Actualités

  • Revalorisation des frais de déplacement

    28 février 2019

    Le montant minimal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles est revalorisé.
  • Exonération des heures complémentaires et supplémentaires

    25 janvier 2019

    Le décret précisant le montant de l’exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires et complémentaires est paru au Journal officiel.
  • Plafonds de ressources 2019 du complément mode de garde

    17 janvier 2019

    Les plafonds de ressources des prestations familiales sont revalorisés de 1 % pour l'année 2019.

Récemment mis à jour

  • Les droits à congés payés

    27 juin 2019

    Dès son premier jour de travail, l'assistante maternelle acquiert des droits à congés payés.

Les nouveautés de L'assmat

  • L'assmat n° 177 juin-juillet 2019

    177 juin 2019

    > Durée du travail : Quelles sont les règles ?
    > La première rencontre avec les parents
  • Hors-série spécial Paie et Impôts 2019

    Hors-série Paie et impôt avril 2019

    > Tous les conseils des spécialistes de L'assmat pour éviter les erreurs de la fiche de paie à la déclaration d'impôts !
  • L'assmat n° 176 avril - mai 2019

    176 avril 2019

    > La formation continue des assistantes maternelles
    > Soutenir l'accueil des enfants porteurs de handicap
Bienvenue, Invité
Le retrait d'enfant, la démission de l'assistante maternelle, les indemnités de rupture, le préavis, la régularisation de salaire et le solde de tout compte.

SUJET : Rupture de mon assistante maternelle durant la période d'essai

Rupture de mon assistante maternelle durant la période d'essai il y a 9 mois 3 semaines #13

Comme je l'ai écrit, je comprend votre problème et je n'approuve pas la façon dont elle vous a annoncé la chose.
J'ai moi même été parent employeur et dans la même situation, avec une assmat qui avait été opérée, qui m'a avertie par un premier courrier qu'elle était prolongée, puis un 2ème, 3 semaines plus tard comme quoi elle ne pourrait pas reprendre mes filles.
Je travaillais également en décalé, à mi temps en plus et il n'y avait pas d'assmat dans mon coin. j'ai du me débrouiller avec les copines, les collègues. heureusement que ma fille rentrait à l'école quelques mois plus tard.
Oui, j'ai ressenti de la colère, de la déception et un sentiment d'injustice.
A l'époque, la convention collective n'existait pas: pas de papiers à faire. En tout cas, elle ne m'a jamais rien demandé.

Ce qui me met en colère, c'est le commentaire de amie des bébés........

Pour vous, je ne peux vous conseiller que de mettre vos ressentiments de coté, même s'ils sont justifiés, et réfléchissez à ce qui est le mieux. Pour l'instant, sans lettre de démission de sa part, officiellement, le contrat perdure. Vous allez être obligée de continuer à la payer.
Si vous la licenciez, vous n'aurez rien à payer, du moins rien de plus que si elle démissionnait. Et ce serait réglé.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Rupture de mon assistante maternelle durant la période d'essai il y a 9 mois 3 semaines #14

Melina2 écrit: Cedila, de quel droit une AM se permet de laisser les PE dans l'ambarras comme ça du jour au lendemain ? de quel droit, si en tant que professionnelle et à cheval sur les contrats, elle se permet de dire aux PE d'écrire sur l'attestation pole emploi que ce sont eux qui ont décidé d'arrêter le contrat ?

Je comprends votre mal être garder plusieurs enfants n'est pas chose facile, il faut aussi savoir connaitre ses limites et visiblement vous avez fait ce qu'il fallait.
Mon ancienne AM était au bout du rouleau, bien sûr elle ne le disait pas car le salaire passait avant tout (moi 1200 €, un autre parent 350 €, un autre 290 € et un 4éme 360 €), au final elle avait 6 contrats pour un agrément de 4 enfants. Et un soir, j'ai récupéré mes enfants qui avaient 2 ans, enfermés dans un parc, les autres étaient livrés à eux même et elle a pris mes filles en les sortant du parc et leur disant "allez oust de l'air". Bien sur le soir même j'ai retiré mes enfants, elle a exigé que je paie son salaire pour les jours de retrait, elle a "interdit" à toutes les AM du secteur d'accepter mes enfants. Elle était hystérique parfois avec tous les enfants...
Donc, je pense qu'il ne faut pas généraliser mais que parfois des PE malhonnêtes ça existent mais aussi des AM...

On sait très bien, et j'ai des exemples autour de moi, qu'il arrive que des AM (je ne généralise pas loin de là...) accepte un petit contrat, puis si il y a un gros contrat qui se présente, envoie soit une lettre de démission aux PE soit pire invente une grossesse qui bien sûr se termine en fausse couche.

Katou, personnellement, je serai à votre place, je lui demanderai de m'envoyer sa lettre de démission et je retirerai les jours d'absence de son salaire ou j'essaierai de trouver un terrain d'entente et si pas d'accord, je la laisserai aller jusqu'au Prud'homme.

et de quel droit tu te permet de donner un conseil aussi m***** attendre une lettre de démission qui ne viendra pas et lui dire de déduire les jours???? mais sous quel motif? attendre les prud'hommes? tu l'envoi droit au casse pipe l'am n'a jamais dit officiellement qu'elle mettait fin au contrat donc si l'enfant n'est pas présenté chez l'am le salaire est du..

amie des bébé... je ne vois pas en quoi le fait que l'am démissionne fait souffrir cet enfant... au contraire il n'est pas bien et l'am non plus du coup, je pense que oui c'est plutot professionnel que de reconnaitre ses limites... elle doit vraiment être a bout pour dire ça a une famille qui nous emploi depuis plus de 3 ans... je trouve même que ton commentaire n'est ni bienveillant, ni utile a qui que soit!! :angry: :angry:

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Rupture de mon assistante maternelle durant la période d'essai il y a 9 mois 3 semaines #15

Bonjour,

ce que je retiendrai de ce post c'est qu'au final personne n'est bien.

Bébé pleure, ne dort pas il est en souffrance et si l'AM ne se sent pas capable de répondre actuellement à ses besoins, personnellement je pense qu'arrêter est la meilleure solution.
Comme vous le faites justement remarquer, il vaut mieux en tant que parent être mis dans l'embarras plutôt que la professionnelle craque et que le bébé soit secoué.
Je note aussi que c'est un contrat avec des horaires atypiques donc difficiles (5h45 au plus tôt et 21h au plus tard), c'était peut-être faisable avec l'aîné au vu des autres contrats, de la vie de famille, mais plus difficile maintenant car les choses évoluent.

Maintenant pour la rupture, votre AM vous a dit souhaiter arrêter dans un moment où elle n'était visiblement pas bien (bébé qui pleurait et ne dormait pas) uniquement oralement et elle est ensuite revenue sur sa décision puisqu'elle vous a proposé si j'ai bien compris d'accueillir l'enfant.
Il faut savoir que lorsque la démission est donnée sous le coup de l'émotion le salarié peut revenir dessus, il y a des jurisprudences en la matière.
Au vu de la situation et des 3 années où elle a travaillé pour vous et vous a donné entière satisfaction, la meilleure solution pour tous semblerait que vous notiez simplement que la rupture en période d'essai se fait à votre initiative, cela ne vous coûte rien et évitera sans doute à votre AM des soucis financiers si d'anciens contrats lui donnaient des droits à pole emploi.
Ce message a reçu les remerciements de : katou54

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par NoounouC.

Rupture de mon assistante maternelle durant la période d'essai il y a 9 mois 3 semaines #16

Mélina, croyez vous qu'il n'y ai que les assmat pour supporter un travail bon gré mal gré parce qu'il faut bien payer les factures !!

Cela ne vous ai jamais arrivé que vos filles vous agacent fortement à un moment au point de leur dire un "allez ouste" ou autre chose du même genre. Après, si votre assmat était vraiment hystérique, normal de ne pas avoir continué avec elle !!!!

Pauvre de nous
Laisser un petit contrat contre un gros, ou un temps partiel pour un temps plein, c'est tout à fait normal dans tous les corps de métiers, sauf sans celui des assmat, c'est mal, elle fait ça pour l'argent. J'aime bien, au passage, le détail de son salaire, comme si au dessus d'un certain seuil, les parents pouvaient considérer qu'on gagnait assez !! En quoi cela vous regarde, vous avez fait ses comptes ?

Rompre le contrat, et laisser les parents dans la mouise, c'est mal

Continuer avec le maximum d'enfants sans être au top avec eux, c'est mal (oui, ça l'est)

Que faut il faire, donc ?

L'idéal serait de leur en parler longtemps à l'avance pour qu'ils aient le temps de se retourner. Quitte à ne pas savoir combien de temps cela prendra, quitte à passer à coté d'un contrat de remplacement !! et comme la décision vient de nous, perdre ses droits à pole emploi

Les choses ne sont pas si simples. Bien souvent, on se dit que ça va aller, que l'enfant va s'y faire, que quand il marchera, ça ira, puis que quand il parlera, ça ira. Souvent aussi on parle de nos difficultés aux parents, mais souvent aussi ils ne comprennent pas. Mes pe étaient adorables, compréhensifs. Juste qu'ils ne voyaient pas le souci avec leur enfant car chez lui, il était tout seul. Ils disaient que l'autre petit qui se mettait à hurler dès que leur enfant arrivait, c'était parce qu'il était sauvage .
j'ai eu beau leur envoyer des signaux, ce n'est que le jour ou j'ai clairement dit que je ne le reprendrai pas après les vacances qu'ils ont réalisés. Et visiblement, ils ne s'y attendaient pas.
Ce n'est pas facile non plus de prendre la décision d'arrêter. Un jour pas trop mal et on se dit qu'on va y arriver. Jusqu'au jour ou la coupe a débordée et ou on prend le courage de tout déballer.

Ensuite, oui, dans l'absolu, ce serait à l'assmat de démissionner, mais comme nous avons été plusieurs à l'expliquer, légalement, un employeur ne peut forcer un employé à démissionner. Donc sans preuve écrite, Katou est coincée. L'assmat peut dire que oui, elle avait l'intention de ne pas poursuivre le contrat, mais qu'elle acceptait tout de même de garder le bébé jusqu'à ce que les parents trouvent une solution.
Lui conseiller d'attendre la lettre de démission et de déduire les jours la mettrait immédiatement dans l'illégalité. officielement, il n'y a pour l'instant ni lettre de démission ni lettre de licenciement. Le contrat court toujours et les absences de l'enfant chez l'assmat peuvent être considérées comme des absences pour convenance perso des parents, à payer, donc.............
Ce message a reçu les remerciements de : katou54

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Rupture de mon assistante maternelle durant la période d'essai il y a 9 mois 3 semaines #17

Il y a un point qui me pose question : pourquoi avoir mis une période d'essai?
Vous aviez déjà employé cette AM durant 3 ans sans souci, donc ça n'était pas indispensable.

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.

Rupture de mon assistante maternelle durant la période d'essai il y a 9 mois 3 semaines #18

Je ne savais pas que pour un deuxième enfant il ne fallait pas faire obligatoirement une période d'essai. C'est justement mon assistante maternelle qui a insisté alors je n'ai pas cherché et je l'ai fait...

Connexion ou créez un compte pour participer à la conversation.