Actualités

  • Le complément mode de garde est revalorisé au 1er avril 2018

    28 mars 2018

    Les montants du complément mode de garde (CMG) de la PAJE sont revalorisés de 1 % au 1er avril 2018.
  • Pas de revalorisation des indemnités kilomètriques en 2018

    29 janvier 2018

    Le montant maximal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles ne sera pas revalorisé.
  • Plafonds de ressources 2018 du complément mode de garde

    04 janvier 2018

    Les plafonds de ressources des prestations familiales sont revalorisés de 0,2 % pour l'année 2018.

Récemment mis à jour

  • Complément libre choix du mode de garde

    19 octobre 2018

    Les parents employant une assistante maternelle peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d'aides financières destinées à atténuer l'impact des charges liées à la garde des enfants sur le budget familial.

  • Salaire brut et salaire net

    19 octobre 2018

    Le salaire brut de l'assistante maternelle employée par un particulier est diminué des cotisations sociales salariales.

  • La formation professionnelle continue

    11 octobre 2018

    Les assistantes maternelles peuvent, comme n'importe quel salarié, bénéficier d'actions de formation professionnelle continue.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 172 octobre 2018

    172 octobre 2018

    > La protection contre les accidents du travail ;
    > Besoins fondamentaux : comment les combler ?
  • L'assmat n° 171 septembre 2018

    171 septembre 2018

    > Contrat de travail et maternité ;
    > Du nouveau pour le bulletin de paie
  • L'assmat n° 170 juillet-août 2018

    170 juillet 2018

    > Le secret professionnel et le partage d’informations ;
    > Le préavis
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : chevauchement d'horaire

chevauchement d'horaire il y a 4 ans 4 mois #13

Une amie des bébés écrit:

biscotte écrit: Bonjour,

Moi je trouve votre réponse un peu légère, tantôt vous nous dites que les textes, selon vous, ne nous permettraient pas d'avoir plus de 6 mineurs sous notre toit, en sachant que nos enfants ont plus de trois et qu'ils sont scolarisés et que ce sont souvent des ados ou presque...

Et là, notre collège pourrait tout à fait travailler, si elle se sent capable, dans de telles conditions, sans que vous trouviez rien à redire. Mais les mamans qui ont plus de 6 mineurs sous leurs toit se sentent aussi capables...... Non, je n'ai rien à "redire", puisque cela ne concerne pas l'agrément mais bien son problème en tant que salarié, à partir du moment où elle respecte son agrément !!!

Je trouve ça un peu paradoxal.

Non, à moins de confondre l'agrément et les relations employeurs / salariées , qui ne nous regardent pas !



La relation employé/employeur ne vous regarde pas quand ça vous arrange, je ne parle pas pour vous personnellement, mais de l'ensemble de votre profession. Et puis cela vous regardera à un moment, si notre collègue se trouve en difficulté de fatigue, par exemple, ce qui peut remettre en question les qualité d'accueil, et là vous ne direz pas que ça ne regarde pas la PMI, si il se passe un incident, la PMI n'hésitera pas à charger l'assmat !
Ce message a reçu les remerciements de : claire unsa-assmat38, fabi13, meilyn

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par biscotte.

chevauchement d'horaire il y a 4 ans 4 mois #14

biscotte écrit:

Une amie des bébés écrit:

biscotte écrit: Bonjour,

Moi je trouve votre réponse un peu légère, tantôt vous nous dites que les textes, selon vous, ne nous permettraient pas d'avoir plus de 6 mineurs sous notre toit, en sachant que nos enfants ont plus de trois et qu'ils sont scolarisés et que ce sont souvent des ados ou presque...

Et là, notre collège pourrait tout à fait travailler, si elle se sent capable, dans de telles conditions, sans que vous trouviez rien à redire. Mais les mamans qui ont plus de 6 mineurs sous leurs toit se sentent aussi capables...... Non, je n'ai rien à "redire", puisque cela ne concerne pas l'agrément mais bien son problème en tant que salarié, à partir du moment où elle respecte son agrément !!!

Je trouve ça un peu paradoxal.

Non, à moins de confondre l'agrément et les relations employeurs / salariées , qui ne nous regardent pas !



La relation employé/employeur ne vous regarde pas quand ça vous arrange, je ne parle pas pour vous personnellement, mais de l'ensemble de votre profession. Peut être... comme l'ensemble de la votre ( profession ) qui entend et comprend que ce qui l'arrage !! :) Et puis cela vous regardera à un moment, si notre collègue se trouve en difficulté de fatigue, par exemple, ce qui peut remettre en question les qualité d'accueil, et là vous ne direz pas que ça ne regarde pas la PMI, si il se passe un incident, la PMI n'hésitera pas à charger l'assmat ! Il me semble que chacune de vous êtes assez adultes et responsables pour savoir ce que vous avez à faire quand vous êtes fatiguées !! comme moi d'ailleurs," si je tire trop sur la corde... à la fin, elle casse ! " Pour finir, mon expérience auprès des assistantes maternelles m'a souvant démontré que lorsqu'il y a " incident" comme vous le dites, c'est surtout dû à un manque de disponibilité pour chaque enfant ou de surveillance, par la présence d'un nombre d'enfants difficile à gérer en même temps !!! Mais il s'agit là que de ma propre expétience.... :whistle:

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

A travaillé 14 ans en Néo-Nathologie.
Directrice de crèche familiale pendant 3 ans.
Puéricultrice de PMI pendant 21 ans.

chevauchement d'horaire il y a 4 ans 4 mois #15

meilyn écrit:

Une amie des bébés écrit:

metal1988 écrit:

Une amie des bébés écrit:

sasa écrit: bonjour a ttes puis je demander une permission de la puer pour un chevauchement d'horaire cad j'ai un agrément pour 2 enfants actuellement j'ai 2 petites de 12 et19 mois (8hà 18h) j'ai reçu un appel pour 1 petit de 3 ans qui fait son entré a l'école en septembre le souci c que celui de 3 ans je l'aurais de 6h du matin jusqu'à 8h20 puis de 16h30 jusqu'à 22h je n'ai pas le droit d' avoir 3 enfant en même tps comment faire cordialement

Bonsoir sasa,

oui, vous pouvez demander une autorisation exceptionnelle pour accueillir cet enfant en horaire particulier car il s'agit bien d'un cas particulier !!
Cependant, pensez à demander aux parents si vous devez l'accueillir aussi pendant les vacances scolaires,car dans ce cas, l'accueil est plus important et vous serez obligée de demander plutôt une extension de votre agrément...
Il faut bien que ces parents puissent confier leur enfant en dehors des heures d'école, ce n'est pas facile de trouver une professionnelle qui accepte ce type d'accueil !!!
Si votre amplitude de travail/repos n'est pas respectée, les parents employeurs devront en informer la Direction Départementale du travail ...et du moment que vous êtes d'accord avec le contrat proposé , où est le problème ??
Bonne soirée, cordialement

Une amie des bébés.




Alors là vous m'étonnez ! le problème c'est celui çi :

L'assistante maternelle ne peut pas travailler plus de 13 heures consécutives par jour tous employeurs confondus.
Le repos quotidien d'une assistante maternelle doit être d'une durée minimale de 11 heures consécutives.
Par conséquence, l'amplitude de sa journée de travail – temps de travail effectif et de repos – ne peut pas dépasser 13 heures.

Vous préconisez donc que Sasa travaille plus de 16 heures par jour, avec un repos quotidien de 8 heures minimum, c'est vraiment sérieux pour l'accueil des autres enfants ?
:blink:


Je ne préconise rien du tout, je ne fais que répondre à la question de Sasa qui demande si elle peut demander à la puéricultrice la permission d'accueillir un enfant en horaire particulier, voilà c'est tout...
En ce qui concerne le nombre d'heures de travail de Sasa, cela la regarde, elle et son employeur !! Personne ne peut interdire à un salarié de travailler le nombre d'heures qu'il souhaite, à partir du moment où les deux partis sont d'accord...Si elle se sent capable d'assumer cette mission, c'est son problème. L'employeur se doit d'en informer la Direction du travail. La réglementation du travail est faite pour protéger les salariés des abus potentiels des employeurs, quand le salarié n'est pas d'accord !!!


Nous nous devons de respecter les termes de notre agrément , mais nous nous devons aussi de respecter la CCN hors elle dit bien ceci :

[Accueil journalier
Principes :
- le salarié bénéficie d’un repos quotidien de 11 h consécutives minimum.
- dans la profession, la durée habituelle de la journée d’accueil est de 9 heures.
- l’accueil journalier débute à l’heure prévue au contrat et se termine à l’heure de départ du
parent avec son enfant.
Toutefois, si employeur et salarié en sont d’accord, il pourra être dérogé à ces principes :
-en raison d’impératifs liés à des obligations prévisibles ET NON CONSTANTES de
l’employeur;

- pour assurer l’accueil de l’enfant dans des situations exceptionnelles et
imprévisibles.

Dans ces cas l'accueil pourra être effectué la nuit.
/color]

Non constantes, cela signifie bien qui ne dure pas dans le temps ? Non ? Et exceptionnelles et non prévisibles ?
Ou alors chacun peut l'interpreter comme il veut comme d'autres textes :-)


"Une convention collective est un outil de protection et d’amélioration des conditions de travail, elle devient parfois un instrument de flexibilité, en essayant de concilier droit du travail et droit au travail" Je pense dans le cas de sasa, qu' elle demande un DROIT AU TRAVAIL, même si cela semble vous déranger ;)

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

A travaillé 14 ans en Néo-Nathologie.
Directrice de crèche familiale pendant 3 ans.
Puéricultrice de PMI pendant 21 ans.

chevauchement d'horaire il y a 4 ans 4 mois #16

Bonsoir, oui on vous à bien compris, selon vous Sasa va pouvoir travailler 16 heures par jour. Vous dites qu'il s'agit d'un arrangement entre elle et son employeur. Mais je m'interroge aussi par rapport aux autres employeurs, je me poserai à leur place la question de savoir si leur AM va être bien en "forme" pour pouvoir accueillir leurs jeunes enfants dans la journée, avec la disponibilité et l'attention constante que celà demande.

Et j'espère aussi que pour sa vie familiale et privée, tout celà va s'harmoniser. En fait il ne faut plus qu'elle ait d'enfant à elle car sinon, il va lui être difficile de leur accorder l'attention qu'ils méritent.

En fait son travail va lui envahir sa vie. Bon courage à elle si elle choisit de le faire, mais pour moi je pense que par rapport aux autres enfants qu'elle accueille c'est de l'inconscience.
En fait j'ai l'impression d'un retour au moyen âge, où les classes inférieures devait bien évidemment travailler plus de 12 heures par jours pour pouvoir subvenir à leurs besoins.
Corvéables à merci quoi..
Ce message a reçu les remerciements de : biscotte, fabi13, meilyn

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

chevauchement d'horaire il y a 4 ans 4 mois #17

bonjour,
là je pense qu'on touche un sujet épineux...et pourtant d'un côté je peux comprendre sasa... par contre amie des bébés le coup du droit au travail me fait sourire....pfffffff ! à mon avis c'est le moindre de vos soucis le droit au travail des assistant(e)s maternel(le)s...mais il faut trouver une solution pour ces parents qui effectuent des horaires atypiques...

bon...allez tout le monde sait bien qu'effectuer de grandes amplitudes d'horaires est inhérent à notre profession...et pourtant dans ce cas précis mon expérience me dit que là ça fait beaucoup quand même...ça fait aussi des énormes journées loin de ses parents pour ce pauvre petit bout, ce qui implique qu'il aura besoin de soins, câlins, présence, écoute de la part de son assmat...
Ce message a reçu les remerciements de : biscotte

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

assistante maternelle depuis xxxxx années
www.unsa-assmat91.com/

chevauchement d'horaire il y a 4 ans 4 mois #18

fabi13 écrit: bonjour,
là je pense qu'on touche un sujet épineux...et pourtant d'un côté je peux comprendre sasa... par contre amie des bébés le coup du droit au travail me fait sourire....pfffffff ! à mon avis c'est le moindre de vos soucis le droit au travail des assistant(e)s maternel(le)s...mais il faut trouver une solution pour ces parents qui effectuent des horaires atypiques...

bon...allez tout le monde sait bien qu'effectuer de grandes amplitudes d'horaires est inhérent à notre profession...et pourtant dans ce cas précis mon expérience me dit que là ça fait beaucoup quand même...ça fait aussi des énormes journées loin de ses parents pour ce pauvre petit bout, ce qui implique qu'il aura besoin de soins, câlins, présence, écoute de la part de son assmat...


Je rajouterais que même si les deux parties sont d'accord, il y a un risque de fatigue qui ne permet plus d'assurer la sécurité des enfants .
Et on sait très bien que les PMI ferment les yeux tant qu'il n'y a pas de souci, le jour où cela arrive..........
La PMI n'hésitera pas à blâmer et sanctionner l'ass mat qui n'aura plus elle, que ses yeux pour pleurer!!!!
Ce message a reçu les remerciements de : biscotte

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

UNSA-ASSMAT38
www.unsa-assmat.org