Actualités

  • Revalorisation des frais de déplacement

    28 février 2019

    Le montant minimal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles est revalorisé.
  • Exonération des heures complémentaires et supplémentaires

    25 janvier 2019

    Le décret précisant le montant de l’exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires et complémentaires est paru au Journal officiel.
  • Plafonds de ressources 2019 du complément mode de garde

    17 janvier 2019

    Les plafonds de ressources des prestations familiales sont revalorisés de 1 % pour l'année 2019.

Récemment mis à jour

  • Les droits à congés payés

    27 juin 2019

    Dès son premier jour de travail, l'assistante maternelle acquiert des droits à congés payés.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 177 juin-juillet 2019

    177 juin 2019

    > Durée du travail : Quelles sont les règles ?
    > La première rencontre avec les parents
  • Hors-série spécial Paie et Impôts 2019

    Hors-série Paie et impôt avril 2019

    > Tous les conseils des spécialistes de L'assmat pour éviter les erreurs de la fiche de paie à la déclaration d'impôts !
  • L'assmat n° 176 avril - mai 2019

    176 avril 2019

    > La formation continue des assistantes maternelles
    > Soutenir l'accueil des enfants porteurs de handicap

Le complément mode de garde est revalorisé au 1er avril 2017

Publié le 03 avril 2017 par Frédéric Conseil dans : Actualités, Politique familiale

Les montants du complément mode de garde (CMG) de la PAJE sont revalorisés de 0,3 % au 1er avril 2017.

Le complément mode de garde est revalorisé au 1er avril 2017

la Base mensuelle des allocations familiales (Bmaf) sert à calculer la plupart des prestations familiales. Elle est revalorisée de 0,3% au 1er avril 2017, passant de 406,62 € à 407,84 €.

En conséquence, les montants des plafonds de prise en charge partielle de la rémunération des assistantes maternelles employées par des particuliers dans le cadre de la complément mode garde (CMG) de la prestation d'accueil du jeune enfant (PAJE) augmentent de 0,3% à compter du 1er avril 2017.

Hauts-de-France

Publié le 02 mars 2017 par Frédéric Conseil dans : Actualités, Politique familiale

Les familles de la région Hauts-de-France bénéficient d'une nouvelle aide à la garde d'enfants.

Hauts-de-France

Les familles de la région Hauts-de-France bénéficient depuis le 1er mars 2017 d’une aide destinée à financer l’accueil des enfants de moins de trois ans en crèche ou auprès d’une assistante maternelle agréée. D’un montant de vingt à trente euros par enfant et par mois, elle est attribuée par le conseil régional sous conditions de ressources et d’activité.

Nouveau paysage syndical en vue

Publié le 02 mars 2017 par Frédéric Conseil dans : Actualités, Profession

CGT, CSAFAM, SPAMAF, UNSA : les nouveaux syndicats de la branche professionnelle des assistantes maternelles.

Nouveau paysage syndical en vue

Afin de mesurer l’audience des organisations syndicales et d'évaluer leur représentativité, les résultats des élections de représentation syndicale dans les très petites entreprises (TPE) qui se sont déroulées du 30 décembre 2016 au 13 janvier 2017 doivent être additionnés avec ceux des élections professionnelles organisées dans les entreprises de onze salariés et plus.

Au niveau de la branche professionnelle des assistantes maternelles employées par des particuliers, en l’absence d’autres scrutins, les résultats ont pu être directement connus.

Elections professionnelles : une abstention record

Publié le 06 février 2017 par Frédéric Conseil dans : Actualités, Profession

Les élections de représentativité dans les très petites entreprises (TPE) ont été marquées par une très faible participation

Elections professionnelles : une abstention record

Le ministère du Travail a dévoilé vendredi 3 février 2017 les résultats des élections syndicales des salariés des très petites entreprises (TPE) ou des particuliers employeurs, qui se sont déroulées du 30 décembre 2016 au 13 janvier 2017.

Ces élections ont été marquées par une très faible participation des salariés concernés et le renforcement de la place de l'UNSA dans le paysage syndical.