Actualités

  • Revalorisation des frais de déplacement

    28 février 2019

    Le montant minimal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles est revalorisé.
  • Exonération des heures complémentaires et supplémentaires

    25 janvier 2019

    Le décret précisant le montant de l’exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires et complémentaires est paru au Journal officiel.
  • Plafonds de ressources 2019 du complément mode de garde

    17 janvier 2019

    Les plafonds de ressources des prestations familiales sont revalorisés de 1 % pour l'année 2019.

Récemment mis à jour

  • Le congé parental d'éducation

    18 avril 2019

    L'assistante maternelle qui souhaite réduire ou suspendre son activité pour se consacrer à l'éducation de son jeune enfant âgé de moins de trois ans peut demander un congé parental.

Les nouveautés de L'assmat

  • Hors-série spécial Paie et Impôts 2019

    Hors-série Paie et impôt avril 2019

    > Tous les conseils des spécialistes de L'assmat pour éviter les erreurs de la fiche de paie à la déclaration d'impôts !
  • L'assmat n° 176 avril - mai 2019

    176 avril 2019

    > La formation continue des assistantes maternelles
    > Soutenir l'accueil des enfants porteurs de handicap
  • L'assmat n° 175 février - mars 2019

    175 février 2019

    > La nouvelle formation initiale des assistantes maternelles
    > Ce qui va changer avec Pajemploi+
Bienvenue, Invité

SUJET : [RESOLU ?] BESOIN DE CONSEIL - MATERNITE

BESOIN DE CONSEIL - MATERNITE il y a 3 ans 11 mois #1

Bonjour,

j'ai appris il y a peu que mon AM est enceinte.
Mon bebe est gardé depuis moins d'un mois et est encore en période d'essai.
mais elle se finit dans pas lgtsp, du coup je suis très embêtée.
comment cela se passe dans ces cas la?
il va falloir que je trouve une autre AM, alors que les congés d'été approche, il était prévu un congé au mois d'aout pour 3 semaines.
du coup vu que j'aurai un préavis de 15 jours a faire si je la quitte, comment puis je faire? je suis complètement perdue!
surtout que mon bebe commençait a peine a s'adapter avec elle et que d'ici la, il rentrera dans la fameuse période de la peur de l'abandon...
que dois je faire??

j'attends vos conseils! merci!!
Ce message a reçu les remerciements de : biscotte

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

BESOIN DE CONSEIL - MATERNITE il y a 3 ans 11 mois #2

shelly écrit: Bonjour,

j'ai appris il y a peu que mon AM est enceinte.
Mon bebe est gardé depuis moins d'un mois et est encore en période d'essai.
mais elle se finit dans pas lgtsp, du coup je suis très embêtée.
comment cela se passe dans ces cas la?
il va falloir que je trouve une autre AM, alors que les congés d'été approche, il était prévu un congé au mois d'aout pour 3 semaines.
du coup vu que j'aurai un préavis de 15 jours a faire si je la quitte, comment puis je faire? je suis complètement perdue!
surtout que mon bebe commençait a peine a s'adapter avec elle et que d'ici la, il rentrera dans la fameuse période de la peur de l'abandon...
que dois je faire??

j'attends vos conseils! merci!!


Bonjour

Les femmes enceintes sont protégées contre le licenciement. Vous devrez trouver une remplaçante pour son congé mater.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par biscotte.

BESOIN DE CONSEIL - MATERNITE il y a 3 ans 11 mois #3

Bonjour,

Si je change de nounou ça n'est pas a cause de son état mais je pense plus a mon bébé. Il va rentrer dans la fameuse période de la peur de l'abandon et changer de nounou juste pour qqles mois, je trouve pas ça top.
De plus la nounou est au courant, c'est elle même qui me dit si je continue avec elle ou non.
Merci

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

BESOIN DE CONSEIL - MATERNITE il y a 3 ans 11 mois #4

shelly écrit: Bonjour,

Si je change de nounou ça n'est pas a cause de son état mais je pense plus a mon bébé. Il va rentrer dans la fameuse période de la peur de l'abandon et changer de nounou juste pour qqles mois, je trouve pas ça top.
De plus la nounou est au courant, c'est elle même qui me dit si je continue avec elle ou non.
Merci



Je vous informe, simplement, du cadre légal de votre situation.

Humainement on comprend bien que ce n'est pas facile.

Mais légalement le licenciement n'est possible que si le contrat ne peut être maintenu pour un motif étranger à la grossesse (rentré scolaire, déménagement du parent...) Sur son courrier de licenciement vous devrez motivé la raison du licenciement, obligatoirement, afin de justifier la raison de cette rupture de contrat.

vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2873.xhtml

Voilà je ne peux rien vous dire de plus, si ce n'est que d'être prudente, votre salariée pourrait changé d'avis si elle s'aperçoit que ce licenciement lui est préjudiciable.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par biscotte.

BESOIN DE CONSEIL - MATERNITE il y a 3 ans 11 mois #5

ben si c'est bien a cause de son état que vous voulez la licencier, si elle n'était pas enceinte vous auriez continué avec elle..... comme déjà dit le licenciement pour cette raison est interdit

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

BESOIN DE CONSEIL - MATERNITE il y a 3 ans 11 mois #6

bonjour

A lire:


Le code du travail institue un dispositif spécifique de protection contre le licenciement en prévoyant la nullité du licenciement d'une femme enceinte durant son congé maternité ainsi que durant les quatre semaines consécutives, sauf cas d'exception strictement définis par la législation.

Ce dispositif s'applique, durant le contrat de travail, au premier jour de l'engagement définitif qui suit une éventuelle période d'essai.

=> Pendant la période d'essai, la jurisprudence constante considère que ces dispositions ne peuvent s'appliquer (Cour de cassation, n° 05-44806, 21 décembre 2006).

Néanmoins, le contrat de travail ne peut être rompu durant cette période qu'à condition que cette rupture ne soit pas motivée par la grossesse de la salariée (art. L. 1225-2). Dans le cas contraire, la salariée peut bénéficier de dommages et intérêts prévus à l'article L. 1225-71.

En outre, la salariée enceinte, en période d'essai, peut également contester la rupture de son contrat de travail, si celle-ci est liée à sa grossesse et constitue à ce titre une discrimination. Dans ce cas, la nullité du licenciement peut être prononcée sur la base de l'article L. 1132-1 du code du travail relatif au principe d'interdiction des discriminations.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

SUPNAAFAM-UNSA
ANAMAAF
Des outils professionnels sur www.supnaafam-unsa.org/
Un syndicat UNSA assistants maternels ,assistants familiaux et accueillants familiaux sur facebook :) www.facebook.com/supnaafam.unsa.org