Actualités

  • Revalorisation des frais de déplacement

    28 février 2019

    Le montant minimal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles est revalorisé.
  • Exonération des heures complémentaires et supplémentaires

    25 janvier 2019

    Le décret précisant le montant de l’exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires et complémentaires est paru au Journal officiel.
  • Plafonds de ressources 2019 du complément mode de garde

    17 janvier 2019

    Les plafonds de ressources des prestations familiales sont revalorisés de 1 % pour l'année 2019.

Récemment mis à jour

  • Le congé parental d'éducation

    18 avril 2019

    L'assistante maternelle qui souhaite réduire ou suspendre son activité pour se consacrer à l'éducation de son jeune enfant âgé de moins de trois ans peut demander un congé parental.

Les nouveautés de L'assmat

  • Hors-série spécial Paie et Impôts 2019

    Hors-série Paie et impôt avril 2019

    > Tous les conseils des spécialistes de L'assmat pour éviter les erreurs de la fiche de paie à la déclaration d'impôts !
  • L'assmat n° 176 avril - mai 2019

    176 avril 2019

    > La formation continue des assistantes maternelles
    > Soutenir l'accueil des enfants porteurs de handicap
  • L'assmat n° 175 février - mars 2019

    175 février 2019

    > La nouvelle formation initiale des assistantes maternelles
    > Ce qui va changer avec Pajemploi+

Ce qui change sur la paie d’octobre 2018

Un article de Frédéric Conseil publié le mercredi 31 octobre 2018 dans : Actualités, Statut

Le point sur les changements applicables à la paie des assistantes maternelles pour le mois d'octobre 2018.

Ce qui change sur la paie d’octobre 2018

Suppression de la cotisation d'assurance chômage, nouvelle mention du bulletin de paie, augmentation du CMG pour les familles monoparentales : le point sur les changements applicables à la paie du mois d'octobre 2018.

Suppression de la cotisation d’assurance chômage

Conformément à la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 (LFSS), les cotisations salariales d’assurance chômage - passées de 2,40 % à 0,95 % au 1er janvier 2018 - disparaissent complètement de la rémunération des heures effectuées depuis 1er octobre 2018.

Pour les assistantes maternelles employées par des particuliers, il faut, à cette date, multiplier le salaire brut par 0,7812 (0,7662 en Alsace-Moselle) pour obtenir le montant net (ou diviser le salaire net par 0,7812 (0,7662 en Alsace-Moselle) pour obtenir le montant brut).

Que le contrat de travail fixe le salaire en net ou en brut, ces baisses de cotisations impliquent une revalorisation du salaire net des assistantes maternelles agréées. Le montant brut n’est pas modifié. En pratique, si le salaire est fixé en net, le calcul s’effectue à partir du salaire net versé au 30 septembre 2018.

Exemple.

Pour une assistante maternelle, hors Alsace-Moselle, dont le salaire net horaire était de 3,48 € au 30 septembre 2018.
  1. Calcul du tarif horaire brut au 30 septembre 2018 : 3,48 : 0,7717 (correspondant au taux de cotisations sociales applicable à cette date) = 4,51 € brut.
  2. Pour calculer le nouveau tarif horaire net, on part de ce montant brut horaire qui ne change pas au 1er octobre 2018 et on lui applique le nouveau montant correspondant au taux de cotisations applicable à cette date, soit : 4,51 x 0,7812 = 3,52 € net.
  3. Le nouveau tarif horaire net au 1er octobre 2018 est de 3,52 € net.

Autre exemple.

Une assistante maternelle vivant en Alsace-Moselle, a un salaire horaire net de 3,45 € au 30 septembre 2018.
  1. Le tarif horaire brut à cette date est de : 3,45 : 0,7567 (taux de cotisations sociales applicable au 30 septembre 2018) = 4,56 € brut.
  2. Le nouveau tarif horaire net au 1er octobre 2018 est de 4,56 x 0,7662 = 3,49 € net.

Nouvelle mention au bulletin de paie

Le bulletin de paie (comme l’attestation Pajemploi) doit désormais comporter une rubrique intitulée dont évolution de la rémunération liée à la suppression des cotisations chômage et maladie. Celle-ci représente le différentiel entre :

► le gain de rémunération lié à la suppression de la cotisation maladie (0,75%) et de la cotisation d’assurance chômage (2,40%) prévu par la LFSS 2018 ;
► le montant correspondant à la hausse de la contribution sociale généralisée (1,7 % x 98,25 % du salaire brut) mis en œuvre par la LFSS.

Exemple.

Une assistante maternelle perçoit une rémunération de 600 € brut au mois d’octobre 2018.
Le gain lié à la suppression des cotisations chômage et maladie après prise en compte de l’augmentation du taux de CSG est de :
(600 € x 3,15 %) - (600 € x 98,25 % x 1,7 %) = 8,88 € (soit un gain global de 1,48%).

Augmentation du CMG

Les parents isolés confiant leur enfant par une assistante maternelle agréée bénéficient, pour les gardes réalisées depuis le 1er octobre 2018, d’une majoration de 30 % du montant maximal du complément de libre choix du mode de garde de la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE).

En outre, depuis le 1er octobre 2018, le CMG est dû à compter du premier jour du mois civil précédant celui du dépôt de la demande et non plus celui au cours duquel la demande est déposée, sous réserve que les conditions d’ouverture du droit soient réunies à cette date.

Pour en savoir plus