Actualités

  • Assistantes maternelles : les points à retenir pour la première paie de 2020

    27 janvier 2020

    Prélèvement à la source, rémunérations minimales, complément mode de garde... Ces nouveautés qui impactent la rémunération des assistantes maternelles pour 2020.
  • Revalorisation des frais de déplacement

    28 février 2019

    Le montant minimal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles est revalorisé.
  • Exonération des heures complémentaires et supplémentaires

    25 janvier 2019

    Le décret précisant le montant de l’exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires et complémentaires est paru au Journal officiel.

Récemment mis à jour

  • Complément libre choix du mode de garde

    02 avril 2020

    Les parents employant une assistante maternelle peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d'aides financières destinées à atténuer l'impact des charges liées à la garde des enfants sur le budget familial.

  • Les frais kilométriques

    02 mars 2020

    L'assistante maternelle qui utilise son véhicule pour transporter l’enfant est indemnisée selon le nombre de kilomètres effectués.

  • La formation obligatoire

    21 janvier 2020

    Après son agrément, chaque assistante maternelle doit suivre une formation avant de débuter son activité professionnelle.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 184 août - septembre 2020

    184 août 2020

    > Travailler en maison d’assistantes maternelles
    > Pajemploi et les heures majorées et complémentaires
  • L'assmat n° 183 juin -juillet 2020

    183 juin 2020

    > Les mesures d’exception face au Covid-19
    > Reprendre son activité en toute sérénité
  • Hors-série spécial Paie et Impôts 2020

    Hors-série Paie et impôt avril 2020

    > Tous les conseils des spécialistes de L'assmat pour éviter les erreurs de la fiche de paie à la déclaration d'impôts !

Petite enfance : le gouvernement donne la parole aux familles

Un article de Frédéric Conseil publié le mardi 13 novembre 2012 dans : Actualités, Politique familiale

Le gouvernement invite les parents à formuler leur diagnostic et leurs propositions sur l'accueil de la petite enfance et la parentalité

Petite enfance : le gouvernement donne la parole aux familles

Afin de réduire les inégalités sociales et territoriales dans l'accès au mode d'accueil des jeunes enfants, Mme Dominique Bertinotti lance une Mobilisation pour l’enfance et la parentalité. La ministre déléguée à la Famille, propose d'associer les acteurs nationaux et locaux et les parents eux-mêmes autour d'une consultation citoyenne Au Tour des Parents .

À compter du 17 novembre 2012, des ateliers seront organisés dans quatre régions sensées représenter la diversité des territoires français : Midi-Pyrénées, Bourgogne, Nord-Pas-de-Calais, Pays de la Loire. À cette occasion quatre cents parents tirés au sort échangeront pendant deux jours et demi afin de formuler leur diagnostic et leurs propositions.
Le résultat des consultations devrait être directement pris en compte pour la définition des moyens mobilisés dans le secteur de l’accueil de la petite enfance et du soutien à la parentalité et participer aux orientations de la nouvelle Convention d’objectifs et de gestion (COG) qui sera signée avec la CNAF en février 2013.

Cinq objectifs sont d'ores et déjà déterminés :

  • Développer tous les modes d’accueils des enfants de 0 à 3 ans, du mode d’accueil collectif à la préscolarisation des 2-3 ans sans oublier les assistantes maternelles, les micro-crèches, etc.
  • Apporter des réponses de proximité au plus près des territoires et au vu des réalités locales.
  • Encourager et diffuser les expériences innovantes comme les crèches à horaires décalés, les guichets uniques d’information et d’accompagnement des parents dans la recherche des solutions d'accueil et d’aide à la parentalité, etc.
  • Renforcer la formation professionnelle des métier de la petite enfance.
  • Définir de nouvelles modalités de coordination entre l’ensemble des acteurs intervenant (collectivités locales, partenaires institutionnels, associations etc.).

Les parents non tirés au sort dans les quatre régions choisies ou vivant dans les autres départements pourront également prendre part au débat via le site internet www.autourdesparents.gouv.fr, accessible à partir du 17 novembre 2012.