Actualités

  • Revalorisation des frais de déplacement

    28 février 2019

    Le montant minimal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles est revalorisé.
  • Exonération des heures complémentaires et supplémentaires

    25 janvier 2019

    Le décret précisant le montant de l’exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires et complémentaires est paru au Journal officiel.
  • Plafonds de ressources 2019 du complément mode de garde

    17 janvier 2019

    Les plafonds de ressources des prestations familiales sont revalorisés de 1 % pour l'année 2019.

Récemment mis à jour

  • Les droits à congés payés

    27 juin 2019

    Dès son premier jour de travail, l'assistante maternelle acquiert des droits à congés payés.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 177 juin-juillet 2019

    177 juin 2019

    > Durée du travail : Quelles sont les règles ?
    > La première rencontre avec les parents
  • Hors-série spécial Paie et Impôts 2019

    Hors-série Paie et impôt avril 2019

    > Tous les conseils des spécialistes de L'assmat pour éviter les erreurs de la fiche de paie à la déclaration d'impôts !
  • L'assmat n° 176 avril - mai 2019

    176 avril 2019

    > La formation continue des assistantes maternelles
    > Soutenir l'accueil des enfants porteurs de handicap
Bienvenue, Invité
Discussion sur les démarches à entreprendre pour employer une assistante maternelle, les aides à l'embauche, l'engagement réciproque, le contrat de travail.

SUJET : nouvelle mensualisation et fin de contrat

nouvelle mensualisation et fin de contrat il y a 1 an 7 mois #19

Shania écrit: Si on prend comme moyenne 4,33 semaines maximum de semaines par mois (52/12), 4.33 x 10 = 43,30 semaines. Donc il ne peut y avoir 4 semaines de congés et 40 semaines d'accueil !


Bonjour, Shania, j :) 'ai simplement pris un calendrier et compté de date à date, et oui, on peut avoir 40 semaines d'acceuil et 4 semaines de congés.
J'ai appliqué ensuite le calcul que tu as donné. Je veux seulement attirer l'attention sur les éventuels problèmes que peuvent engendrer le calcul de moyenne pondérée dans un cas, où ram, employeur et assmat pensent qu'on peut faire ce calcul puisque le contrat ne va potentiellement durer 10 mois.Et qu'on leur dit que c'est possible de le faire.
Donc là j'arrive à un contrat calculé réellement sur 48 semaines, et auquel je n'ai pas calculé les cp, année complète ou incomplète?


Pour un accueil sur 10 mois avec si peu de semaines d'absence, on peut déjà faire un contrat en année complète, quitte à prendre des congés par anticipation.


Oui toi tu es en mesure de raisonner avec ton expérience, mais tu sais aussi bien que moi que d'autres personnes ne vont même pas avoir l'idée de comparer. ;)


Voilà une des raisons pour laquelle je n'aime pas du tout ce calcul. Et ensuite une autre : on intégre d'office une potentielle régularisation de salaire. Là aussi çà peut être mal perçu.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

nouvelle mensualisation et fin de contrat il y a 1 an 7 mois #20

metal1988 écrit:

Shania écrit: Si on prend comme moyenne 4,33 semaines maximum de semaines par mois (52/12), 4.33 x 10 = 43,30 semaines. Donc il ne peut y avoir 4 semaines de congés et 40 semaines d'accueil !


Bonjour, Shania, j :) 'ai simplement pris un calendrier et compté de date à date, et oui, on peut avoir 40 semaines d'acceuil et 4 semaines de congés.
J'ai appliqué ensuite le calcul que tu as donné. Je veux seulement attirer l'attention sur les éventuels problèmes que peuvent engendrer le calcul de moyenne pondérée dans un cas, où ram, employeur et assmat pensent qu'on peut faire ce calcul puisque le contrat ne va potentiellement durer 10 mois.Et qu'on leur dit que c'est possible de le faire.
Donc là j'arrive à un contrat calculé réellement sur 48 semaines, et auquel je n'ai pas calculé les cp, année complète ou incomplète?


Pour un accueil sur 10 mois avec si peu de semaines d'absence, on peut déjà faire un contrat en année complète, quitte à prendre des congés par anticipation.


Oui toi tu es en mesure de raisonner avec ton expérience, mais tu sais aussi bien que moi que d'autres personnes ne vont même pas avoir l'idée de comparer. ;)


Voilà une des raisons pour laquelle je n'aime pas du tout ce calcul. Et ensuite une autre : on intégre d'office une potentielle régularisation de salaire. Là aussi çà peut être mal perçu.



Bonjour,

c'est pourquoi si on est à peu près sur que e contrat durera moins de 12 mois, il vaut mieux ,à mon avis, partir sur une année complète non ?

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

nouvelle mensualisation et fin de contrat il y a 1 an 7 mois #21

Bonjour metal1988

En fait je te joins la méthode de calcul que j'utilise avec les gardes fous correspondant.
On a bien une 1ère barrière sur les 4.33 semaines par mois, puis une seconde barrière qui précise bien que si plus de 46 semaines trouvées, on part sur une année complète.
On n'utilise la moyenne pondérée que si l'année complète n'est pas compatible avec le nombre de semaines d'absence.


Moi j'aime bien ce calcul car on est au plus prêt des besoins des parents sans léser l'ass mat.
Pas de régul astronomique en fin de contrat, pas de "trou" de salaire pour l'ass mat qui partirait sur une année complète avec plein de congés sans solde.

Effectivement en fonction de nos sensibilités et expériences on ne propose pas les mêmes solutions.

Et j'ai pris le calendrier dans tous les sens je ne trouve jamais 40 semaines d'accueil sur 10 mois... ;)

Mais effectivement je ne propose cette méthode de calcul que pour des cas particuliers en donnant le détail complet du mode de calcul que je joins dans ce message.

Et là clairement 32 semaines d'accueil sur 9 mois on peut pas partir sur une année complète, les parents ne vont jamais accepter.


Après je n'avais pas fait de calcul sur ce message, mais en fait les 32 semaines sur 9 mois ça donne 42 semaines à l'année.
Le contrat actuel est sur 44 semaines.
Donc s'il n'y avait pas la diminution d'horaire hebdomadaire, dans ce dossier j'aurai même conseillé à l'ass mat de ne pas signer d'avenant.
Pièces jointes :

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

nouvelle mensualisation et fin de contrat il y a 1 an 7 mois #22

Mélusine60 écrit: Bonjour metal1988

En fait je te joins la méthode de calcul que j'utilise avec les gardes fous correspondant.
On a bien une 1ère barrière sur les 4.33 semaines par mois, puis une seconde barrière qui précise bien que si plus de 46 semaines trouvées, on part sur une année complète.
On n'utilise la moyenne pondérée que si l'année complète n'est pas compatible avec le nombre de semaines d'absence.




Bonjour dans ce cas n'oubliez pas de le préciser dans vos post car voyez qu'avec les exemples donnés et les calculs appliqués il faut absolument cette info. ;)


Moi j'aime bien ce calcul car on est au plus prêt des besoins des parents sans léser l'ass mat.
Pas de régul astronomique en fin de contrat, pas de "trou" de salaire pour l'ass mat qui partirait sur une année complète avec plein de congés sans solde.

Effectivement en fonction de nos sensibilités et expériences on ne propose pas les mêmes solutions.

Et j'ai pris le calendrier dans tous les sens je ne trouve jamais 40 semaines d'accueil sur 10 mois... ;)


Ah bon. Bizarre :( mais le résultat serait faux également avec 39 semaines.



Mais effectivement je ne propose cette méthode de calcul que pour des cas particuliers en donnant le détail complet du mode de calcul que je joins dans ce message.

Et là clairement 32 semaines d'accueil sur 9 mois on peut pas partir sur une année complète, les parents ne vont jamais accepter.

Certes, mais dans ces conditions on peut refuser l'avenant.



Après je n'avais pas fait de calcul sur ce message, mais en fait les 32 semaines sur 9 mois ça donne 42 semaines à l'année.
Le contrat actuel est sur 44 semaines.
Donc s'il n'y avait pas la diminution d'horaire hebdomadaire, dans ce dossier j'aurai même conseillé à l'ass mat de ne pas signer d'avenant.



C'est également ce que je pense mais l employeur dans ce cas pense bien qu'il à la possibilité de calculer sur 9 mois et pas du tout avec votre méthode, à la sienne qui est proche plutôt d'un calcul CDD.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

nouvelle mensualisation et fin de contrat il y a 1 an 7 mois #23

Mélusine60 écrit: Bonjour metal1988

En fait je te joins la méthode de calcul que j'utilise avec les gardes fous correspondant.
On a bien une 1ère barrière sur les 4.33 semaines par mois, puis une seconde barrière qui précise bien que si plus de 46 semaines trouvées, on part sur une année complète.
On n'utilise la moyenne pondérée que si l'année complète n'est pas compatible avec le nombre de semaines d'absence.


Moi j'aime bien ce calcul car on est au plus prêt des besoins des parents sans léser l'ass mat.
Pas de régul astronomique en fin de contrat, pas de "trou" de salaire pour l'ass mat qui partirait sur une année complète avec plein de congés sans solde.

Effectivement en fonction de nos sensibilités et expériences on ne propose pas les mêmes solutions.

Et j'ai pris le calendrier dans tous les sens je ne trouve jamais 40 semaines d'accueil sur 10 mois... ;)

Mais effectivement je ne propose cette méthode de calcul que pour des cas particuliers en donnant le détail complet du mode de calcul que je joins dans ce message.

Et là clairement 32 semaines d'accueil sur 9 mois on peut pas partir sur une année complète, les parents ne vont jamais accepter.


Après je n'avais pas fait de calcul sur ce message, mais en fait les 32 semaines sur 9 mois ça donne 42 semaines à l'année.
Le contrat actuel est sur 44 semaines.
Donc s'il n'y avait pas la diminution d'horaire hebdomadaire, dans ce dossier j'aurai même conseillé à l'ass mat de ne pas signer d'avenant.



Bonjour,

Et pourquoi ne peut-on pas partir sur une année complète si on déduit les abences avec le calcul cours de cassation au moment voulu ?

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

nouvelle mensualisation et fin de contrat il y a 1 an 7 mois #24

Bonjour

C'est en général ce que je propose ;

Ensuite Quand on maîtrise bien les calculs et la pédagogie (il faut bien savoir tout expliquer à l employeur le comment et le pourquoi ) et qu'on à en face de soi quelqu'un qui comprend.....

Mais est ce vraiment le cas ?

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.