Actualités

  • Le complément mode de garde est revalorisé au 1er avril 2018

    28 mars 2018

    Les montants du complément mode de garde (CMG) de la PAJE sont revalorisés de 1 % au 1er avril 2018.
  • Pas de revalorisation des indemnités kilomètriques en 2018

    29 janvier 2018

    Le montant maximal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles ne sera pas revalorisé.
  • Plafonds de ressources 2018 du complément mode de garde

    04 janvier 2018

    Les plafonds de ressources des prestations familiales sont revalorisés de 0,2 % pour l'année 2018.

Récemment mis à jour

  • Salaire brut et salaire net

    07 février 2018

    Le salaire brut de l'assistante maternelle employée par un particulier est diminué des cotisations sociales salariales.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 167 avril 2018

    n° 167 avril 2018

    > Dossier spécial impôts 2018 ;
    > L'offre de formation professionnelle en 2018
  • Le Guide des assistantes maternelles 2018-2019

    Guide des assistantes maternelles 2018-2019

    Le statut, 19e édition, à jour au 1er février 2018, 704 pages
  •  Le Guide des assistantes familiales 2018- 2019

    mars 2018

    Le statut, 16e édition à jour au 1er janvier 2018, 576 pages
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Discussion sur les démarches à entreprendre pour employer une assistante maternelle, les aides à l'embauche, l'engagement réciproque, le contrat de travail.

SUJET : Je me sens dévalorisée

Je me sens dévalorisée il y a 2 mois 3 semaines #1

Voila, je traîne avec vous depuis de nombreuse années, c'est la première foi que je tente d'ouvrir une discute.

Je suis assistante maternelle depuis des années, trop sans doute.
En 2013 j'ai perdu l'ensemble de mes contrats suite à une très longue maladie, et depuis que j'ai reprit le travail en 2015 et bien, je ne l'ai pas reprit ..


Alors certes, les règles du jeu ont changé au niveau des prestation CAF et beaucoup de crèches et micro crèches font que la région est sinistrée, mais personnellement c'est pire .

Je suis capable de torpiller les rares entretiens d'embauche lors des rencontres avec des PE

Comment, pourquoi ?

Je n'ai plus confiance en moi, je me dévalorise systématiquement vis à vis des autres assistantes maternelles.
Pourtant j'ai passé un diplôme en VAE et j'ai été reçue avec les félicitations du jury, mais non, je n'ai plus aucune considération pour ma manière de travailler.

Parce que je refuse d’offrir autre chose qu'un accueil familial, parce que je n'ai pas de salle de jeu, parce que je ne sais pas prendre l'enfant dans mes bras lors du premier entretien,
Parce que quand un PE me demande qu'elle activité je fais avec un nourrisson, je ne suis rien capable de répondre...

Parc qu'un assistante maternelle sans contrat est forcement une mauvaise assmat !

Parce que je termine systématiquement mes entretiens par « surtout prenez le temps de rencontrer d'autre personnes »..


Je n'arrive plus a m'épanouir dans ce métier, ni même à faire des projets, je n'y ai plus de valeur.
Je suis comme une rat en cage, certes, retravailler me ferait du bien, mais cela me fait peur.


Je n'imagine pas que vous puissiez avoir une baguette magique pour m'aider, mais j'avais pour une fois besoin d'en parler.
Merci d'avoir prit le temps de me lire.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Je me sens dévalorisée il y a 2 mois 3 semaines #2

Bonsoir,

tu as essayé de t'inscrire à une formation? Il y a sans doute des formations dans ton secteur qui sont proposées et en général l'ambiance est sympa, tu devrais trouver des thèmes qui t'intéressent, ça pourrait te rebooster et être un plus lors de l'entretien. Pour ça il faut avoir un parent facilitateur mais si je ne me trompe pas il me semblait que tu gardais un de tes petits enfants.

Le fait de ne pas avoir d'autre bébé peut être un plus pour certains parents, tu peux mettre en avant le fait que tu es totalement disponible pour leur petit bout.

La salle de jeu chez nous en campagne peu de collègues en ont une.

Après tu es la seule à savoir si tu peux encore trouver du plaisir à travailler chez toi avec des enfants ou s'il faut que tu cherches autre chose à l'extérieur.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Je me sens dévalorisée il y a 2 mois 3 semaines #3

Oui j'ai ma petite fille....

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Je me sens dévalorisée il y a 2 mois 3 semaines #4

Bonjour.
Peut être que c'est le métier d'assmat qui ne vous convient pas. Vous avez essayé de chercher dans les crèches, passer le concours d'atsem, passer le concours d'entrée d'auxiliaire de puer voire d'EJE si vous avez le bac ?
Moi aussi je compte arrêter le métier mais je veux rester dans la petite enfance et je suis en train de tenter le concours d'entrée pour devenir EJE.
Sinon, vous pouvez aussi écrire un projet d'accueil à remettre aux pe lors du 1er entretien. Ca vous permettra de réfléchir à ce que vous faites et surtout POURQUOI vous le faites : pourquoi vous ne voyez pas l'intérêt d'une salle de jeux (après tout, ce n'est pas indispensable, je n'en ai pas non plus et je n'en veux pas : ça me permet de pouvoir surveiller les enfants, même quand je suis dans la cuisine car mon salon, ma salle à manger et ma cuisine sont ouvertes), pourquoi vous ne proposez pas d'activités avant 18 mois/2 ans : respect de la motricité libre de l'enfant et pourquoi, respect du jeu libre de l'enfant et pourquoi..., pourquoi vous ne forcez pas les enfants à aller dans vos bras, à vous faire des bisous, des câlins : respect du corps de l'enfant, on n'en parle beaucoup en ce moment en plus.
Peut être aussi que vous avez besoin de faire des formations pour connaitre d'autres pratiques qui pourront vous rebooster comme la pédagogie montessori pour l'autonomie de l'enfant, la langue des signes pour bébés pour communiquer différemment avec eux...

Après, il n'y a que vous qui puissiez réfléchir à ce que vous voulez vraiment. Bonne réflexion à vous et je suis sure que vous allez en sortir pleine de projets et bien remotivée.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Mon blog sur ma profession d'assistante maternelle : www.christelassmatguignen.com/
Mon blog sur l'éducation bienveillante, la pédagogie Montessori... : educationnonviolente.blogspot.fr/
Ma page facebook : www.facebook.com/christel.assmat.guignen/

Je me sens dévalorisée il y a 2 mois 3 semaines #5

Bonjour,

J'aurais pu dire exactement ce que Dauphin a dit !!!! Comme cela a déjà été soulevé sur un autre post, je sais que la VAE vous a permis à vous aussi de prendre conscience de chaque geste, pourquoi, comment... de ce que vous faites au quotidien et c'est déjà énorme !!! Je pense que vous êtes de la même génération de nounous que moi, celle qui a connu le VRAI accueil familial et j'avoue que je suis, moi aussi parfois découragée de voir à quel point aujourd'hui les puer se concentrent sur le fait de faire de nous des "mini-micro collectivités" plutôt que de se concentrer sur notre qualité d'accueil FAMILIAL (puisque c'est le but initial de ce mode de garde) et je ne manque pas de le balancer à ma puer à chaque fois que je la vois, chose qui ne lui déplaît pas, soit dit en passant.
Personnellement, j'en ai assez de travailler chez moi, mes enfants maintenant sont grands, j'en ai 1 de parti et j'en ai marre de leur faire SUBIR (oui, c'est bien ce que j'ai dit, eux subissent) mon métier. Mon mari voit sa retraite arriver à grand pas (d'ici 5 à 7 ans) et ça commence à l'embêter aussi, il en a ras le bol de voir sa maison de + en + transformée en crèche.
Moi, j'adore ce que je fais et je tiens à continuer dans cette profession là, mais à l'extérieur. Je cherchais à ouvrir une MAM, mais pas d'intéressée ici pour me suivre ; ou si, mais plus tard, car elles ont encore des enfants en bas âge. Qui plus est, les loyers sont très chers en Essonne, ce qui explique sans doute qu'il y ait encore très peu de MAM et la mairie n'a soit disant pas de local. Le village voisin a déjà une MAM en cours de projet qui leur servira un peu de "cobaye", pour voir si une autre pourrait marcher et mon mari refuse que j'y mette de notre argent (ce que je peux comprendre dans un certain sens), bref que de bâtons dans les roues... Il y a une micro-crèche dans le coin qui devrait ouvrir fin 2018 / début 2019. J'ai déjà pris contact avec la future responsable, mais c'est encore trop tôt...
En attendant, je compte bien utiliser mes DIF que je n'ai jamais utilisés avant qu'il ne soit trop tard et je vais faire des formations, il y en a plein qui m'intéresseraient.
Je comprends votre ras le bol et je pense que si vous en êtes arrivée là, c'est peut-être que ce métier n'est pas (ou plus) fait pour vous... peut-être une reconversion...?

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par nounoucoco91.

Je me sens dévalorisée il y a 2 mois 3 semaines #6

bonjour sitelle
le fait d'etre dans une région où il y a moins de proposition que d'AM n'aide pas non plus car effectivement quand les places se remplissent sans ne rien avoir à faire ou presque donc avoir un salaire régulier aide aussi

qque soit la profession exercée nous évoluons et traversons tous des hauts et des bas
de plus dans notre profession nous n'avons pas de vrais CDI et ne pas etre sur du lendemain n'aide pas bcp dans la confiance en soi
c'est pk il est important d'avoir une vie en dehors de notre métier, pas simplement uen vie d'épouse et de maman mais une vie où nous faisons des rencontres, pratiquons des activités......
les formations c'est bien mais ce n'est pas ce qui nous fait prendre confiance en nous, de plus elles se font sur le samedi alors que déjà nous bossons sans compter nos heures du lundi au vendredi alors moi perso pour des raisons familiales d'abord puis personnelles par la suite je n'ai pas fait de formation depuis qques années maintenant pk justement le samedi c'est le jour où je pratique des activités, sorties.....et que j'en ai un besoin VITAL pour tenir le coup toute la semaine
c'est important et ce qque soit notre métier d'avoir une activité, un passe-temps qui permet de nous ressourcer et d'etre autre chose qu'un métier, une épouse, une maman ou une mamie
ce n'est pas égoiste de prendre un peu de temps pour soi, au contraire en prenant du temps pour soi on est plus disponible pour les autres car en s'oubliant on ne peut que se sentir dévalorisé
aimez vous en tant que femme meme si au début, peut etre, votre entourage ne le comprendra pas mais en vous voyant plus épanouie, plus sure de vous, ils ne pourront qu'en tirer un bénéfice et vous soutenir dans vos choix, bon courage:kiss:

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.