda de L'assmat 2021

    L'Agenda de L’assmat 2021, une solution incontournable pour les assistantes maternelles !
Bienvenue, Invité
13 Mar 2020
Pour une information sur les conséquences de l'épidémie de Covid-19 sur l'activité des assistantes maternelles et sur la prise en charge des enfants accueillis :
> www.lassmat.fr/actualites/nouvelles-professionnelles
  • Page :
  • 1
  • 2
  • 3

SUJET :

Administration de médicaments il y a 1 semaine 3 jours #1

Bonjour,

Toute nouvelle dans la profession d'assistante maternelle, je me retrouve confrontée à une situation que je n'arrive pas à gérer.
J'accueille 2 enfants et l'un des deux était malade cette semaine.
Je n'avais pas le petit garçon avec moi hier et la maman m'envoie un message hier soir, en me laissant le choix de la garde pour le lendemain et m'expose les faits suivants : "mon fils a fait 2 poussées de fièvre aujourd'hui, qui sont redescendues avec le Doliprane. Il tousse beaucoup et coule du nez (jaune). " Et je dois donc lui dire, si oui ou non, j'accepte son fils le lendemain à mon domicile.
Déjà, je tique un peu sur cette manière de procéder... Est-ce à moi de prendre la décision? Si son fils est malade, n'est-ce pas aux parents d'évaluer si oui ou non, leur enfant doit rester à la maison ou aller voir le docteur ?

Je lui réponds que je ne suis pas contre l'idée de le prendre mais sous certaines conditions : que l'enfant n'arrive pas à mon domicile fiévreux, et que n'ayant pas envie de prendre la responsabilité d'administrer de médicaments type Doliprane, je la contacterai elle ou son mari pour qu'ils viennent récupérer leur fils si il refait de la fièvre dans la journée.
Je lui renvoie donc la balle, et la laisse me dire si c'est faisable pour elle ou non.
Elle me dit qu'elle prend un jour "enfant malade" et qu'elle ira chez le médecin pour son fils.
Et aujourd'hui, je reçois un texto : " je suis allée chez le médecin, qui me dit que si je te fournis l'ordonnance pour le Doliprane, tu es couverte et tu peux donc lui en administrer parce-que tu comprends bien que si mon fils est sous traitement pendant 5 jours, je ne pourrais pas m'arrêter au boulot pendant 5 jours..."

Et là, pleins de questions se bousculent... Je sais que la question des médicaments est un sujet épineux, et je me souviens de mes récents cours de formation sur la question qui a soulevé beaucoup d'interrogations! En gros, rien ne nous l'interdit mais si on donne du Doliprane à un enfant et que ça se passe mal par la suite, nous seules seront tenues responsables. A quoi nous sert l'ordonnance du médecin alors ?
Cette situation me fait peur et j'ai l'impression que cette maman cherche à "me forcer la main" pour qu'elle ait l'esprit tranquille en cas de garde pour maladie.
J'aimerais avoir des retours de personnes expérimentées ou non, ou des professionnelles qui ont déjà été confrontées au sujet, comment avez-vous réagi ?? Je suis perdue... et n'arrive pas à camper sur mes positions (c'est un de mes gros défauts, je me laisse facilement déstabiliser et je pense que dans ce boulot, je risque d'être de nouveau dans la pagaille à cause de ça!)

Merci de m'avoir lu, et merci d'avance pour vos retours qui j'espère m'aideront à y voir plus clair.

Bonne journée!!

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Administration de médicaments il y a 1 semaine 3 jours #2

Bonjour,

Je comprend tout à fait vos interrogations.
Personnellement, étant ancienne infirmière, donner du Doliprane avec une ordonnance et l'autorisation écrite du médecin ne me gêne pas car c'est un médicament courant qui a de plus déjà été administré à l'enfant donc pas de risque allergique.

J'ai des collègues assmat qui ont stipulé sur leur contrat qu'elle refusait les enfants malades et donc refusaient l'administration des traitements.
Est-ce votre cas? Que stipule votre contrat?

Je trouve un peu cavalier le médecin qui dit que vous êtes couverte en cas de problème avec le Doliprane car c'est faux, en cas de problème c'est vous qui êtes responsable, la personne qui adminitre le traitement. L'ordonnance du médecin sert à donner la posologie du médicament uniquement pas à couvrir en cas de problème.

C'est un dilemne. Mais moi, et je le rappelle ce n'est que mon avis, j'accepterai l'enfant à condition qu'il n'ai pas une forte fièvre à l'arrivée et que le Doliprane ne doive pas être donné plus 2 jours de suite. Après 2 jours sous traitement, l'enfant devra être revu par le médecin et gardé par les parents car une forte fièvre chez l'enfant qui dure plus de 3 jours sans traitement doit être prise au sérieux.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Administration de médicaments il y a 1 semaine 3 jours #3

Bonsoir,

En ce moment normalement on doit refuser les enfants avec de la fièvre.....

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Administration de médicaments il y a 1 semaine 3 jours #4

perso je refuse de donner les médicaments quels qu'ils soient... je refuse d'engager ma responsabilité pénale pour un enfant qui n'est pas le mien
de plus protocole covid : fievre = pas d'accueil

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Administration de médicaments il y a 3 jours 22 heures #5

Fièvre ne veut pas forcément dire Covid il ne faut pas oublier que les enfants peuvent toujours avoir les petits bobos de L'hiver.(rhume, rhinopharyngite, etc)
J'accepte les enfants qui ont de la température et qui ont été ou qui doivent voir le Médecin. C est vrai que ce n'est pas toujours drôle de moucher un nez, de les entendre tousser...
Lorsque les enfants font une poussée dentaire ils peuvent aussi avoir de la fièvre. Il ne faut pas généraliser, la Covid 19 peut avoir des conséquences graves mais arrêtons de flipper au moindre symptômes.
Si je me rends compte que l'enfant n'est vraiment pas bien je préviens ses parents et jusqu'à maintenant je n'ai eu aucun soucis, ils sont venus chercher leurs enfants..

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Administration de médicaments il y a 3 jours 20 heures #6

  • dacia
  • Portrait de dacia
  • Hors Ligne
  • Assistante maternelle
  • Messages : 11604
  • Remerciements reçus 2520

Dom25 écrit: Fièvre ne veut pas forcément dire Covid il ne faut pas oublier que les enfants peuvent toujours avoir les petits bobos de L'hiver.(rhume, rhinopharyngite, etc)
J'accepte les enfants qui ont de la température et qui ont été ou qui doivent voir le Médecin. C est vrai que ce n'est pas toujours drôle de moucher un nez, de les entendre tousser...
Lorsque les enfants font une poussée dentaire ils peuvent aussi avoir de la fièvre. Il ne faut pas généraliser, la Covid 19 peut avoir des conséquences graves mais arrêtons de flipper au moindre symptômes.
Si je me rends compte que l'enfant n'est vraiment pas bien je préviens ses parents et jusqu'à maintenant je n'ai eu aucun soucis, ils sont venus chercher leurs enfants..


bonjour
nous sommes bien d'accord avec vous SAUF que nous devons appliquer le protocole (qui change régulièrement) sous peine de perdre notre agrément et en ce moment pas d'accueil d'enf fiévreux

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1
  • 2
  • 3