Récemment mis à jour

  • Complément libre choix du mode de garde

    22 août 2022

    Les parents employant une assistante maternelle peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d'aides financières destinées à atténuer l'impact des charges liées à la garde des enfants sur le budget familial.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n°200 avril - mai 2023

    200 avril 2023

    > Travailler dans la fonction publique
    > Le titre professionnel « assistant maternel-garde d’enfants »
  • L'assmat n°199 février -  mars 2023

    199 février 2023

    > Le régime de prévoyance des assistantes maternelles
    > La réforme du complément de libre choix du mode de garde (CMG)
  • L'assmat n°198 - décembre 2022-janvier 2023

    198 décembre 2022

    > Critères et éthique de l’agrément
    > La nouvelle régularisation de salaire
Bienvenue, Invité
23 Fév 2023
Bonjour,
Nous faisons face depuis plusieurs jours à des attaques de spamming intenses malgré nos sécurités et notre vigilance, rendant l'utilisation du forum inconfortable et peu lisible.
En attendant une solution pérenne, l'accès au forum est temporairement réservé aux utilisateurs déjà enregistrés. La création de nouveaux comptes est momentanément suspendue.
Partagez votre point de vue, faites part de vos réactions et échangez ici autour de l'actualité professionnelle du métier d'assistante maternelle.

SUJET :

Bonne nouvelle pour la profession! il y a 9 ans 2 mois #19

Il faut prendre ce courrier dans son ensemble pour le comprendre…..

introduction, il est question de l’interprétation de l’article L41-4 du CASF et d’une réponse parue au JO du sénat le 1er août 2013. Celle-ci répondait à la question de savoir qu’incluait « les 6 mineurs de tous âges pouvant être accueillis simultanément par l’assistant maternel », et plus particulièrement si tous les enfants de moins de 18 ans de l’assistant maternel devaient être comptabilisés.

réponse, pour le moins surprenante, était « Les enfants de moins de 18 ans de l'assistant maternel qui sont présents à son domicile sont donc pris en compte dans le calcul du nombre d'enfants que l'assistant maternel peut être agréé à accueillir simultanément. »

D’où, dans le présent courrier, une 1ère partie expliquant l’article du CASF en question, puis la réponse à la question posée au sénat : « Seul(s) l(es)’enfant(s) de moins de 3 ans de l’assistant maternel présent(s) à son domicile est (sont) expressément mentionné dans cet article ». Pourquoi voulez-vous que cette partie du courrier se rapporte à autre chose, à une question qui n’aurait pas été soulevée ? C’est avoir l’esprit un peu tordu…
Il est vrai que si le signataire de ce courrier avait repris les éléments de la question posée au sénat, cela aurait été limpide…. mais il en est tout de même fait référence, et nos demandes portaient bien sur ce sujet !

En dernière partie du courrier, est rappelé que les enfants de moins de 3 ans de l’assmat sont décomptés de sa capacité d’accueil puisque la réponse apportée initialement laissait entendre que tous les enfants de l’assmat étaient décomptés des places accordées par l’agrément.

Je n’aurai aucun mal à utiliser ce courrier pour défendre des collègues qui rencontreraient des soucis avec leur agrément à cause de l’interprétation erronée donnée en août 2013 et dont les cg usent allègrement pour refuser des extensions d’agréments, demander des restrictions…
Ce message a reçu les remerciements de : meilyn

Connexion pour participer à la conversation.

secrétaire confédérale CSAFAM
www.csafam.fr

Bonne nouvelle pour la profession! il y a 9 ans 2 mois #20

bonjour , merci pour dire que nous avons l'esprit un peu tordu :( :( :( :o

pourrions nous avoir la lettre que vous avez envoyé pour justement nous faire notre propre opinion , car vous dites que nous ne comprenons pas , mais même en lisant la lettre dans son ensemble ,et je pense savoir lire quand même un peu :p :p que la réponse reste flou et ça me rassure je ne suis pas la seule à part vous ;)

bonne journée

Connexion pour participer à la conversation.

Dernière édition: par zen à vie.

Bonne nouvelle pour la profession! il y a 9 ans 2 mois #21

nathalie60 écrit: Il faut prendre ce courrier dans son ensemble pour le comprendre…..

introduction, il est question de l’interprétation de l’article L41-4 du CASF et d’une réponse parue au JO du sénat le 1<sup>er</sup> août 2013. Celle-ci répondait à la question de savoir qu’incluait « les 6 mineurs de tous âges pouvant être accueillis simultanément par l’assistant maternel », et plus particulièrement si tous les enfants de moins de 18 ans de l’assistant maternel devaient être comptabilisés.

réponse, pour le moins surprenante, était « Les enfants de moins de 18 ans de l'assistant maternel qui sont présents à son domicile sont donc pris en compte dans le calcul du nombre d'enfants que l'assistant maternel peut être agréé à accueillir simultanément. »

D’où, dans le présent courrier, une 1<sup>er</sup>e partie expliquant l’article du CASF en question, puis la réponse à la question posée au sénat : « Seul(s) l(es)’enfant(s) de moins de 3 ans de l’assistant maternel présent(s) à son domicile est (sont) expressément mentionné dans cet article ». Pourquoi voulez-vous que cette partie du courrier se rapporte à autre chose, à une question qui n’aurait pas été soulevée ? C’est avoir l’esprit un peu tordu…
Il est vrai que si le signataire de ce courrier avait repris les éléments de la question posée au sénat, cela aurait été limpide…. mais il en est tout de même fait référence, et nos demandes portaient bien sur ce sujet !

En dernière partie du courrier, est rappelé que les enfants de moins de 3 ans de l’assmat sont décomptés de sa capacité d’accueil puisque la réponse apportée initialement laissait entendre que tous les enfants de l’assmat étaient décomptés des places accordées par l’agrément.

Je n’aurai aucun mal à utiliser ce courrier pour défendre des collègues qui rencontreraient des soucis avec leur agrément à cause de l’interprétation erronée donnée en août 2013 et dont les cg usent allègrement pour refuser des extensions d’agréments, demander des restrictions…


J'avais bien compris, étonnée d'être quasiment la seule , mais bon . :-) De toutes les façons c'était déjà mon interprétation du texte "polémique" :) Mais je pense que c'est comme la CCN, il faut pendre le texte dans son intégralité pour comprendre ;-)

Connexion pour participer à la conversation.

Bonne nouvelle pour la profession! il y a 9 ans 2 mois #22

nathalie60 écrit: Il faut prendre ce courrier dans son ensemble pour le comprendre…..

introduction, il est question de l’interprétation de l’article L41-4 du CASF et d’une réponse parue au JO du sénat le 1<sup>er</sup> août 2013. Celle-ci répondait à la question de savoir qu’incluait « les 6 mineurs de tous âges pouvant être accueillis simultanément par l’assistant maternel », et plus particulièrement si tous les enfants de moins de 18 ans de l’assistant maternel devaient être comptabilisés.

réponse, pour le moins surprenante, était « Les enfants de moins de 18 ans de l'assistant maternel qui sont présents à son domicile sont donc pris en compte dans le calcul du nombre d'enfants que l'assistant maternel peut être agréé à accueillir simultanément. » Effectivement, cette réponse était surprenante

D’où, dans le présent courrier, une 1<sup>er</sup>e partie expliquant l’article du CASF en question, puis la réponse à la question posée au sénat : « Seul(s) l(es)’enfant(s) de moins de 3 ans de l’assistant maternel présent(s) à son domicile est (sont) expressément mentionné dans cet article ». Pourquoi voulez-vous que cette partie du courrier se rapporte à autre chose, à une question qui n’aurait pas été soulevée ? C’est avoir l’esprit un peu tordu…
Il est vrai que si le signataire de ce courrier avait repris les éléments de la question posée au sénat, cela aurait été limpide…. mais il en est tout de même fait référence, et nos demandes portaient bien sur ce sujet !

En dernière partie du courrier, est rappelé que les enfants de moins de 3 ans de l’assmat sont décomptés de sa capacité d’accueil puisque la réponse apportée initialement laissait entendre que tous les enfants de l’assmat étaient décomptés des places accordées par l’agrément. Pour moi, la capacité d'accueil accordée par l'agrément et la présence des enfants au domicile, ce n'est pas du tout la même chose...Et la réponse donnée précise bien que "seuls les enfants de moins de 3 ans de l'assmat sont pris en compte dans la capacité d'accueil"... Mais je suis bien désolée, cette réponse n'éclaire en rien, pour moi en tous cas, le passage sur les 6 enfants présents simultanément au domicile. Merci de toutes façons de poser les questions et de faire partager les réponses... mais malheureusement, je trouve que l'on n'avance pas tellement...

Je n’aurai aucun mal à utiliser ce courrier pour défendre des collègues qui rencontreraient des soucis avec leur agrément à cause de l’interprétation erronée donnée en août 2013 et dont les cg usent allègrement pour refuser des extensions d’agréments, demander des restrictions…

Connexion pour participer à la conversation.

unsa-assmat91.com
Dernière édition: par Suzie.

Bonne nouvelle pour la profession! il y a 9 ans 1 mois #23

Devant le scepticisme de certains, j'ai demandé un complément de réponse que je viens de recevoir par mail et vous partage ci-dessous :


À :

csafam@sfr.fr

Reçu le 30 décembre 2014 à 09:30

QE 57170 Emmanuelli.pdf
(37.69 Ko)

questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-57170QE.htm

Bonjour Madame,

Je vous prie de trouiver ci-joint la réponse à la question écrite de M. Emmanuelli qui précise la position de notre ministère concernant l'interprétation de l'article L421-4 du Code de l'action sociale et des familles.

L'article L421-4 indique de manière claire que "l'agrément de l'assistant maternel précise le nombre et l'âge des mineurs qu'il est autorisé à accueillir simultanément ainsi que les horaires de l'accueil. Le nombre des mineurs accueillis simultanément ne peut être supérieur à quatre y compris le ou les enfants de moins de trois ans de l'assistant maternel présents à son domicile" et donc que seuls les enfants de moins de 3 ans de l'assistant maternel entrent dans le décompte des 6 mineurs au domicile. Comme le précise la réponse à la question écrite, les autres enfants mineurs de l'assistant maternel ne sont pris en compte dans la détermination de la capacité d'accueil que si leur présence au domicile est de nature à influer sur les conditions d'accueil des autres enfants,

En espérant que cette réponse vous apporte les éclaircissements souhaités.

Je vous prie d'agréer, Madame, mes sincères saluatations.

Arielle Poizat
Chargée de mission
Accueil du jeune enfant
Statut des professionnels de la Petite Enfance
Direction Générale de la Cohésion Sociale
Ce message a reçu les remerciements de : C lara

Connexion pour participer à la conversation.

secrétaire confédérale CSAFAM
www.csafam.fr

Bonne nouvelle pour la profession! il y a 9 ans 1 mois #24

Bonjour,
Pouvons nous avoir des précisions sur cette phrase:"les autres enfants mineurs de l'assistant maternel ne sont pris en compte dans la détermination de la capacité d'accueil que si leur présence au domicile est de nature à influer sur les conditions d'accueil des autres enfants"

Connexion pour participer à la conversation.