Actualités

  • Ce qui change sur la paie d’octobre 2018

    31 octobre 2018

    Le point sur les changements applicables à la paie des assistantes maternelles pour le mois d'octobre 2018.
  • Le complément mode de garde est revalorisé au 1er avril 2018

    28 mars 2018

    Les montants du complément mode de garde (CMG) de la PAJE sont revalorisés de 1 % au 1er avril 2018.
  • Pas de revalorisation des indemnités kilomètriques en 2018

    29 janvier 2018

    Le montant maximal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles ne sera pas revalorisé.

Récemment mis à jour

  • Complément libre choix du mode de garde

    19 octobre 2018

    Les parents employant une assistante maternelle peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d'aides financières destinées à atténuer l'impact des charges liées à la garde des enfants sur le budget familial.

  • Salaire brut et salaire net

    19 octobre 2018

    Le salaire brut de l'assistante maternelle employée par un particulier est diminué des cotisations sociales salariales.

  • La formation professionnelle continue

    11 octobre 2018

    Les assistantes maternelles peuvent, comme n'importe quel salarié, bénéficier d'actions de formation professionnelle continue.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 174 déc. 2018 - jan. 2019

    174 décembre 2018

    > Démissionner : Formalités et droit au chômage
    > Le nouveau paysage de la formation initiale
  • L'assmat n° 173 novembre 2018

    173 novembre 2018

    > SMS, Emails, Réseaux sociaux… Quelle valeur juridique ?
    > La réforme de l’assurance chômage
  • L'assmat n° 172 octobre 2018

    172 octobre 2018

    > La protection contre les accidents du travail ;
    > Besoins fondamentaux : comment les combler ?
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : les medicaments

les medicaments il y a 4 ans 9 mois #1

bonjour

besoin de vos conseils et expérience .....
Ma puer est venu la semaine derniére pour mon renouvellement d'agrément..
Elle a bcp insisté sur la prise des médicaments .... me disant même de demander aux parents de se faire préscrire les antibio matin/soir pour ne plus avoir à en donner le midi.

Qu'elle est vraiment la loi la dessus ? qu'en pensez vous ? Car un parent n'apprecie pas bcp et ne comprend pas mettant même ma parole en doute !!!!

Merci de votre aide

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

les medicaments il y a 4 ans 9 mois #2

sucette écrit: bonjour

besoin de vos conseils et expérience .....
Ma puer est venu la semaine derniére pour mon renouvellement d'agrément..
Elle a bcp insisté sur la prise des médicaments .... me disant même de demander aux parents de se faire préscrire les antibio matin/soir pour ne plus avoir à en donner le midi.

Qu'elle est vraiment la loi la dessus ? qu'en pensez vous ? Car un parent n'apprecie pas bcp et ne comprend pas mettant même ma parole en doute !!!!

Merci de votre aide



Bonjour,

Il nous faut éviter, autant que possible, d'administrer des médicaments car notre responsabilité reste entière, même avec une ordonnance et un accord des PE. Donc votre puer n'a pas tort.

Le Pe n'a pas à mettre votre parole en doute car, de toute façon, rien ne nous oblige à administrer des médicaments, nous n'avons pas de formation médicale pour cela.

Lisez ceci : blog.profdedroit.com/pages/medicaments

Et vous comprendrez que nous ne seront à l'abri de rien en administrant des médicaments !!!!

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

les medicaments il y a 4 ans 9 mois #3

Bonjour,

Je suis d'accord avec Biscotte il nous faut éviter, autant que possible, d'administrer des médicaments car notre responsabilité reste entière, même avec une ordonnance et un accord des PE mais plus facile à dire qu'à faire....

Ce qui est sûr c'est qui faut OBLIGATOIREMENT avoir 1 autorisation écrite des PE pour administrations des médicaments (on nous a donné un modèle à la formation) ET une ordonnance du médecin datée et signée, ordonnance actuelle et pas de 15 jours en arrière...

Pour ce qui est de la législation à proprement parlée, apparemment il n'y a pas de véritable "loi" , ce qui faciliterai les choses et surout permettrait de poser les responsabilités de chacun... mais j'ai trouvé cette question/réponse publiée dans le JO Sénat du 20/09/2012.

Voici un extrait de la réponse du Ministère chargé des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion, mais je vous invite à tout lire sur le lien:

www.senat.fr/questions/base/2012/qSEQ12090131S.html

"En effet, selon cette réponse, l'administration des médicaments ne peut être autorisée pour tous les personnels de crèches, mais seulement pour les infirmiers, les puéricultrices ou les auxiliaires de puériculture, sous leur contrôle.
Cette réponse a ainsi été interprétée comme revenant implicitement à interdire aux assistants maternels d'administrer des médicaments, sauf en cas de situation de péril imminent et constant. Elle revient donc à rendre, en principe, impossible tout accueil d'un enfant malade par un assistant maternel.
Pour lever le doute sur cette question, une circulaire du 27 septembre 2011 de la direction de la sécurité sociale et de la direction générale de la santé a permis de préciser que, dans le cas d'un médicament prescrit, si le mode de prise ne présente pas de difficultés particulières ni de nécessité d'apprentissage, et lorsque le médecin n'a pas demandé l'intervention d'un auxiliaire médical, l'aide à la prise du médicament est considérée comme un acte de la vie courante.
Concrètement, cela signifie que seule l'autorisation des parents, accompagnée de l'ordonnance médicale prescrivant le traitement, suffit à permettre aux assistants maternels d'administrer les médicaments requis aux enfants qu'ils gardent.
De plus, afin que ces règles soient bien connues des assistants maternels, le décret du 15 mars 2012 relatif au référentiel fixant les critères d'agrément des assistants maternels prévoit que soit prise en compte pour l'examen d'une demande d'agrément la capacité du candidat à appliquer les règles relatives à l'administration des médicaments
."

Après il faut toujours être vigilant... et ne pas accepter n'importe quoi

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

les medicaments il y a 4 ans 9 mois #4

Pocahontas écrit: Bonjour,

Je suis d'accord avec Biscotte il nous faut éviter, autant que possible, d'administrer des médicaments car notre responsabilité reste entière, même avec une ordonnance et un accord des PE mais plus facile à dire qu'à faire....

Ce qui est sûr c'est qui faut OBLIGATOIREMENT avoir 1 autorisation écrite des PE pour administrations des médicaments (on nous a donné un modèle à la formation) ET une ordonnance du médecin datée et signée, ordonnance actuelle et pas de 15 jours en arrière...

Pour ce qui est de la législation à proprement parlée, apparemment il n'y a pas de véritable "loi" , ce qui faciliterai les choses et surout permettrait de poser les responsabilités de chacun... mais j'ai trouvé cette question/réponse publiée dans le JO Sénat du 20/09/2012.

Voici un extrait de la réponse du Ministère chargé des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion, mais je vous invite à tout lire sur le lien:

www.senat.fr/questions/base/2012/qSEQ12090131S.html

"En effet, selon cette réponse, l'administration des médicaments ne peut être autorisée pour tous les personnels de crèches, mais seulement pour les infirmiers, les puéricultrices ou les auxiliaires de puériculture, sous leur contrôle.
Cette réponse a ainsi été interprétée comme revenant implicitement à interdire aux assistants maternels d'administrer des médicaments, sauf en cas de situation de péril imminent et constant. Elle revient donc à rendre, en principe, impossible tout accueil d'un enfant malade par un assistant maternel.
Pour lever le doute sur cette question, une circulaire du 27 septembre 2011 de la direction de la sécurité sociale et de la direction générale de la santé a permis de préciser que, dans le cas d'un médicament prescrit, si le mode de prise ne présente pas de difficultés particulières ni de nécessité d'apprentissage, et lorsque le médecin n'a pas demandé l'intervention d'un auxiliaire médical, l'aide à la prise du médicament est considérée comme un acte de la vie courante.
Concrètement, cela signifie que seule l'autorisation des parents, accompagnée de l'ordonnance médicale prescrivant le traitement, suffit à permettre aux assistants maternels d'administrer les médicaments requis aux enfants qu'ils gardent.
De plus, afin que ces règles soient bien connues des assistants maternels, le décret du 15 mars 2012 relatif au référentiel fixant les critères d'agrément des assistants maternels prévoit que soit prise en compte pour l'examen d'une demande d'agrément la capacité du candidat à appliquer les règles relatives à l'administration des médicaments
."

Après il faut toujours être vigilant... et ne pas accepter n'importe quoi




Sauf qu'une réponse ministériel n'est pas un texte de loi et ne nous protègera de rien en cas de problème et les risques sont nombreux.

Et que le doute est toujours là parce que le texte parle d'une aide à la prise, alors que pour les enfants en bas âges, nous devons les administrer.

Un juge restera libre de juger lui même et même un texte de loi ne nous protegera pas. Les jurisprudences naissent ainsi !!!!

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

les medicaments il y a 4 ans 9 mois #5

biscotte écrit:

Pocahontas écrit: Bonjour,

Je suis d'accord avec Biscotte il nous faut éviter, autant que possible, d'administrer des médicaments car notre responsabilité reste entière, même avec une ordonnance et un accord des PE mais plus facile à dire qu'à faire....

Ce qui est sûr c'est qui faut OBLIGATOIREMENT avoir 1 autorisation écrite des PE pour administrations des médicaments (on nous a donné un modèle à la formation) ET une ordonnance du médecin datée et signée, ordonnance actuelle et pas de 15 jours en arrière...

Pour ce qui est de la législation à proprement parlée, apparemment il n'y a pas de véritable "loi" , ce qui faciliterai les choses et surout permettrait de poser les responsabilités de chacun... mais j'ai trouvé cette question/réponse publiée dans le JO Sénat du 20/09/2012.

Voici un extrait de la réponse du Ministère chargé des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion, mais je vous invite à tout lire sur le lien:

www.senat.fr/questions/base/2012/qSEQ12090131S.html

"En effet, selon cette réponse, l'administration des médicaments ne peut être autorisée pour tous les personnels de crèches, mais seulement pour les infirmiers, les puéricultrices ou les auxiliaires de puériculture, sous leur contrôle.
Cette réponse a ainsi été interprétée comme revenant implicitement à interdire aux assistants maternels d'administrer des médicaments, sauf en cas de situation de péril imminent et constant. Elle revient donc à rendre, en principe, impossible tout accueil d'un enfant malade par un assistant maternel.
Pour lever le doute sur cette question, une circulaire du 27 septembre 2011 de la direction de la sécurité sociale et de la direction générale de la santé a permis de préciser que, dans le cas d'un médicament prescrit, si le mode de prise ne présente pas de difficultés particulières ni de nécessité d'apprentissage, et lorsque le médecin n'a pas demandé l'intervention d'un auxiliaire médical, l'aide à la prise du médicament est considérée comme un acte de la vie courante.
Concrètement, cela signifie que seule l'autorisation des parents, accompagnée de l'ordonnance médicale prescrivant le traitement, suffit à permettre aux assistants maternels d'administrer les médicaments requis aux enfants qu'ils gardent.
De plus, afin que ces règles soient bien connues des assistants maternels, le décret du 15 mars 2012 relatif au référentiel fixant les critères d'agrément des assistants maternels prévoit que soit prise en compte pour l'examen d'une demande d'agrément la capacité du candidat à appliquer les règles relatives à l'administration des médicaments
."

Après il faut toujours être vigilant... et ne pas accepter n'importe quoi




Sauf qu'une réponse ministériel n'est pas un texte de loi et ne nous protègera de rien en cas de problème et les risques sont nombreux.

Et que le doute est toujours là parce que le texte parle d'une aide à la prise, alors que pour les enfants en bas âges, nous devons les administrer.

Un juge restera libre de juger lui même et même un texte de loi ne nous protegera pas. Les jurisprudences naissent ainsi !!!!


Oui je suis tout à fait Ok avec toi Biscotte!! En fait on nous met devant le fait accompli... et débrouillez-vous... prenez vos responsabilités... sauf que là sacrées responsabilités!!

Tant qu'il n'y aura pas de textes de loi sur le sujet... ce sera le flou le plus complet!!

Dans le cas où un enfant à une "simple" rhino avec "petite" fièvre ( pas + de 39°) et qu'il a vu le médecin la veille avec prescription médicale de doliprane... si on accueille l'enfant est que dans la journée il fait de la fièvre... on fait quoi? On tel aux parents pour qu'il vienne le chercher ...s'ils sont ok tant mieux mais il se peut qu'ils ne veuillent pas car on l'a accepté le matin en sachant qu'il aurait sûrment de la fièvre il se peut qu'il mettent du temps à venir le récupérer et je me vois mal laisser ce pauvre petit avec de la fièvre (même si bien sûr j'aurai déjà penser à l'hydrater et à le découvrir...) on appelle le 15 pour demander autorisation donner doliprane (on a une ordonnance du pédiatre :blink: ) comme cela notre conversation est enregistrée... mais en même temps on "surcharge" les urgences... ou on prend la responsabilité de donner du dolipranne (avec autorisation écrite administration des médicamrents par les PE et ordonnance médicale)...

Bref à chacun(e) de voir...et ça c'est pas normal!! :woohoo:

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

les medicaments il y a 4 ans 9 mois #6

bonjour,
et bien pour moi, tout est convenu d'avance, et si je préviens les parents d'un enfant que celui ci a de la fièvre (39° ou au dessus) et qu'ils ne viennent pas le chercher, j'appelle le 15, et je ne pense pas abuser ou surcharger car il s'agit bel et bien d'une urgence...

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

assistante maternelle depuis xxxxx années
www.unsa-assmat91.com/