Actualités

  • Assistantes maternelles : les points à retenir pour la première paie de 2020

    27 janvier 2020

    Prélèvement à la source, rémunérations minimales, complément mode de garde... Ces nouveautés qui impactent la rémunération des assistantes maternelles pour 2020.
  • Revalorisation des frais de déplacement

    28 février 2019

    Le montant minimal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles est revalorisé.
  • Exonération des heures complémentaires et supplémentaires

    25 janvier 2019

    Le décret précisant le montant de l’exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires et complémentaires est paru au Journal officiel.

Récemment mis à jour

  • Complément libre choix du mode de garde

    02 avril 2020

    Les parents employant une assistante maternelle peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d'aides financières destinées à atténuer l'impact des charges liées à la garde des enfants sur le budget familial.

  • Les frais kilométriques

    02 mars 2020

    L'assistante maternelle qui utilise son véhicule pour transporter l’enfant est indemnisée selon le nombre de kilomètres effectués.

  • La formation obligatoire

    21 janvier 2020

    Après son agrément, chaque assistante maternelle doit suivre une formation avant de débuter son activité professionnelle.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 182 avril - mai 2020

    182 avril 2020

    > Le projet d’accueil de l’assistante maternelle
    > Accueillir un enfant de parents militaire
  • L'assmat n° 181 février-mars 2020

    181 février 2020

    > Arrêt maladie : Quelles conséquences ? Quelle indemnisation ?
    > Prélèvement à la source
  • L'assmat n° 180 décembre 2019-janvier 2020

    180 décembre 2019

    > Le retrait d’agrément
    > Assistantes familiales affiliées à la convention collective de 1966
Bienvenue, Invité
13 Mar 2020
Pour une information sur les conséquences de l'épidémie de Covid-19 sur l'activité des assistantes maternelles et sur la prise en charge des enfants accueillis :
> www.lassmat.fr/actualites/nouvelles-professionnelles

La réponse à vos questions quant à l'accueil des enfants, la rémunération ou l'indemnisation de l'assistante maternelle :
> www.lassmat.fr/statut-juridique/les-doss...-foire-aux-questions
Questions relatives à la paie de l'assistante maternelle et son calcul : le salaire de base, les indemnités et majorations de salaire, les absences, le bulletin de salaire.

SUJET :

Ass-mat trop malade il y a 7 mois 2 jours #7

cedila écrit: Je vous reprend sur une chose. Vous dîtes " ce n'est pas un métier comme un autre"
Et bien si, justement, c'est un métier comme un autre.
Si c'est dans la nature de l'assmat de tomber souvent malade, de s'arrêter au moindre éternuement, il y a fort à parier qu'elle agiraitde la même façon dans une autre profession.
Il y a plusieurs choses qui vous posent question, je sens la suite de ce contrat assez mal partie. Le mieux serait que vous trouviez quelqu'un d'autre.
Qouiqu'il en soit, vous n'avez pas à payer votre assmat quand elle est absente, quand c'est elle qui refuse votre enfant ou quand elle demande à finir plus tôt.
Après, il est vrai que nous sommes confrontées à beaucoup de petites maladies, surtout si, en plus, elle a de jeunes enfants à elle. Et on réagit différemment. Moi, je suis assez résistante aux gastros, mais un gros rhume me rend HS; j'ai déjà travaillé avec une entorse à la cheville, mais une grosse fatigue me déclenche des chutes de tension au point de ne pas pouvoir bouger.
Une assmat n'étant pas un robot, il faut absolument que vous ayez une solution d'urgence en cas d'incapacité de l'assmat à travailler. Comme une baby sitter attitrée, une assmat qui travaille avec une collègue en binome.


Justement, j'ai dis cela car c'est un métier à grandes responsabilités, dédié à l'enfance, avec l'organisation et la patience qu'il faut, il faut vraiment que cela soit une vocation, je suis admiratif des ass-mat pour cela. Mais en soi je me suis demandé comment elle agirait dans un autre secteur, si la hiérarchie serait aussi cool que nous ou s'il y aurai sanction au bout d'un certain temps.

Il faut savoir qu'elle a quitté la coiffure pour commencer le métier d'ass-mat avec notre fille. Peut-être que cela se passait mal pour les mêmes raisons, qui sait.

Cette relation employeurs/employée est nouvelle pour ma compagne et moi, et le licenciement est vraiment l'ultime option, mais nous n'allons pas avoir le choix.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Azelias91.

Ass-mat trop malade il y a 7 mois 2 jours #8

Bonjour

Franchement ça ressemble bien à une am qui se fera arrêter pour pas grand chose....
Licenciez cette personne, je pense que vous n'avez pas le choix.
Je vous assure qu'elle n'est pas faites pour ce métier.
Ce n'est pas une bonne professionnelle, vous méritez mieux que cela.
Pour moi, le plus choquant c'est son vocabulaire, ce n'est pas possible d'entendre ça !
Et conseil, ne pratiquez pas le tutoiement avec votre prochaine am.
Bon courage pour la suite!

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Ass-mat trop malade il y a 7 mois 2 jours #9

Ce n'est pas une bonne professionnelle et puis elle continuera de s'arrêter pour un oui ou un non.
Il faut la licencier.
Bon courage pour la suite.
Caline 12 a raison, évitez de tutoyer votre ASSMAT à l'avenir.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Ass-mat trop malade il y a 7 mois 2 jours #10

Ma formation date aussi de 2019.
Concernant les heures de garde non faites sans certificat médical, elles sont à déduire de la paie.
Concernant les modalités d'accueil de l'enfant malade, elles doivent être inscrites dans le contrat d'accueil qui est obligatoire au même titre que le contrat de travail pour justement pallier à ces problèmes.
Personnellement, j'accueille l'enfant qui m'est confié s'il est malade sauf pour les maladies contagieuses (gastro, grippe, conjonctivite sans 3 jours de traitement ) et à éviction obligatoire (scarlatine, oreillon, rougeole, hépatite A, tuberculose). Il en est de même pour moi et les membres de ma famille si c'est nous qui sommes malades. Un rhume ne nécessite pas un arrêt de travail.
Concernant l'implication de son mari, elle est juste interdite car nous avons un devoir de confidentialité.
Après si vous avez des difficultés avec cette assoit, vous pouvez en parler avec le relais d'assistants maternels dont vous dépendez pour une conciliation et mise au point.
La MOI peux aussi vous aider à trouver des solutions.
En espérant vous avoir un peu éclairci.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Ass-mat trop malade il y a 7 mois 2 jours #11

Bonsoir

Attention aux jugements trop rapides.... un seul son de cloche !

Il faut aussi penser que l'am malade à peut-être peur de mettre les enfants en danger en les accueillants en mauvaise forme.

Et son mari était aussi là en soutient. Restez seule devant 2 employeurs qui potentiellement ont des griefs contre vous ...cela peut faire peur...

Un témoin c'est TOUJOURS utile...
Ce message a reçu les remerciements de : NoounouC, kikine747

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Ass-mat trop malade il y a 7 mois 2 jours #12

metal1988 écrit: Bonsoir

Attention aux jugements trop rapides.... un seul son de cloche !

Il faut aussi penser que l'am malade à peut-être peur de mettre les enfants en danger en les accueillants en mauvaise forme.

Et son mari était aussi là en soutient. Restez seule devant 2 employeurs qui potentiellement ont des griefs contre vous ...cela peut faire peur...

Un témoin c'est TOUJOURS utile...


Bonsoir,

je suis tout à fait d'accord, nous avons une obligation de moyens en ce qui concerne la santé des enfants accueillis, alors qu'une toute jeune agréée prenne énormément de précautions me semble tout à fait plausible.
L'accueil d'un tout petit est parfois très délicat quand un de nos enfants ou nous-même sommes malades.
Évidemment il y a des cas où la question ne se pose même pas, on ne travaille pas avec une grippe et 40 de fièvre, mais avec une grosse rhino face à un nourrisson fragile chez qui cela peut se transformer en bronchiolite et vite dégénérer c'est moins évident, surtout que les parents ne manqueraient pas alors de nous reprocher d'avoir contaminé leur enfant. Bien sûr dans ce cas précis on peut porter un masque, mais pour en avoir déjà essayé j'avoue que ce n'est pas le top car d'une part c'est loin d'être confortable mais en plus cela fait peur aux petits. Et en tout état de cause si la maladie nous fatigue trop cela peut jouer sur notre vigilance ce qui peut aussi poser problème et mettre les petits en danger.

Certes ces arrêts vous posent souci mais je ne pense pas qu'elle s'arrête "pour le plaisir" car quand on ne travaille pas, on n'est pas payée c'est aussi simple que ça (les délais de carence font que les petits arrêts ne sont pas du tout indemnisés). Elle prend certes trop de précautions à vos yeux mais cela ne fait pas d'elle pour autant une mauvaise professionnelle.

Par contre le vocabulaire utilisé pour qualifier votre enfant est juste inadmissible.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.